Championnats d’Europe de Cross : Hassan Chahdi tout près du podium

Le Français a terminé quatrième des Championnats d’Europe de cross de Samorin, en échouant sur les talons de l’Anglais Butchart. La même place que l’équipe seniors hommes, alors que les femmes, emmenées par Claire Perraux (21e) n’ont pas pu faire mieux que huitièmes.

HassanChahdi_Europedecross2017_half

Il n’a pas manqué grand-chose. Pour son retour aux Championnats d’Europe de cross, après avoir fait l’impasse sur les deux dernières éditions, Hassan Chahdi a terminé au pied du podium hier sur le parcours très roulant de Samorin (Slovaquie), à quelques mètres de la troisième place conquise sur le fil par le Britannique Andrew Butchart.

 

Un ultime effort presque payant pour le triple champion de France de cross en titre, auteur d’une course en accordéon entre des accélérations fulgurantes et des baisses de régime. Car, malgré un abandon lors du cross de sélection à Allonnes, et une forme jugée moyenne, le Français prenait dès le départ les commandes de la course avec une accélération dont lui seul a le secret.

Mais une fois l’effet de surprise passé, les principaux favoris se replaçaient aux avant-postes et semblaient avaler le marathonien.

 

A partir de là, on voyait mal comment le Français allait pouvoir accrocher un podium, lui le vice-champion d’Europe 2012 (3e en 2011), puisqu’il dégringolait dans le classement pour sortir des dix premiers un peu avant la mi-course. Mais c’était sans compter sur le talent de Chahdi, capable en 500 m de revenir dans le top 5. « J’ai couru à l’instinct, lâchait-il. Je suis revenu brutalement pour aller chercher le podium mais en réalité c’était trop tôt. »

 

A partir de là, une nouvelle course commençait. Usés par le terrible vent glacial, les favoris Turcs Kaya et Arikan perdaient pied alors que seuls l’autre Turc Ozbilen, l’Espagnol Mechaal et l’Anglais Butchart étaient encore en lice pour la victoire. Mais finalement, Ozbilen s’envolait dans la dernière boucle laissant ses adversaires sur place. Derrière, Chahdi se livrait une belle bagarre avec l’Anglais Butchart mais ce dernier réussissait à garder de précieux mètres d’avance avant le final pour gérer le retour du Français, finalement quatrième. « C’était plus un parcours pour les pistards. Je suis déçu du résultat mais content de revenir aux Europe, avec une belle équipe de jeunes qui donne envie. Tout le monde a tout donné, on a fait avec les armes du moment. »

 

Derrière Chahdi, Djilali Bedrani (18e) et Benjamin Choquert (34e) permettaient à la France de terminer quatrième par équipes. Une performance collective solide que les seniors femmes n’ont pas réussi à réaliser (8e par équipes). Malgré le beau tir groupé de Claire Perraux (21e) et d’Aurore Guérin (25e), les Bleues n’ont pas pu compter sur les précieux points d’une Liv Westphal, neuvième en 2016 et loin du compte cette fois (39e). « Avec le vent, c’était vraiment dur, avouait Perraux. J’ai cassé sur la ligne pour en doubler encore une.  Il y a une super ambiance entre les filles, on savait que ce serait compliqué avec un classement sur trois, mais on a tout donné. »

 

Finalement, seuls les jeunes de l’équipe de France ont ramené des médailles avec le doublé chez les espoirs de Jimmy Gressier et Hugo Hay (et le titre par équipes) et la troisième place de Louis Gilavert chez les juniors (et médaille d’argent par équipes).

 

Réagissez