fotolia_85296801

« Ta séance commence quand ça fait mal »

Presque inscrite dans la philosophie controversée du NO PAIN, NO GAIN, l’idée que le travail ne paye que lorsque l’on sort de notre zone de confort peut être challengée. Effectivement, toute performance (quelle qu’elle soit : contre soi, contre l’autre, etc.) suppose l’inconfort ; mais l’inconfort du corps n’entraîne pas toujours la performance… Dans ce jeu de rebond, quels arguments peuvent peser en faveur / contre l’idée que « la séance ne commence que quand ça fait mal » ?

image4

Séance de variation d’allures pour routards et traileurs

Nous poursuivons aujourd’hui la présentation de séances réalisées par des athlètes experts mais adaptables à tous. Voici une séance de variations d’allures destinée principalement à reculer le seuil d’accumulation des lactates, c’est-à-dire le seuil anaérobie. Elle est réalisée par Marie Perrier, 1ère du France de trail court 2018 et record à 1h17’00 sur semi-marathon. 8 réactions