Les Sables Express – Episode 6

François-Xavier de Chateaufort

Jusqu'au 13 avril, immersion chaque jour dans les coulisses du Marathon des Sables 2019. Ce vendredi, place à la 5ème et dernière étape longue de 42 km. Un marathon pour finir en beauté.

Heureux et libérés à l'arrivée du 34ème Marathon des Sables
Heureux et libérés à l'arrivée du 34ème Marathon des Sables

La fin approche encore un dernier effort long de 42 km, un marathon pour les rescapés de ce 34ème Marathon des Sables impatients d’en finir.

Grégory (dossard 21) : « J’appréhende un peu cette dernière étape parce que je me suis blessé à un tendon lors de la longue étape. Je vais y aller avec le courage, cela va être magnifique, on va profiter des paysages qui s’annoncent extraordinaires aujourd’hui avec le passage de deux djebels. Une longue ligne droite entre les djebels, le passage d’un canyon, cela va être dingue donc je vais profiter. Obligé d’arriver ce soir pour mon épouse, pour mes enfants, pour  ceux qui me suivent, cela s’annonce formidable. »

Pascal (dossard 790) : « C’est une bonne dernière étape, on part plus tôt donc (7h du matin) on devrait avoir moins de chaleur. Pour moi qui suit au milieu du classement c’est sans prise de tête c’est pour aller jusqu’au bout puis le bonheur de recevoir la médaille et de terminer mon 2ème Marathon des Sables après celui de 2017. »

Alexandra (dossard 239) : « Contente que ce soit la dernière étape, après ce n’est pas non plus un petit morceau, 42 km ce n’est pas une mince affaire. Il va falloir se mettre dedans dès le départ, on tient le bon bout. L’arrivée sera une libération, un vrai moment de bonheur. »

 

Comme lors de l’étape longue, les concurrents élites partaient trois heures après les autres. Ainsi les premiers de la première vague devaient arriver en théorie avant les meilleurs au classement général, un petit clin d’oeil sympathique pour cette dernière étape.

Le plus rapide sur cette étape fut une nouvelle fois Rachid El Morabity (3h07’53) devant Mohamed Moudouji et Mohamed El Morabity. Chez les dames, podium habituel avec Ragna Debats (3h47’25) , Aziza Raji et Gemma Game.

Le chien Cactus a lui aussi terminé de belle façon cette 5ème étape, la mascotte du Marathon des Sables 2019 a bien mérité sa médaille de finisher !!

 

Beaucoup d’émotion, de larmes à l’arrivée que ce soit pour ceux qui étaient surs d’y arriver et ceux qui en doutaient. Autre moment fort, les concurrents sont accueillis un par un à l’arrivée par Patrick Bauer, le directeur de course avant la remise des récompenses.

Réaction de l’un des finishers:  « Cette étape a permis de finir le Marathon des Sables en beauté. C’était la plus belle de la semaine, la plus vallonnée, on a beaucoup grimpé. Beaucoup de sable et un ciel un peu couvert qui a apporté une relative fraîcheur et nous a permis d’en profiter à mort. C’était la dernière étape, on a donné tout ce qui nous restait. Il y’a la satisfaction de passer la ligne d’arrivée d’avoir cette médaille. C’est la 3ème fois que je reçois cette médaille et c’est toujours le même plaisir, c’est une magnifique épreuve. »

 

Ce samedi, étape de solidarité de 6 km qui n’est pas chronométrée mais indispensable pour être classé. Les familles des concurrents peuvent y participer moyennant une somme de 100 euros reversée à l’Association Solidarité Marathon des Sables qui a mis en place un foyer à Ouarzazate pour aider les femmes et les enfants à s’insérer par le sport notamment.

 

Bravo le bivouac, demain c’est une simple formalité, vous êtes tous des héros  !!

 

 

Réagissez