Si je dépasse ma fréquence maximum, que se passe-t-il ?

021010_FIT_8363

021010_FIT_8363

La réponse de Yannick Guillodo

Il est difficile de répondre à cette question car il existe un grand flou, chez les sportifs, sur la fréquence cardiaque maximale.

Résumons : Le rôle de la fréquence cardiaque est de s’adapter (variation à la hausse ou à la baisse), en fonction des circonstances,  pour  maintenir constante la quantité d’oxygène nécessaire par les muscles concernés par l’exercice pratiqué. La fréquence cardiaque maximale, que peut atteindre chaque coureur à pied, est personnelle et dépend de nombreux facteurs (surtout de la commande nerveuse centrale). Donc la fréquence cardiaque maximale  théorique est vraiment THEORIQUE. N’attendez rien de cette fréquence cardiaque théorique en fonction de l’âge (220 – âge).

 Il faut faire un test maximal pour déterminer sa réelle fréquence cardiaque maximale. Mais soyons clair :

- Avant 40 ans et  si on ne présente aucun facteur de risque, au niveau médical, ce test maximal peut être fait sur le terrain avec un cardio fréquencemètre  (Cat Test ; Vam Eval ; …). (Lire comment calculer sa FCM ?)

- Passé 40 ans, cette détermination doit être faite lors d’une épreuve d’effort cardiologique (relire les tests d’effort pour qui, pourquoi ; course à pied : pensez à votre cœur pour bien vieillir …)

C’est le premier point.

Le deuxième point est l’incertitude induite par les grands  efforts.

En effet, les choses se compliquent dans l’endurance.  Il n’est pas rare de dépasser cette fréquence cardiaque maximale mesurée,  dans les grands efforts d’endurance, chez certains coureurs de haut niveau ou chez les sportifs  âgés mais ayant encore un gros potentiel,  du fait, entre autres :

- De la déshydratation (hypovolémie) qui entraîne une augmentation de la fréquence cardiaque même sans  augmentation de l’effort.

- Du  rendement énergétique ;  nous le disons régulièrement sur ce site, la foulée au 35ème kilomètre du marathon n’est pas la même que celle du 5ème. Il existe une consommation énergétique  supérieure (donc une augmentation de la fréquence cardiaque).

Voilà pour la fréquence cardiaque maximale d’effort et sa difficulté à la déterminer.

Malgré ces remarques, dépasser sa fréquence cardiaque maximale est se mettre dans « la zone rouge » pour sa santé car il existe deux risques :    

Risque immédiat : mort subite du sportif (troubles du rythme,  décompensation d’une coronaropathie , …)

Risque à plus long terme : on pense que le cœur, comme tous muscles, subit des microlésions, à l’effort, qui nécessitent du repos et du temps pour les réparer. La multiplication des efforts maximaux ou supra maximaux (dépasser sa fréquence cardiaque maximale) entraîne l’accumulation de ces microlésions d’effort et donc de réelle lésion myocardique,  source de problème cardiaque vrai .

Lire aussi

Ma fréquence cardiaque est-elle trop basse ?
Tout savoir sur l’utilisation de la Fréquence Cardiaque à l’entraînement
Quid de la Fréquence cardiaque
Comment mesurer sa FCM ?
Un bilan médical avant tout
Cardiofréquencemètre : intérêt et limites
course à pied : pensez à votre cœur pour bien vieillir
les tests d’effort pour qui, pourquoi

 

 

Une réponse à la question

  1. J’ai 45 ans, je fais de la CAP depuis un an et je suis encore en phase de progression. Lors d’efforts en résistance il arrive de temps en temps que mon cardio enregistre une asymptote vers les 188 (ce doit être ma FCM), puis si l’effort se prolonge tout d’un coup un pic à 193, et même jusqu’à 200 ! C’est assez difficile à reproduire, c’est sous le coup d’un effort vraiment brutal (fin de côte, ou VMA++) et toujours en groupe sous le coup de l’émulation. Tous seul je n’y arrive pas.
    J’ai montré ça à mon cardiologue et mon généraliste : « ah mais oui oui on peut dépasser sa FCM ! » (comme si c’était évident). Par contre aucun d’eux ne m’a dit que c’était risqué…
    Bon je vais me calmer quand même…

    Répondre
    • Bonjour,
      Pour info je cours régulièrement (5 fois/semaine) et mon CFM m’affiche parfois des résultats surprenants. Ma FCM se situe entre 135 & 142 avec des pics à 165. De temps en temps la FCM est de 188 avec des pics allant jusqu’à 236 !!!.Ce qui est bizarre, c’est que je n’ai pas d’essoufflement et autres symptômes inquiétants.J’ai 58 ans et une fréquence au repos de 52. Est-ce que cela vient de mon fréquencemètre (Suunto quest) ? Afin de me rassurer je passe un test d’effort dans 15 jours.

      Répondre
      • Bonjour
        il y a de fortes chances que ce soit dû à votre ceinture cardiaque qui bouge ou qui a une pile usée.
        Mais un test d’effort vous sera toujours utile pour vous rassurer ou pour définir vos plages d’entraînement plus précisément.
        Cordialement

        Répondre
  2. J’ai atteint 232 lors d’un test de vo2 max sur tapis roulant, mesuré sur prise de poul par un professionnel sur 15 secondes. J’ai 41 ans. Je crois donc au 236 sur un maximum sporadique. Je ne saurais dire si c’est anormal ou dangereux, je ne m’amuserais pas a me pousser régulièrement dans ces zones et malgré tout, je me serais senti prêt a faire un autre 15-20 secondes de plus mais je me sentais très près de ma limite. Donc je pense que ca aurait pu monter un peu plus. Donc l’hypothèse de la ceinture est possible, mais je crois davantage que vous avez vraiment eu un max a 236 pour un cours instant.

    Répondre
  3. Vos remarques me rassurent. J ai fait un test cardio en med sportive. J ai effrayé l infirmière parce que j ai atteint 181 bpm mais je n étais pas essoufflé et pouvait parler normalement. Mon dernier pma est de 192 pour 368 w et67 kg pour 1 m78. Le cardio veut que je réduise mon bpm et mon toubib veut que je réduise mon colesterol 264 ( j ai fait régime et n ai plus que 65 kg).Je monte les cols à l aise entre 175 et 181 bpm et fait des sorties de 200 km. En outre je suis skipper voile mer et fait de la rando montagne. J ai l impression que le corps médicalement me prend pour un extra terrestre ou désire me pensionner au niveau sportif. Si je les écoutes, je suis sur de finir dépressif et de perdre un os pour commencer. Aujourd hui j ai dit Cambronne suis monté à 185 bpm, sans fatigue et ai mange un cassoulet: je suis heureux, ne leur en déplaisent. Alain conotte

    Répondre
  4. Bonjour

    Là c’est l’entraîneur qui vous parle et l’entraîneur n’ a pas grand chose à rajouter à vos commentaires . Vous êtes en forme, vous vous faites plaisir alors pourquoi vous mettre limite cardiaque . Un médecin qui plus est s’il ne fréquente pas les sportifs de haut niveau va toujours partir du principe de précaution et dès qu’il verra un peu des chose qui sortent des normes standards prôner une approche minimaliste et pleine de prudence. Je vous invite à lire tous les articles et réponses sur le sujet de la Fréquence cardiaque et vous verrez que la FC est une donnée individuelle qu’il ne faut jamais comparer avec d’autres. Vous êtes probablement en bien meilleure santé , même avec un FC max soit disant élevée que la grande majorité des personnes sédentaires avec une fc max plus basse.
    Continuez à vous faire plaisir .

    JCV

    Répondre
  5. Je coure 2 fois / par semaine 15 a 18 km maxi moyenne montagne 500m et il m’arrive de sauter une sortie j ai 68 ans ma fréquence maxi entraînement 165 en côte. J ai fait le 6 mai. 2018 une course trail région 06 18km a peine parti sur le plat 200m après je me trouvais à 174. Pulsation j ai pas trop compris et après en côte 185 ça m.a bousillé mon trail. Me suis traîné tout le parcours arrivais pas à récupérer Mes jambes ça allait mais je pouvais pas plus j ai marché beaucoup plus que prévu

    Répondre
  6. POURQUOI 220 d’ou sort ce chiffre DE 220?

    Répondre
  7. Je ne suis pas tout à fait d’accord avec certains commentaires : cela n’a pas de sens de dire « dépasser la Fréquence Cardiaque Maximale (FCM) ».
    Je m’explique, si on suppose une FCM à 200 bpm, puis lors d’un test/entraînement, on « dépasse » cette FCM de 200 bpm en atteignant 205 bpm. Alors la FCM n’est pas de 200 bpm mais de 205 bpm. Si lors d’un autre test/entraînement, on atteind 210 bpm, alors la FCM n’était ni de 200 bpm ni de 205 bpm, mais de 210 bpm. On ne dépasse pas sa FCM, en fait on découvre que la FCM supposée n’était pas la bonne.
    Je fait une analogie : j’ai une voiture dont la vitesse maximale est de 150 km/h. Si je dépasse cette vitesse et que j’atteins une fois 160 km/h, bah c’était que la vitesse maximale n’était pas de 150 km/h, logique non ?
    Ou bien alors, ce qu’on entend par Fréquence Cardiaque Maximale est une « barrière » physiologique, mais ne correspond pas à la fréquence maximale à laquelle peut battre le coeur. Si c’est le cas, il y a alors un abus de langage, car l’emploie du mot maximale (sans autre précision) veut tout dire …
    Cordialement,

    Répondre
  8. Bonjour,
    J’ai 54 ans (l’age est important) et dans mon cas j’ai découvert le problème de la FC max sur mon GPS pour vélo, qui fait aussi compteur et cardio (Garmin Edge 820). Quand je démarre une sortie, et que je roule seul, je monte facilement pendant les 10 premières minutes entre 190 et 210 bpm en roulant à un rythme élevé mais sans effort et essoufflement. Au contraire je me sens bien et n’ai pas du tout la sensation d’aller dans le rouge ou de me cramer. Puis le manque d’énergie commence à se manifester et je redescends tranquillement vers 130-150 à mon rythme de croisière. J’ai fait des tests avec un autre cardio pour voir et même résultats. J’ai aussi pensé à un phénomène psychologique lié à la sensation de vitesse en vélo.
    Il semble qu’il y ait encore beaucoup à apprendre sur la fréquence cardiaque maximale et que les moyennes et autres calculs standards utilisés en médecine soient loin d’apporter une réponse universelle. Rassurant tout de même de ne pas être le seul à constater ce phénomène.
    Bien à vous, Philippe

    Répondre

Réagissez