Les résultats du Marathon du Médoc (Pauillac, 33), le 10 septembre 2016

Une quatorzième victoire pour Nathalie Vasseur et un premier succès pour Freddy Guimard dans les vignes du Médoc. Cette 32ème édition du Marathon du Médoc a surfé entre continuité et renouveau, le tout sur le thème des contes et légendes pour les 8 500 coureurs au départ.

IMG_8968

Funambule, équilibristes, saltimbanques sur échasses et dragon géant constitué de ballons, pas de doute, le thème de cette 32ème édition du Marathon du Médoc est bien celui des contes et légendes.
Le paisible village de Pauillac, sur les rives de la Gironde, se remplit donc peu à peu de monstres, fées, lutins et autres créatures fantastiques…chaussures de running aux pieds ! Car c’est bien pour 42,195 km que les 8 500 coureurs, représentants plus de 60 nationalités, s’élancent, à travers les vignes du Médoc.

Et au Marathon du Médoc, il y a deux types de coureurs. S’ils ont tous en commun le fait d’être déguisés, certains viennent pour la performance (même si le chrono n’est « valable » que sur cette épreuve du fait de son important dénivelé) et d’autres pour profiter des animations et dégustations qui jalonnent le parcours. En tout cas, tous s’élancent à 9h30 ce samedi 10 septembre 2016 pour une plongée dans une épreuve à nul autre pareil.

En tête de course et sous les acclamations d’une foule nombreuse, on retrouve les favoris attendus. Thierry Guibault et Freddy Guimard chez les hommes, Nathalie Vasseur et Stéphanie Viaud-Briand chez les femmes. Les écarts se creusent très vite et on passe en coup de vent aux ravitaillements, attrapant seulement une bouteille ou un verre d’eau à la volée.

Plus loin dans le peloton en revanche, le Marathon du Médoc est l’occasion d’allier course à pied et découverte du terroir, au gré des innombrables ravitaillements agrémentés de stands de dégustation aussi bien liquide que solide ! Les plus grands domaines viticoles ouvrent en effet leurs portes à cette joyeuse horde, proposant leurs grands crus aux coureurs. Boire ou courir…pas besoin de choisir ! Mais il faut tout de même rallier l’arrivée et certains préfèrent modérer leur consommation, les fortes chaleurs et le peu d’ombre sur le parcours, incitant plutôt à se rabattre sur l’eau !

Guimard et Vasseur intouchables

A l’avant, surprise, c’est Freddy Guimard qui s’empare de la tête au 26ème kilomètre et creuse l’écart sur celui que l’on surnomme « le roi du Médoc », Thierry Guibault, déjà vainqueur à 5 reprises de cette épreuve si particulière.
Chez les femmes en revanche, personne n’est en mesure de contester la mainmise de Nathalie Vasseur sur la course et elle s’envole dès le 15ème kilomètre, sans doute aidée par ses ailes de fée, vers une incroyable 14ème victoire sur l’épreuve !

Derrière, les fanfares et autres groupes de musique s’en donnent à cœur joie, bien accompagnés il faut le dire par les spectateurs massés tout au long du parcours et jusqu’au cœur des vignes. Phélan Ségur, Mouton Rothschild, Cos d’Estournel, les plus grands châteaux bordelais défilent sous les yeux et les pas des coureurs. Cette année encore, quelle ambiance incroyable !

Alors que certains sont encore loin de la mi-parcours, un homme est déjà de retour à Pauillac, foulant le tapis rouge qui symbolise les 195 derniers mètres de la course. Grand sourire aux lèvres et couronne de roi sur la tête, Freddy Guimard franchit la ligne d’arrivée de cette 32ème édition du Marathon du Médoc en 2h25mn24s. Une magnifique victoire pour le champion de France 2016 du 10 000 mètres, qui plus est pour sa première participation à cette épreuve.
Il détrône un Thierry Guibault qui termine en 2h31mn13s. «Je n’avais pas les jambes et Freddy était très fort aujourd’hui, ça fait beaucoup pour espérer s’imposer…» déclarait, ému aux larmes, celui dont tous les spectateurs scandait le prénom lorsqu’il passait devant eux.
Le coureur de Suresnes, Adrien Guiomar, complète le podium avec un chrono de 2h36mn20s.

Une vingtaine de minutes seulement plus tard, Nathalie Vasseur (2h57mn06s) rentre un peu plus dans la légende du Marathon du Médoc en s’imposant pour la 14ème fois ! Radieuse, elle saute dans les bras de sa fille avant même de franchir la ligne et remercie ensuite longuement les organisateurs de l’épreuve : «C’est incroyable de gagner pour la quatorzième fois ici mais ce que retiens avant tout du Médoc, ce sont les amitiés profondes que j’ai pu lier avec tous les gens que j’ai rencontré sur cette course. Sportivement et personnellement j’ai une grande partie de ma carrière ici».
Sa compatriote bretonne Sandra Gouault (3h00mn20s) s’empare d’une très belle 2ème place, elle qui «n’avait plus couru de marathon depuis 2009 et qui venait dans le Médoc avant tout pour l’ambiance». Stéphanie Briand-Viaud, vainqueur de l’épreuve en 2011, complète le podium en 3h04mn03s, lâchée au 15ème kilomètre et qui n’aura «jamais pu recoller» comme elle l’expliquera à l’arrivée.

Les costumes et déguisements se succèderont ensuite sous les arches en ballons de la dernière ligne droite jusqu’à 16h30, heure limite d’arrivée pour tous les participants à cette 32ème édition du Marathon du Médoc.

 

Les résultats du Marathon du Médoc 2016

  • Hommes
  1. Freddy Guimard, 2h25mn43s
  2. Thierry Guilbaut, 2h31mn13s
  3. Adrien Guiomar, 2h36mn20s
  4. Julien Hervé, 2h40mn23s
  5. Eric Agrinier, 2h41mn18s
  6. Johannick Pajot, 2h41mn50s
  7. Stefan Duffau, 2h44mn40s
  8. Laurent Palla, 2h45mn38s
  9. Lionel Ribeiro, 2h46mn16s
  10. Christophe Rey, 2h46mn44s
  • Femmes
  1. Nathalie Vasseur, 2h57mn06s
  2. Sandra Gouault, 3h00mn20s
  3. Stéphanie Briand-Viau, 3h04mn03s
  4. Marion Delage, 3h07mn27s
  5. Isabelle Perrenot, 3h10mn06s
  6. Laurence Nogue, 3h13mn05s
  7. Katia Hardt, 3h16mn08s
  8. Marie-Caroline Savelieff, 3h
  9. Gwenaëlle Chardon, 3h17mn07s
  10. Solange Roué, 3h18mn52s

Les résultats complets du Marathon du Médoc 2016

Réagissez