La spiruline est décrite comme un super aliment au rôle préventif et protecteur pour la santé. Elle est également conseillée chez le sportif pour favoriser la récupération et la prévention de la blessure. L’algue bleue serait-elle miraculeuse ?

spiruline

Un complément alimentaire

La spiruline est riche en protéines, acides aminés essentiels, minéraux et oligo-éléments ainsi qu’en acides gras polyinsaturés. Elle contient du calcium, du potassium, du fer, du béta-carotène, de nombreuses vitamines dont B9, B12 et E. Ses constituants font de la micro algue, un concentré de nutriments adaptés à tous les régimes alimentaires y compris végétariens et végétaliens. La synergie des différents composants expliquerait ses multiples effets sur la santé. Enzymes, pigments et antioxydants interviennent en faveur de la protection cellulaire, contre l’attaque des radicaux libres, et agissent en prévenant le vieillissement précoce de la cellule. C’est un complément alimentaire dont il faut vérifier la traçabilité, et donc son innocuité. Selon les eaux de culture, elle peut présenter différents métaux lourds ou être surchargée en iode. Vérifiez avant l’achat sa traçabilité ainsi que les procédés d’algoculture dont elle a fait l’objet.

Spiruline et sport

Intérêt ou pas pour le sportif ? Ses taux élevés en vitamine B1 optimisent le métabolisme glucidique. Ensuite, sa teneur en phycocyanine. Ce pigment qui lui confère sa couleur bleu-vert, présente une structure moléculaire proche de l’érythropoïétine (EPO), d’où cet argument que la spiruline soutiendrait les qualités d’endurance chez le sportif avec une diminution des douleurs musculaires à l’effort. Elle aurait en outre une activité anti-inflammatoire et la présence des BCAA (acides aminés branchés en lien avec l’activité musculaire) dans ses composants, serait un atout supplémentaire pour la récupération sportive. Sachez qu’il existe différentes formes d’utilisation : en ingrédient dans les barres énergétiques, mélangée à du chocolat, à saupoudrer au quotidien sur les aliments, ou en comprimés.

Mon conseil : avant de prendre un complément alimentaire, faites un bilan nutritionnel qui indiquera les besoins réels en cas de carences avérées.

6 réaction à cet article

  1. Hello!
    Excellent article! La spiruline sèche à vraiment trop mauvais goût…. En Suisse nous buvons Spiralps, une boisson bio à la Spiruline fraîche! C’est très bon!

    Amicalement

    Sam

    Répondre
  2. Bon article, même si je n’aime pas trop le terme « complément alimentaire » pour un aliment comme la spiruline. Je préfère à la rigueur parler de « superaliment ».

    Répondre
  3. merci pour ce bel article nous en produisons au Maroc dans le cadre d’un projet de développement, et surtout nous en donnons pour un centre de renutrition au Burkina faso je confirme super aliment ! http://gensonnetval.wix.com/tamounteburkinafaso

    Répondre
  4. Notre projet finance de la spiruline pour le Burkina Faso et fais vivre plusieurs famille au Maroc.

    Répondre
  5. Je trouve cet article un peu léger ….Vous ne parlez pas de la spiruline en paillette qui est la première forme d’absorption et sûrement la plus saine et la plus pure… Les comprimés ? La cuisson tue les vitamines , enzymes et nutriments si elle est supérieure à 40 °c …..Et quelle est la dose de phycocyanine par comprimé ? Les vendeurs de parapharmacies (LAFAYETTE par exemple) sont incapables de répondre à la question ……La spiruline vendue sur internet qui vient de chine ne dit rien sur le dosage….Avez-vous des nouvelles sur la phytotière qui permettrait à tous de la fabriquer chez soi ? car je l’achète en paillette directement du producteur à 13 euros les 100 grammes pures……

    Répondre
  6. Un pb récurrent avec la spiruline : l’apport en vit B12 ! vitamine classiquement de source « animale », la spiruline étant alors une bonne source de B12 pour les végétivores……mais la littérature scientifique nous précise que la vit B12 de la spiruline est sous une forme peu biodisponible et même qu’elle pourrait entrer en compétition avec la B12 assimilable ! Alors quid de la vit B12 de la spiruline ? bonne source ? ou problème de biodisponibilité ?

    Répondre

Réagissez