Le test des manchons Salomon Trail Warm Sleeve

Les manchons à bras sont-ils utiles ? Jean-François Mathot a enfilé les Salomon Trail Warm Sleeve, découvrez son test.

salomonmanchons-e1392721117863

Le testeur

Jean-François Mathot

51 ans
Régisseur d’Avances et de Recettes
Taille : 1m69
Poids : 68kg
Pratique du running depuis 1998 et du trail depuis 2001

Chronos :
Semi-marathon : 1h24
Marathon : 3h13
Marvejols-Mende : 1h42
Saintelyon : 5h53

13 participations aux Templiers  (Meilleurs classements : 105ème – 80ème en 2010 – 108ème en 2012).
UTMB : 39h39’06’’ en 2006
Aubrac Ultra Trail : 26ème en 2011
Autres trails : Ventoux, Gruissan Phoebus Trail, Ardéchois, Sky Race, Cabornis, Côte Roannaise, Drayes du Vercors, etc.…

Le test

N’étant pas d’un naturel frileux, je suis un adepte des manchettes que ce soit en course à pied (trail ou route), ou à vélo (route ou VTT). L’avantage de ce type d’accessoire, c’est de pouvoir moduler  l’équipement d’une partie de son corps, les bras, lorsque l’amplitude de la température varie beaucoup sur une séance ou lors d’une épreuve.

A la réception

Cette paire de manchons, de couleur gris souris, pèse 46 grammes. Ils s’enfilent indifféremment sur le bras gauche ou droit. La couleur grise est sobre et permet de les assortir avec quasiment toutes les autres couleurs de textile. Je les ai mis avec le logo Salomon sur le dessus de l’avant-bras. Ces manchettes m’ont paru peut-être un petit peu trop longues, ou alors, c’est moi qui ai les bras trop petits !

Sur le terrain

J’ai effectué, avec ces manchettes, une séance de résistance dure, une séance d’endurance et deux courses : la Foulées des Mont d’Or et le Trail Givré. L’hiver étant pluvieux et venteux, mais aussi assez doux sur la région lyonnaise, la température d’utilisation était comprise entre 5 à 11°C.

Leur matière ressemble à celle des maillots Exo Motion de la marque. C’est un tissu très absorbant en terme de transpiration et aussi très agréable à porter. Je n’ai détecté aucune gêne. Les manchons tiennent bien en place tout au long de la séance ou de la course, contrairement aux anciennes manchettes qui étaient composées d’un textile plus lisse qui avait tendance à glisser.

J’ai couru les deux compétitions en short ou cuissard, maillots manches courtes et manchettes. Je ne l’ai pas regretté ! Je pense que lors des courses, plus on court « light »,  plus on est à l’aise et pas engoncé dans des couches de vêtements qui, au bout d’une demi-heure, tiennent trop chaud.

J’ai effectué une demi-douzaine de lavages et elles n’ont pas bougé.

Conclusion

Ces manchons font partie des accessoires très utiles dans les sports d’endurance que sont la course à pied ou le vélo. Je ne leur ai trouvé que des qualités : confort, simplicité et sobriété. Je les trouve juste un poil trop longs.

La fiche des Salomon Trail Warm Sleeve

Marque : Salomon
Poids : 100 gr
Tailles : S(1) : 20-26 cm ; M(2) : 26-32 cm ; L(3) : 32-38 cm

Prix : 35€

Quelques photos

4 réaction à cet article

  1. Bonjours quelle taille avez-vous pris pour le test ?? ) je suis un peut perdu pour les tailles

    Répondre
  2. Bonjour
    Généralement les coureurs qui prennent des manchons optent pour la même taille que leur tee-shirt. Mais l’idéal est de les essayer car il faut qu’ils tiennent bien sans trop vous compresser.
    Cordialement

    Répondre
  3. Bonjour,
    les manchettes recouvrent-elles jusqu’au débardeur ?

    Répondre

Réagissez