Le RunLagnes (Lagnes, 84) : étape « coup de cœur » du Challenge Trails de Provence 2016

Le Challenge des Trails de Provence présente sa nouvelle épreuve Le RunLagnes 2016. Organisé par Andy Symonds, la première édition se déroulera le 18 juin 2016 dans le Vaucluse.

P0-IMG_0880 - 870

Andy Symonds, natif de Manchester s’est installé en Provence, il y a 5 ans. Cet ingénieur en énergie renouvelable, dessinateur à ses heures, s’est très vite révélé dans le monde du trail avec sa victoire sur le Grand Trail des Templiers en 2011, mais aussi sur plusieurs épreuves du Challenge des Trails de Provence, qu’il a d’ailleurs remporté en 2012.

Fer de lance de la team SCOTT, Andy Symonds, n’a pas oublié pour autant les Trails de Provence dont il a remporté récemment 2 épreuves dans le Grand Luberon et sur le Massif des Maures. En 2016, en plus d’être compétiteur, ce dernier endosse le costume d’organisateur et propose de découvrir son terrain de jeu avec 2 épreuves spécifiques.

Si pour cette première édition, les épreuves ne compteront pas pour le classement du challenge, le RunLagnes du 18 juin prochain est l’occasion de découvrir la Provence, ses massifs rocheux, sa végétation unique (Site Natura 2000), ses bories, ainsi que L’Abbaye de Sénanque. Deux formats sont ainsi proposés :

  • Un trail de 31 km – Le RunLagnes, pur trail à la provençale, ce trail de moyenne distance propose une grande diversité en termes de technicité du terrain avec à peu près 1000m de dénivelé, des portions très roulantes et rapides ainsi que d’autres passages assez caillouteux et plus lents avec un mélange de petits entiers et chemins forestiers.
  • Un trail de 13 km – Le EnduroLagnes (500m+ D) qui se déroulera sur une partie du parcours du RunLagnes mais qui ne sera chronométré que sur certaines sections. Proche du Fartlek (littéralement  »jeu de course », il s’agit de séances effectuées en nature, durant lesquelles le coureur varier ses allures de course et la durée des efforts au gré de son « plaisir »). La course permet ainsi de moduler son effort selon ses envies et ses sensations mais devient surtout un moyen d’abordé la course différemment.

Réagissez