Comment bien nettoyer sa poche à eau et son tube ?

Un entretien régulier indispensable

La poche à eau fait partie des accessoires incontournables des coureurs habitués aux longues distances. D'où l'importance d'en prendre soin, et de la nettoyer régulièrement. Les conseils de notre spécialiste trail, Sébastien Chaigneau.

Poche à eau

C’est une très bonne question et à l’heure actuelle, il existe quelques solutions pour préserver l’intégrité de vos poches à eau.

  • Très simple et certainement la solution la plus utilisée à l’heure actuelle : acheter un kit de nettoyage adapté à la situation de nettoyage. Vous y trouverez différents petits goupillons pour la poche, les tuyaux et les différentes connexions. Ce travail peut être long et fastidieux si vous attendez trop longtemps.
  • Tremper votre poche à eau dans l’eau chaude avec quelques gouttes de javel afin de désinfecter les zones noircies par les développements bactériens. Inconvénient de cette solution : les molécules de chlore qui vont vous permettre de désinfecter et d’éliminer les bactéries, vont pénétrer le plastique et donner un goût de javel à votre poche à eau.
  • Très utilisée aussi dans pas mal de cas : la congélation. C’est-à-dire, me direz-vous ? Hé bien, tous simplement, après utilisé et nettoyé votre poche à eau, vous l’égouttez, la séchez et la rangez dans votre congélateur. Le froid permet de limiter le développement bactérien. Le côté un peu gênant de cette méthode, c’est que très souvent le congélateur est plein et que si vous avez 6 à 8 poches à eau cela prend vite de la place !
  • Nettoyez votre poche avec de l’eau dès votre retour à la maison, séchez la avec une boule de papier réutilisable plusieurs fois afin d’écarter les parois et de la sécher intégralement. Pour le tuyau, un démontage complet et systématique s’impose pour éviter toute prolifération bactérienne.

Gardez en tête une chose importante : si vous n’utilisez aucune de ces méthodes, prévoyez des soucis gastriques lors de vos sorties longues ou de vos compétitions… La préparation et l’entretien du matériel fait partie de votre course et de votre pratique. Ce serait dommage de passer à côté d’un événement ou d’un objectif par négligence….

8 réaction à cet article

  1. hé bien la chose que j’utilise pour nettoyer le Kamel bac ce sont les pastilles utiliser dans le nettoyage des biberons et depuis plus de soucis m’étant dit que si ça fonctionne pour les biberons pourquoi pas pour les poche a eau

    Répondre
  2. Attention, mélangée à l’eau chaude, la javel dégraisse et blanchie mais perd tout son pouvoir désinfectant…

    Répondre
  3. Je suis étonnée de voir que le liquide vaisselle+ eau chaude n’est pas conseillé, est ce une option insuffisante ? j’ai vu des pastilles désinfectantes pour poche à eau dans un magasin de sport mais c’est assez cher pour une utilisation fréquente, cependant est ce efficace ?

    Répondre
    • En effet, on pourrait se dire que le liquide vaisselle est le produit le plus simple et le plus facile à utiliser. Ce n’est pas faux. Mais il faut savoir que le principe du produit vaisselle est de capturer et recouvrir les bactéries présentes sur la surface que vous cherchez à nettoyer. C’est d’ailleurs le principe du savon en général. Cela vous oblige à avoir une action mécanique, en frottant, de façon à mélanger les molécules de savon et les bactéries présentes. Sinon, vous vous contentez de dégraisser votre objet, mais sans le laver.
      Les produits contenus dans les petits comprimés vendus pour les gourdes ou pour les poches à eau ont l’avantage d’être actifs même sans action de votre part. En effet, ce sont des agents antibactériens et désincrustants relativement efficaces.

      L’idéal est de nettoyer correctement à grandes eaux et à chaque utilisation, vos poches et autres types de réserves. Dans ce cas, vous n’aurez pas (ou presque pas) de soucis de zones qui noircissent. Ce sont de vrais nids à bactéries, et au fil du temps elles entraînent un mauvais goût et des problèmes intestinaux à répétition…

      Sachez aussi qu’à l’eau froide, quelques gouttes de Javel sont bénéfiques. Le désavantage, c’est que le goût peut s’incruster et les matières organiques formant les taches noires dans votre réservoir d’eau ne vont pas disparaitre. Les bactéries seront tuées mais pas désincrustées.

      Répondre
  4. Bicarbonate de soude, antifongique, bactéricide, sans danger pour la santé, ne laisse pas de goût comme la javel.

    Répondre
    • Bicarbonate de soude d’accord mais comment l’utiliser ? frotter la poche avec ? la faire tremper ? quelle quantité utiliser ? merci par avance,
      Diane

      Répondre
  5. Je met du gros sel avec de l’eau, je bouche et secoue bien. Aucune trace après dans la poche. Par contre bien rincé deux ou trois fois après, pour enlever le goût du sel.

    Répondre

Réagissez