Vu de l’intérieur – Épisode 1

Tout au long de cette nouvelle saison 2017-2018, nous suivrons la préparation d’un coureur Elite que nous appellerons ici Stéphane. Nous vivrons ensemble ses réussites, ses doutes, les imprévus et les réflexions qui accompagnent toujours la recherche constante de progression et de performance. L’objectif de ce compte rendu, qui sera mensuel, est de s’appuyer sur la réalité du terrain pour mieux comprendre et expliquer les différents enjeux de l’entraînement en cyclisme.

Vu de l'intérieur - épisode 1

Description du coureur

Stéphane est né en en 1996. Il sera espoir 4ème année en 2018. Il pèse 65 kg pour 1m81. Il est à l’aise dans les cols longs et roulants, bon en contre la montre, a un déficit de force et se trouve en retrait sur les efforts courts dits « lactiques ».  Sa FC au repos est de 44 bpm/min et sa FC maximale de 199 bpm/min. Son niveau actuel lui permet de jouer la gagne en première catégorie et d’espérer des top20 en Elite.

 

 

Son profil de puissance record (PPR)

Le PPR est un recueil des données de puissance moyennes maximales, réalisées par le coureur, et exprimées en fonction du temps. Par exemple, on peut noter ici que le record de puissance de ce coureur sur 1min est de 601W. Ces mesures permettent de situer le niveau physique du cycliste d’une part, et d’évaluer sa progression au fil du temps d’autre part.

 

Temps 1s 5s 30s 60s 2m 4m 5m 10m 20m 30m 1h 2h
Puissance (W) 1290 1185 817 601 503 440 418 384 361 343 300 281
Poids/puissance (W/kg) 19,85 18,23 12,57 9,25 7,74 6,77 6,43 5,91 5,55 5,28 4,62 4,32

 

1

image2

 

Sa saison 2017

Notre coureur sort d’une saison que l’on peut qualifier de moyenne durant laquelle il n’a pas beaucoup progressé. Ses résultats ont été en deçà de ses objectifs. Une carence en fer, détectée tardivement, explique certainement cette saison en demi-teinte.

 

Fin de saison et coupure

Stéphane a terminé sa saison par des contre la montre par équipe de deux. Son mois d’octobre a été léger en termes d’entraînement et les sensations sont revenues petit à petit (certainement du fait de la mise en place d’une supplémentation en fer). Sa dernière course a eu lieu le 15 octobre. A partir de cette date-là, il a entamé une coupure de quatre semaines complètes sans sport.

 

Suite

Pendant sa coupure, Stéphane définira ses objectifs pour 2018 et nous tracerons ensemble les grandes lignes de sa préparation en s’inspirant de ses expériences passées et des connaissances sur l’entraînement que nous avons accumulé jusque-là.

 

1 réaction à cet article

  1. interessant! hate de voir la suite. merci

    Répondre

Réagissez