Le miel pour la santé et le sport : un cadeau de Dame-Nature

Le miel est un aliment naturel. L'intervention de l'homme se limitant à sa récolte. À moins de ne pas aimer cet aliment, on peut utiliser le miel au quotidien ou comme carburant à l'effort. Décryptage de ses vertus nutritionnelles.

Pixabay Honey-Miel
  • Le miel, un édulcorant naturel

C’est un aliment hautement énergétique (100g équivalant environ à 300kcal) mais moins que le sucre de table (100g/400kcal). Consommé seul, en accompagnement ou incorporé à une recette, il remplace  avantageusement le saccharose comme édulcorant naturel.

La consistance d’un miel n’a aucun rapport avec ses qualités gustatives. Vous pouvez ainsi comparer tous les miels de la terre, aucun n’aura la même teinte ni la même saveur. Robe ambrée, foncée, translucide ou encore nacrée, sa coloration et son goût dépendront des fleurs à proximité de la ruche.

Concernant sa composition : le miel peut se cristalliser avec le temps, du fait de sa teneur élevée en glucose, ou rester liquide comme le miel d’acacia ou de châtaignier qui possèdent davantage de fructose.

Sa répartition en sucres est en moyenne faite d’un peu plus de fructose (env. 38 %) que de glucose (32 %) et moins de saccharose (env. 1,5 %). Mais cette répartition peut changer selon son origine. Sa richesse en glucides explique son fort pouvoir sucrant et son index glycémique élevé (autour de 60).

  • Le miel, en utilisation thérapeutique

Ses nombreux acides (acétique, butyrique, citrique, formique, etc.) et un pH autour de 3,9 favorisent ses propriétés cicatrisantes, antivirales et antibactériennes, et son rôle protecteur sur la flore intestinale comme prébiotique et anti-diarrhéique.

Le miel contient ainsi des flavonols (antioxydants), de la mM méthylglyoxal (MGO) et de l’eau oxygénée (H2O2) ainsi que de la défensine-1 : une substance spécifique à l’abeille à forte activité antibiotique.

N’hésitez pas à utiliser cet aliment comme agent thérapeutique. Prenez ainsi un peu de miel de romarin, de sarrasin ou de sapin en cas de douleurs abdominales ou d’infections bronchiques. Appliquez du miel de thym en pommade cicatrisante sur des plaies superficielles ou pour adoucir et soulager une gorge irritée.

Le miel est aussi apaisant et relaxant : une petite cuillère à thé de miel de tilleul ou de lavande dans une tisane facilite l’endormissement. Pour un produit de qualité, c’est-à-dire qui garde toutes ses vertus (nutritionnelles et thérapeutiques), choisissez de préférence un miel qui n’a jamais été chauffé au cours de son élaboration.

  • Le miel, un bon carburant énergétique

En sport, l’épuisement du glycogène et l’hypoglycémie induite ont été associés à la fatigue musculaire et la diminution de la performance au cours d’un exercice prolongé.

Les études (*) ont souligné l’efficacité sur le maintien de la performance sportive comparée à l’eau, d’une boisson énergétique composée de miel d’acacia, absorbée durant l’effort et par fortes chaleurs (env. 30 °C) et à titre de récupération.

Sur ces conclusions, il est possible de composer soi-même sa boisson de l’effort. Recette : dans 1 L d’eau, ajoutez une dosette restaurant de sel et l’équivalent de 75 g (2,5 cuillères à soupe = 60 g de glucides) de miel d’acacia, riche de surcroit en antioxydants.

Durant l’effort, buvez la mixture régulièrement à raison de 3 à 4 gorgées (150 ml) toutes les 15 à 20 minutes. En récupération, n’hésitez pas à recourir au miel pour sucrer un yaourt (au lait animal ou de soja) et complétez cet apport protidique et glucidique d’un fruit riche en potassium et magnésium comme une banane.

(*) Effects of Post-Exercise Honey Drink Ingestion on Blood Glucose and Subsequent Running Performance in the Heat. Ahmad NS1, Ooi FK1, Saat Ismail M2, Mohamed M3  Asian J Sports Med. 2015 Sep;6(3):e24044. doi: 10.5812/asjsm.24044. Epub 2015 Sep 28.

Corinne Peirano (Expert Lepape-info Diététicienne-nutritionniste, http://corinne-peirano.wix.com/dieteticienne-paris)

3 réaction à cet article

  1. Moi-même amateur producteur de miel, je clame haut et fort à qui veut l’entendre, toutes les vertus du miel et je mets en garde contre les producteurs qui chauffent le miel car les clients préfèrent les miels liquides et contre ceux qui coupent leur miel avec de la saccharose ou autres produits non naturels, pour augmenter artificiellement leur production.
    Merci les abeilles pour votre bon miel. Je continuerai de vous protéger et à lutter contre l’emploi des pesticides qui vous ont tant fait de mal et contre les frelons asiatiques qui vous tuent tous les jours en grand nombre.

    J’avais 30 ruches il y a 8 ans, il ne m’en reste plus que 6, malgré toute l’attention que je leur donne.
    PROTEGEZ LES ABEILLES, ELLES VOUS LE RENDRONT BIEN.

    Répondre
  2. Il vaut mieux se fournir directement chez l’apiculteur…

    Répondre
    • Bonjour Audoin totalement d’accord avec vous. Êt bravo pour votre travail et cet amour de l apiculture que vous avez !
      Corinne Peirano diététicienne sport et santé

      Répondre

Réagissez