À la découverte de la B’COQ ACADEMY de Bryan Coquard et Fabien Aoustin

Bryan Coquard, sprinter français de renom et Fabien Aoustin, son entraîneur pendant de longues années avaient une idée en tête : former les jeunes cyclistes à travers des stages ouverts à toutes et à tous.
Aujourd’hui ils sont fiers de nous ouvrir les portes de la B’COQ ACADEMY et de nous présenter les détails de ce projet. Entretien.

WhatsApp Image 2021-09-06 at 22.06.55 (2)

Rémy Deutsch : Fabien, pour commencer, peux-tu te présenter ?

Fabien Aoustin : Je suis entraîneur cycliste. J’ai suivi Bryan (Coquard) chez les jeunes puis plus tard quand il est passé professionnel. J’ai aussi été entraîneur chez Vital Concept Cycling Club (B&B Hôtels P/B KTM actuellement). Aujourd’hui je suis indépendant et j’accompagne des cyclistes de tous niveaux, des cadets aux séniors et aussi bien les hommes que les femmes.

 

Fabien Aoustin : « On propose des ateliers mécaniques, diététiques, des cours théoriques et bien sûr des séances d’entraînement pour développer les aptitudes physiques mais aussi les habiletés techniques. En rentrant chez lui, le cycliste aura appris des choses concrètes qui l’aideront au quotidien. »

 

R.D : Comment est né ce projet d’académie ?

F.A : Ça fait très longtemps que l’on s’imagine ce projet-là. À l’âge de 15 ans, Bryan a vécu des stages similaires à ceux que l’on organise. Il avait donc la volonté de faire vivre ce genre d’expérience aux jeunes athlètes. De plus, il est conscient de tout ce que le cyclisme lui a apporté dans la vie et, indirectement, c’est une façon pour lui de redonner au vélo amateur ce que celui-ci a donné. Et personnellement j’ai toujours été attiré par la formation. Je suis persuadé que nous avons beaucoup de chose à apporter aux jeunes en parallèle de ce qui est fait dans les clubs en termes de technique de pilotage, de connaissance sur l’entraînement ou de diététique. Finalement on a décidé de se lancer concrètement il y a un an et le premier stage a eu lieu en juillet (du 12 au 16 juillet).

 

R.D : En quoi consistent ces stages ?

F.A : Pour commencer, nous voulons travailler en priorité avec les jeunes de 12 à 16 ans ou avec des publics définis à l’avance (par exemple un stage cyclisme féminin a eu lieu la semaine dernière du 19 au 23 juillet). Les stages se déroulent sur un week-end ou sur 5 jours. L’objectif est de rendre les sportifs autonomes dans leur pratique. On propose des ateliers mécaniques, diététiques, des cours théoriques et bien sûr des séances d’entraînement pour développer les aptitudes physiques mais aussi les habiletés techniques. En rentrant chez lui, le cycliste aura appris des choses concrètes qui l’aideront au quotidien.

 

bcoq

 

R.D : Et où les stages se déroulent-ils ?

F.A : Pour le moment nous sommes basés à Sillé-le-Guillaume dans la Sarthe. C’est un terrain de « jeux » très intéressant et surtout un lieu idéal pour pratiquer en toute sécurité. Nous organisons aussi en septembre des stages de Cyclo-cross sur le fameux circuit de Coet Roz à Pontchateau (44) et un autre à Angers (49). Mais nous ne nous interdisons pas d’effectuer à l’avenir des stages ailleurs, à la montagne par exemple.

 

R.D : Quel rôle tient Bryan Coquard dans ce projet ?

F.A : Bryan ne sera pas présent physiquement sur les stages tant qu’il est cycliste professionnel. Mais des visio-conférences avec lui seront organisées dès que possible. Et surtout, il est au cœur du projet en apportant son vécu, ses réflexions et bien sûr des moyens pour sa mise en œuvre. Encore une fois, l’objectif est de communiquer ce qu’il a appris au cours de sa carrière. Et moi qui ai partagé énormément de séances avec Bryan je suis là pour faire le relais de nos expériences communes.

 

R.D : Pour finir, quelle suite allez-vous donner à ce projet ?

F.A : Dans un premier temps nous allons renouveler les stages déjà effectués ou en cours. Puis nous allons diversifier nos thématiques. Cet hiver nous allons organiser un stage de cyclo-cross et un stage spécial préparation physique. Et si tout se passe bien il y aura également un stage VTT dès 2022. Enfin nous réfléchissons à nous ouvrir à la pratique de la piste et du triathlon. Affaires à suivre !

 

Merci à Fabien Aoustin pour cet entretien. Pour en savoir plus sur la B’COQ ACADEMY, rendez-vous sur : https://www.bcoq-academy.com/

 

Réagissez