Randonnée et douleur aux genoux : orthèse ou bâton ?

Déterminez l'origine de vos douleurs

En réponse à la question d'un internaute, Yannick Guillodo, médecin du sport, revient sur les différentes douleurs du genou. Et sur les solutions à apporter, notamment lors de randonnées en montagne.

randonnée

La question : J’ai une question à propos des prothèses sportives. Il se trouve que lors de randos montagne avec des dénivelés négatifs conséquents, j’ai parfois des douleurs aux genoux. J’aimerais savoir si vous connaissez ces produits quelle orthèse conviendrait pour soulager mes genoux et prévenir les blessures.

La réponse de Yannick Guillodo, médecin du sport

Les douleurs de genoux (gonalgies) en running  ou en randonnées de montagne sont très classiques. Il s’agit principalement de douleurs lors de la descente (les gonalgies, lors de l’effort de montées,  sont exceptionnelles).

En effet, dans la descente, en montagne,  les articulations porteuses des membres inférieurs (hanches, genoux, chevilles) sont dans l’obligation de fournir un effort plus intense dépendant de la vitesse de la marche ou de la course. Ces articulations doivent « absorber » une, deux à trois fois le poids du corps, en plus,  à chaque pas ou foulée. Par exemple, pour un sujet pesant 70 kg, les articulations doivent porter 70, 140 ou 210 kg supplémentaires à chaque pas. Tout est dit !

On voit donc qu’il existe des explications biomécaniques qui vont révéler, en montagne,  un problème articulaire que l’on ne ressent pas, obligatoirement, lorsque l’on marche ou court en terrain plat. Il s’agit, dans ce cas, de gonalgies sur l’articulation porteuse du genou : fémur sur le tibia (on pense surtout aux arthroses entre ces deux os).

De plus, les muscles des membres inférieurs doivent être freinateurs pour éviter la chute (contrôle de l’équilibre du corps). Cette tension excessive joue sur la deuxième articulation du genou à savoir l’appareil extenseur du genou (muscle quadriceps, rotule, tendon rotulien). On peut déclencher des douleurs rotuliennes qui sont les gonalgies que l’on retrouve le plus souvent.

Dans le cas de gonalgies de l’articulation porteuse, les orthèses (genouillères) ne sont pas utiles mais l’aide d’une canne, d’un bâton, pour soutenir/soulager l’articulation du  surplus de poids, est conseillée.

Dans le cas de gonalgies dont l’origine est rotulienne (appareil extenseur du genou), la genouillère rotulienne, dont le rôle est de centrer et contrôler le cheminement de la rotule, est conseillée. Donc une genouillère rotulienne et non ligamentaire.

Si vous ne savez pas l’origine exacte de vos douleurs (ou si les deux origines sont impliquées), il faut marcher avec une genouillère rotulienne en vous aidant de bâtons (type marche nordique).

Ceci est une réponse à une question posée à notre médecin du sport, Yannick Guillodo : vous aussi posez votre question à notre médecin

3 réaction à cet article

  1. Bonjour, J’ai mal aux genoux sur les côtés exterieurs lors de descentes en montagne. J’utilise des bâtons. J’ai eu 2 accidents de ski et à chaque fois ligaments croisés antérieurs plus latéraux déchirés. L’orthèse est utile pour le ski mais inutile pour la rando. Est ce qu’il y aurait des exercices spécifique à faire pour consolider le tout. En sachant que durant l’année je fais de l’aquagym et du pilate. Merci d’avance pour votre réponse.

    Répondre
  2. Bonjour,

    Vous avez été victime d’entorses graves des deux genoux avec rupture des ligaments croisés mais vous ne précisez pas si vous avez été opéré. A vous lire, je pense que vous avez préféré choisir le traitement fonctionnel par rééducation puisque vous utilisez encore des orthèses pour skier. Est-ce bien le cas ?

    Le rôle premier des orthèses est de stabiliser un genou qui ne peut plus compter sur les ligaments croisés ou latéraux pour éviter les accidents d’instabilité. Ces orthèses sont utilisées avec succès dans les sports avec pivot comme le ski alpin, mais sont rarement efficaces pour prévenir les pathologies des tendons du genou, excepté peut être les tendinopathies rotuliennes. Une douleur du coté externe du genou survenant à la descente chez une randonneuse évoque en premier lieu une tendinopathie du tenseur du fascia lata, plus connue sous le terme de syndrome de l’essuie-glace. Dans ce cas, les attelles ne sont jamais utilisées car, non seulement elles sont inefficaces, mais il est probable qu’elles puissent aggraver les symptômes en augmentant les frottements. Je ne vous conseille donc de ne pas d’utiliser vos orthèses pour marcher ou courir.

    Votre travail de préparation physique associant aquagym et méthode Pilates est excellent pour prévenir toutes les pathologies de la colonne lombaire et des membres inférieurs. Je ne peux que vous engager à le poursuivre très régulièrement. Rester en bonne condition physique est pour nous tous un sport de combat et c’est un sport de combat qu’il faut pratiquer tous les jours !!!!

    Pour soulager vos douleurs, je vous conseille de consulter un podologue du sport. Celui-ci analysera votre manière de marcher et en fonction de ses observations, vous conseillera des semelles orthopédiques adaptées. En diminuant la pronation de vos pieds et l’hyper-rotation interne de vos jambes à la marche, ces semelles soulageront très probablement les tendons des faces externes des genoux.

    Bon courage
    Dr Jacques Pruvost

    Répondre
  3. Bonjour,
    Une autre solution, innovation française pour soulager la douleur du genou : une genouillère avec des huiles essentielles et arnica à diffusion prolongée pendant 720 heures de port. Visitez le site http://www.algie-care.com pour plus d’informations

    Répondre

Réagissez