Qu’est-ce que le ou la VO2 max ?

Un peu de théorie

Dans le jargon des sportifs et notamment des coureurs, il est un terme incontournable : VO2max. Explications de notre spécialiste, Amandine Le Cornec.

peloton marseille-cassis

La ou le VO2max correspond à la consommation maximale en oxygène utilisée par les muscles d’un athlète en une minute pour produire de l’énergie.
« LA » VO2 max est également dit « LE » VO2max car ce terme est aussi défini comme volume maximal d’oxygène utilisé en une minute.
Pour faciliter la lecture et employer le jargon le plus connu, nous emploierons  « LA » VO2max dans cet article.

La VO2 max est exprimée soit en litres d’oxygène par minute (L/min), soit rapportée à l’unité de masse corporelle en ml/min/kg. La seconde permet de mieux analyser le résultat du VO2max. D’ailleurs la différence de VO2max entre l’homme et la femme se réduit si on se rapporte à la masse corporelle.

Plus la VO2 max est élevée, meilleure sera la performance. Mais la VO2max n’est pas le seul paramètre qui rentre en compte pour la performance. Il y a par exemple la génétique, l’économie de course (le rendement énergétique), le maintien  de VO2 max et les facteurs psychologiques. C’est pourquoi, si on compare la VO2 max de deux athlètes de niveau similaire, ce ne sera pas forcément celui qui a la VO2 max la plus élevée qui fera la meilleure performance.

La VO2 max varie selon le sexe, la génétique, l’âge, la discipline sportive et le niveau sportif. La VO2 max chez la femme varie entre 25 et 70 ml/kg/mn selon le niveau alors que chez l’homme elle est de 30 à 90 ml/kg/mn. Cette différence de VO2max est due en partie à un taux en hémoglobine (Hb) plus faible chez la femme (Hb Homme 150-155 mg/ml vs 135-140 mg/ml pour la femme soit + 12 % chez les hommes).

Les athlètes pratiquant des disciplines sportives dites « endurantes » tels que le demi-fond et fond en athlétisme, le cyclisme sur route, le ski de fond et l’aviron ont les meilleures VO2 max (cf tableau 2). Dans le haut niveau, elles avoisinent 90ml/min/kg pour les hommes et 70ml/min/kg pour les femmes.

Quelques chiffres de VO2max d’athlète de haut niveau :

Paul Tergat (athlétisme) : mesurée à 84 ml/min/kg
Lance Amstrong (cyclisme): mesurée à 85 ml/ min/kg
Bernard Hinault (cyclisme) : mesurée à 90ml/min/kg
Bjorn Daehlie (ski de fond) : mesurée à 94 ml/ min/kg

Le tableau suivant compare la VO2max de sportifs et « non-sportifs »  selon l’âge, le sexe, et le sport, d’après Wilmore et JH Costill DL. (2005)

  • Les « non-sportifs » :
AGE HOMMES FEMMES
10-19 47-56 38-46
20-29 43-52 33-42
30-39 39-48 30-38
40-49 36-44 26-35
50-59 34-41 24-33
60-69 31-38 22-30
70-79 28-35 20-24

Tableau 1 : VO2max de « non-sportifs » selon l’âge et le sexe.

  • Les sportifs :
SPORTS AGE HOMMES FEMMES
Athlétisme (course) 18-39

40-75

60-85

40-60

50-75

35-60

Athlétisme (1/  lancer de poids ; 2/disque) 1/ 22-30

2/ 22-30

1/ 40-46

2/ 42-55

-

-

Aviron 20-35 60-72 58-65
baseball/softball 18-32 48-56 52-57
Basketball 18-30 40-60 43-60
Canoë-kayak 22-28 55-67 48-52
Course d’orientation 20-60 47-53 46-60
Cyclisme 18-26 62-74 47-57
Football 20-36 42-60 -
Gymnastique 18-22 52-58 36-50
Haltérophilie 20-30 38-52 -
Hockey sur glace 10-30 50-63 -
Lutte 20-30 52-65 -
Natation 10-25 50-70 40-60
Ski alpin 18-30 57-68 50-55
Ski nordique 20-28 65-94 60-75
Volley-ball 18-22 42-55 40-56

Tableau 2 : VO2max selon la discipline sportive et le sexe, répertoriée dans une tranche d’âge.

Les valeurs suivantes de VO2 max vous permettront d’évaluer votre niveau. Certes ces chiffres correspondent à une étude relative au cyclisme, mais les valeurs de VO2 max du cyclisme et de la course à pied se ressemblent. Ces références correspondent à une étude menée sur des sportifs de sexe masculin pratiquant le cyclisme (extraites de l’ouvrage Les fondamentaux du cyclisme: Programmer et gérer son entraînement, Volume 2 de Christian Vaast, (2008):

  • de 30 à 40ml/min/kg : niveau moyen
  • de 40 à 50ml/min/kg : niveau départemental
  • de 50 à 60ml/min/kg : niveau régional
  • 60 à 70ml/min/kg : niveau national
  • de 70 à 80ml/min/kg : niveau international
  • supérieure à 80ml/min/kg : niveau élite d’exception

Mesure de la VO2max

  • Par la méthode directe : cette méthode est très précise. Elle se fait en laboratoire, soit sur ergomètre type tapis roulant, soit sur cycloergomètre type vélo. Ce protocole nécessite une équipe médicale spécialisée. L’idéal pour mesurer la VO2max est de choisir l’ergomètre se rapprochant le plus de votre discipline sportive. Le test s’effectue par palier. Entre chaque palier, un prélèvement de lactates est effectué. Le dernier palier atteint correspond à l’état d’épuisement de l’athlète et à votre fréquence cardiaque maximale (FCM). Si ce palier est maintenu plus de deux minutes, ce dernier sera validé et correspondra à votre VO2max. La valeur atteinte à VO2max équivaudra à votre VMA.
    Ce test vous permettra non seulement de connaître votre VO2max, votre FCM et votre VMA, mais également vos différents seuils avec le nombre de mmoles de lactates assimilé. Vous aurez, ainsi, en votre possession les valeurs nécessaires  pour construire vos entraînements.
  • La méthode indirecte : elle fait référence à une formule extrapolée des tests de terrain.

La plus ancienne est celle relative au test de Cooper qui consiste à courir la plus grande distance en 12min. La formule est la suivante :
VO2max (ml/kg/min) = [distance (en mètres) – 505]/45

Je vous citerai également une autre formule connue et facile à calculer. Elle fait référence au test Léger dit test navette :
VO2Max (ml/min/kg)  = 3,5 x VMA (en km/h)

Pour conclure, la VO2max est importante à développer pour l’optimisation de la performance surtout dans les sports type « aérobie ». Mais, pour utiliser de façon optimale la VO2max, il est plus judicieux d’extrapoler la VMA, valeur plus utile à l’athlète pour la construction de son entraînement.

3 réaction à cet article

  1. Bonjour,
    Athlétisme mis à part faut-il conclure d’après le second tableau qu’après 30 ans on ne fait plus de sport de compétition? Ce serait justement intéressant de connaitre les chiffres pour les tranches d’âge de 30 à …..disons 75 ans en particulier en nordique ( H+F). Merci

    Répondre
    • Non ce tableau ne signifie pas du tout qu’après 30 ans on ne doit plus faire de sport en compétition. Il s’agit d’une étude de Wilmore et JH Costill DL. (2005) qui compare la VO2max entre discipline sportive et sexe. Ce tableau vous permet de comparer la Vo2max entre discipline sportive comme par exemple en athlétisme (course fond) où elle est élevée. En effet avec l’âge, la VO2max décroit mais beaucoup d’athlètes font des performances après 30 ans.
      Certains coureurs percent et battent leur chrono sur le tard. L’entrainement paie à un moment donné ! Tout dépend également des disciplines. Généralement plus la distance augmente, plus on améliore ces performances avec l’âge. D’ailleurs, en ce moment en athlétisme les vétérans de niveau national en course à pied (fond) sont d’un très bon niveau et concurrencent encore largement les séniors. Malheureusement, je ne peux pas vous transmettre de chiffres pour les tranches d’âges de 30 à 75 ans en ski nordique nous ne les avons pas.
      Pour conclure si vous avez plus de 30 ans, vous pouvez encore bien sur courir en compétition et allez chercher des chronos !!!

      Amandine Le Cornec

      Répondre
  2. […] existe de nombreuses méthodes pour évaluer la VO2max en bref, et le site Lepape nous en rappelle quelques unes dont celle du test du Cooper et la formule associée : VO2max […]

    Répondre

Réagissez