Asics Gel-Trabuco 9 – le couteau suisse Japonais.

Pierre-Jean Besson, athlète adepte des longues distance, a eu la chance de pouvoir chausser les nouvelles Asics Gel-Trabuco 9 dans le cadre d'une préparation pour la skyrace des Matheysins.
En raison de la crise sanitaire, l’épreuve fut reportée. Il a tout de même continué à la tester sur les sublimes sentiers de la Vanoise, d’Auvergne et de Haute-Savoie. Voici ses impressions.

ASICS_SS21_TRAIL_KV_ATHLETE_TRABUCO-MAX_A4

A l’ouverture

J’ai toujours trouvé les modèles trail d’Asics super modernes et esthétiquement très réussis. La neuvième génération de l’iconique Trabuco ne déroge pas à la règle, le design est extrêmement réussi avec un shape et des jeux de couleur modernes. Le poids, lui, est plutôt contenu. Pour un 43,5, comptez 310 grammes. Rien d’extravagant donc !

 

 

Côté technologie

On retrouve un cocktail technologique propre à la marque japonaise :

  • Le Flytefoam: une semelle intermédiaire qui apporte amorti et confort.
  • Le gel au niveau du talon, pour une meilleure absorption des chocs.
  • La technologie Duomax, qui apporte une meilleure stabilité (avis aux pronateurs).

 

asics

 

Sur le terrain

Rentrons maintenant dans le concret avec deux typologies de séances :

 

Sorties courtes / fractionné

Préparer correctement une épreuve de Skyrunning implique des séances courtes et nerveuses, notamment des fractionnés en côtes raides. Chez Asics, il existe des modèles plus légers et plus nerveux, certainement plus adaptés pour ce type d’effort court. Néanmoins, la Trabuco 9 n’a pas démérité. Malgré une débauche de technologie qui pourrait faire passer la chaussure pour un véritable canapé, elle ne m’a jamais empêché de finir à FC max ! On peut ici remercier son grip exemplaire et un poids plutôt contenu.

 

Sorties longues alpines

Travailler sa VMA, c’est bien mais rien ne vaut de longues balades en montagne. C’est le cœur de métier de la chaussure nippone. J’ai multiplié les sorties (très longues) de plus de 6h au cœur du parc de la Vanoise. Nevets, massif rocheux acérés, racines … Je n’ai absolument rien épargné à mes Trabuco. Les semelles généreusement cramponnées m’ont assuré stabilité et sérénité sur la neige et la boue.

 

Je me suis également exposé à de nombreux terrains particulièrement humides (petits gués à passer, etc …). Là, absolument aucune étanchéité mais une très grande respirabilité grâce à un mesh particulièrement aéré.

Enfin, je l’avoue, après plusieurs heures de course, ma foulée à tendance à se dégrader. Mon exemplaire attaque médio-pied fait place à une pénible attaque talon … Attaque talon largement amortie par la technologie Gel qu’on ne présente plus chez Asics.

 

En résumé

Une belle gueule, du confort, de l’amorti, du grip … La 9ème génération de la Trabuco est un peu la machine à tout faire de la gamme trail d’Asics. Elle vous accompagnera sans sourciller sur toutes vos séances même si les puristes préféreront la Fujitrabuco Lyte pour la vitesse pure et la Trabuco Max pour les très longues distances. Seule petite ombre au tableau : un mesh un peu fragile qui aura tendance à s’effiler en cas de contact avec de la roche par exemple.

 

 

ASICS Gel-Trabuco 9 – les caractéristiques techniques

  • Principales spécificités : accroche / stabilité / confort
  • Profil du coureur : jusqu’à 95kg
  • Type de foulée : pronatrice
  • Drop : 8mm
  • Poids : 310 g (H) / 256g (F)

 

Réagissez