Antibiotique et tendinites

Suite à une infection urinaire un antibiotique connu pour induire des tendinites m’a été prescrit pendant 3 semaines durant lesquelles j’ai arrêter la course à pied. Combien de temps faut-il à l’organisme pour éliminer complètement cet antibiotique et pouvoir reprendre la course à pied sans risque de blessures aux tendons ?

J’ai 56 ans et je cours depuis 6 ans entre 3 et 4 sorties par semaine.

Une réponse à la question

  1. Vous parlez certainement d’une fluoroquinolone (antibiotique se finissant par -floxacine). Même si l’antibiotique en lui même est rapidement éliminé les effets indésirables au niveau des tendons peuvent apparaitre de façon retardée. On conseille 3 semaines de repos après la fin du traitement. Si cette infection urinaire devait récidiver n’hésitez pas à demander à votre médecin ou à votre pharmacien si une alternative n’est pas possible. C’est dur à dire comme ça par internet et sans antibiogramme mais d’autres antibiotiques pourraient être aussi efficaces sans cet effet indésirable très pénalisant pour un sportif.

    Répondre
  2. Bonjour

    Très probablement l’antibiotique que vous avez pris appartient à la famille des quinolones ou fluoroquinolones. Cette famille d’antibiotiques a été introduite sur le marché dans les années 1980 et est une référence pour le traitement de nombreuses infections, notamment de la sphère uro-génitale ainsi que les voies aériennes.

    Des manifestations secondaires musculo-squelettiques ont été constatées : douleurs articulaires, atteinte du cartilage des ligaments, crampes, faiblesse musculaire, etc… L’atteinte des tendons avec parfois rupture a été signalée principalement au niveau du tendon d’Achille. Les mécanismes toxiques ne sont pas clairement établis. Les effets cellulaires et tissulaires de la molécule, l’âge, les corticoïdes par voie générale ou locale, un antécédent de tendinopathie sous fluoroquinolone sont autant de facteurs favorisant la survenue de complications.

    Pour répondre à votre question, il faudrait selon les fabricants environ 6 mois pour que la concentration en fluoroquinolones descende sous le seuil d’action.
    Donc vous voilà au repos forcé !!!!!!!!!!!!!!

    Bon courage

    Répondre
    • Je déconseille vivement à toute personne (en particulier un sportif) de prendre le moindre comprimé d’un antibiotique de la classe des fluoroquinolones. Personnellement, cela m’a donné des tendinopathies invalidantes généralisées dont de nombreuses qui persistent…8 ans après. Invalidité, zéro sport et morphiniques sont désormais ma nouvelle vie misérable. A PROSCRIRE ABSOLUMENT. C’est un poison pour l’organisme et les tendons en particulier.

      Répondre
  3. Bonjour,
    Mon mari a utilisé ce médicament pendant 2 jours et demi seulement. Malgré l’arrêt rapide, il a toujours très mal et ne peut pas marcher correctement. Et cela dure depuis 15 Jours. Pourquoi continuer à prescrire ce médicament ? On ne comprend pas.

    Répondre
    • Bonjour,
      Les atteintes tendineuses déclenchées par la prise de fluoroquinolones sont rares mais elles peuvent survenir très vite après la prise du médicament. Vous avez bien fait d’arrêter le traitement très vite. Je me permets de vous conseiller de faire une échographie du tendon pour évaluer la gravité de l’atteinte tendineuse.
      Pourquoi continue-t-on à prescrire ce médicament ? Parce qu’il est très efficace sur les bactéries qui déclenchent des infections urinaires ou prostatiques mais aussi dans les sinusites résistantes aux antibiotiques habituels. Les atteintes secondaires au niveau des tendons sont à présent connues et redoutées.
      Dans toute prescription médicamenteuse, c’est le rôle du médecin d’évaluer les bénéfices par rapport aux risques. En cas d’infection sévère, les risques de complications et septicémies sont très supérieurs aux risques d’atteintes tendineuses.
      Cordialement
      Dr J.Pruvost

      Répondre

Réagissez