Métabolisme de base ou de repos : pourquoi les résultats sont différents ?

Evoquez la notion de métabolisme de « base » ou de « repos » aiguise aussitôt la curiosité des sportifs. Dans le langage courant ou médiatique, ces termes paraissent interchangeables, mais ils présentent des définitions distinctes. Examinons leurs spécifiques composantes.

Source - Fotolia
Source - Fotolia

Le métabolisme de base, une dépense énergétique de fond

Afin de rester en vie et fonctionner 24 h sur 24, nos organismes utilisent des calories. Le métabolisme de base (MB) ou métabolisme basal correspond au coût énergétique journalier, minimal et incompressible du corps humain pour assurer ses fonctions basiques (battements cardiaques, circulation du sang dans tout le corps, respiration, activités cellulaires,…).

Le MB est calculé lorsque l’individu éveillé est en état de repos complet, sans activités, alité dans une chambre calorimétrique en condition de neutralité thermique (absence de lutte contre le chaud ou le froid). Son système digestif doit être inactif, ce qui nécessite une période de jeûne d’au moins 12 heures.

 

De quoi dépend le métabolisme de base?

Le métabolisme de base représente environ 60 % des dépenses énergétiques sur 24 heures, mais nous ne sommes pas tous égaux face à celui-ci. Il existe de fortes disparités selon les caractéristiques personnelles :

  • la taille et le poids : La valeur du métabolisme de base est proportionnelle à la surface corporelle ;
  • l’âge : le MB des personnes physiquement inactives diminue au fil des ans. Elles peuvent perdre 3 à 5 % de leur masse musculaire par décennie après 20 ans ;
  • le genre : Les hommes ont généralement moins de graisse corporelle et plus de muscles que les femmes du même âge et du même poids. Ils dépensent une quantité de calories supérieure aux femmes ;
  • …/…

 

Estimation du métabolisme de base avec les maths

Il est possible d’estimer le MB quotidien avec différentes méthodes. L’équation référence retenue aujourd’hui peut paraitre complexe. C’est la formule de Black et al. (1996) où P signifie le poids (kg), T la taille (cm) et A l’âge de la personne (années), MB = Métabolisme de Base.

Des personnes de même âge, poids et taille, mais de sexe différent, ont un métabolisme de base différent. Il existe donc un calcul pour les hommes et un autre pour les femmes. L’estimation de la dépense énergétique de base est en MJ/jour. (1 MJ = 1 mégajoule = 1000/4.186* = 239 kcal)

 

Femme : MB = 0,963 × P0,48 × T0,50 × Â-0,13

Homme : MB =1,083 × P0,48 × T0,50 × Â-0,13

 

Pour des résultats en kcal, les calculs sont les suivants :

  • Exemple pour une femme de 38  ans qui mesure 1m65 et pèse 60 kilos.
    • MB = [0.963 × 580,48 × 1,650,50 × 38-0,13 ] x (1 000/4,186) ≈ 1 295 kCal ≈ 1300 kcal/jour

 

  • Exemple pour un homme de 42 ans qui mesure 1m85 et pèse 80 kilos.
    • MB = [1,083 × 800,48× 1,850,50 × 42-0,13 ] x (1 000/4,186) = 1 775 kCal ≈ 1800 kcal/jour

 

 

Le métabolisme de repos, un petit plus

Le métabolisme de repos correspond à la dépense énergétique de base, à laquelle on ajoute l’énergie liée au réveil, les calories utilisées pour la digestion, l’absorption et le stockage des nutriments,….  Cette dépense supplémentaire est approximativement de 10% au-dessus de la dépense de fond.

Généralement, le métabolisme de repos est le plus souvent calculé, car il est plus pratique. En effet, la plupart des mesures sont réalisées alors que le sportif n’est pas nécessairement à jeun depuis 12 heures avec abstention de certaines substances comme l’alcool, la caféine,…, sans aucune activité physique pendant les 24 heures précédentes et après 8 heures de sommeil : raison pour laquelle le débit métabolique de repos est légèrement supérieur.

 

Un apport alimentaire inférieur à l’estimation de ce métabolisme entrainera des modifications indésirables de la masse maigre, une diminution des performances et des problèmes de santé, tel le risque accru de blessures.

La dépense d’énergie d’un grand nombre de sportifs entrainés peut dépasser les 4000 kcal par jour, alors que leur métabolisme de base journalier est inférieur à 2000 kcal. Méfiez-vous des régimes trop restrictifs !

 

 

Informations complémentaires :

Plusieurs unités de mesure sont utilisées en calcul énergétique – Par exemple : kilocalorie (kcal), kilojoule (kJ),…. Cette diversité peut prêter à confusion pour le non-scientifique. Afin de vous aider : 1 calorie vaut 180/43 soit 4.186 Joules souvent arrondi à 4,18 Joules.

 

Dominique POULAIN, Diététicienne nutritionniste du Sport : http://www.nutritionniste-dieteticien.fr

1 réaction à cet article

  1. Merci pour cette claire distinction entre métabolisme de « base » et de « repos. L’article définit précisément la différence entre les deux notions.

    Répondre

Réagissez