La Course du Cœur entre Paris et les Arcs, du 27 au 31 mars 2013

L’équipe de Trans-Forme repart sur les routes de France du 27 au 31 mars 2013. Quatre jours et quatre nuits durant, la 27ème édition de la Course du Cœur reliera Paris aux Arc. Pour parler, encore et toujours, du don d’organes.

P3280015-e1360254172584

C’est la 27ème édition de l’événement, et la Course du Cœur n’a pas changé d’objectif : « sensibiliser au don d’organes » pour « faire courir la vie ». Du 27 au 31 mars prochain, entre 14 et 16 équipes (d’entreprises, sauf l’équipe des greffés) devraient donc participer à cette grande aventure sportive et humaine : 750 kilomètres à parcourir entre Paris et Les Arcs. De jour comme de nuit puisque la course se déroule en non-stop et en relais.

Parmi les satisfactions de l’organisateur Olivier Coustère : celle d’avoir réussi à réunir 16 greffés, de tous organes (rein, cœur, foie…) emmenés par un nouveau capitaine : Emmanuel Texier, greffé rénal, par ailleurs triathlète et qui participera à l’aventure pour la deuxième année (lire son portrait).

Cette édition 2013 mettra également à l’honneur, notamment lors du prologue au Trocadéro, les dix personnes qui, dans le cadre du service civique, participent actuellement à la campagne « Face à face pour le don d’organes » en Ile de France. Depuis octobre dernier et jusqu’au mois de mai, ces jeunes vont à la rencontre des passants, dans la rue, pour les sensibiliser à cette cause.

Un accent particulier sera aussi mis sur le don de moelle osseuse lors de deux étapes, la première près de Beaune (Côte d’Or), et la seconde à Moutiers (Savoie). « La population pourra venir se renseigner sur ce don, et se préinscrire, c’est-à-dire s’engager à aller se faire enregistrer dans un centre de prélèvement de moelle osseuse ». Fin 2012, le cap du 200 000ème donneur de moelle osseuse a été franchi en France et l’Agence de la biomédecine espère atteindre 240 000 en 2015.
Objectif : augmenter le nombre de donneurs pour disposer de profils génétiques diversifiés et ainsi multiplier les chances de trouver des compatibilités avec les patients.

Reste que plus que de convaincre le public de donner, la Course du Cœur a avant tout pour vocation d’informer. Et d’inciter les gens à parler de leurs souhaits avec leurs proches.

Réagissez