Avec Dokeop, fini la galère du certificat médical

Connaissez-vous Dokeop ? Non ? Cette plateforme a été crée pour faciliter votre gestion des certificats médicaux d'aptitude à la pratique sportive et licences.
En attendant des jours plus propices et le retour des compétitions, Romain Piau, co-fondateur de Dokeop, s'est confié sur cet outil très pratique pour les sportifs et organisateurs d'évènements. Entretien.

DOKEOP

Lepape-info : Romain, depuis quand existe Dokeop ? Comment en avez-vous eu l’idée ?   

Romain Piau : Dokeop a été crée en mai 2019. Fort de mes 10 ans d’expérience en tant qu’organisateur d’évènements (notamment l’EcoTrail Paris et la Verticale de la tour Eiffel) avec la problématique que représente les certificats médicaux tant que pour l’organisateur que pour le coureur, je me suis associé avec mon frère, développeur autodidacte.

 

Nous avions imaginé depuis 3-4 ans une plateforme qui soit décentralisée et indépendante des sportifs, des courses et des plateformes d’inscriptions et qui puisse centraliser tous les documents justificatifs qu’un organisateur puisse être amené à collecter pour ses participants. Le certificat médical est le document principal mais il y’en a d’autres comme l’autorisation parentale ou encore le justificatif de performance.

 

Générez votre certificat médical en seulement 2 minutes et gratuitement 

 

Lepape-info : Quel est le principe de Dokeop ? 

R.P : Le but est de soulager les organisateurs et les clubs de la gestion chronophage et responsabilisante des certificats. Notre plateforme vient se connecter aux différentes plateformes d’inscriptions du marché et notre service consiste à pouvoir vérifier, collecter et stocker les différents documents justificatifs à la place de l’organisateur qui sera inscrit à notre plateforme. Un coureur inscrit à une course dont nous avons en charge les certificats recevra un mail de Dokeop pour l’inviter à déposer son certificat sur notre plateforme qui va contrôler, stocker le document avant de le renvoyer certifié à l’organisateur pour qu’il puisse valider l’inscription. Si vous vous inscrivez à plusieurs courses et que ces évènements sont rattachés à Dokeop votre certificat valide sera automatiquement pris en compte en deux clics si votre document est déjà dans notre base de données. Si vous vous inscrivez à une course qui n’est pas partenaire avec Dokeop, vous aurez au moins l’avantage d’avoir votre document à disposition sans le chercher partout.

 

Visuel magazine desktop

 

Lepape-info : Dokeop ne s’adresse pas uniquement qu’aux participants de courses et organisateurs 

R.P : Nous avons pensé aussi aux sportifs qui doivent présenter un certificat médical pour renouveler leur licences et pour qui c’est une contrainte soit parce qu’ils ne savent plus où est leur document, ce qu’ils en ont fait, soit le certificat est arrivé à expiration, soit la mention d’aptitude remplie par le médecin ne répond pas exactement à ce que demande le club ou la fédération.

 

Lepape-info : Sur Dokeop, il existe aussi un procédé pour faciliter la création des certificats médicaux

R.P : Nous avons mis en place un générateur de modèles de certificats (https://www.dokeop.com/medical-certificate-generator?utm_campaign=Generateur-certificat-medical&utm_medium=display&utm_term=Lepape) pour proposer à tous les sportifs un modèle 100% fiable, multilangues et multisports avec l’assurance qu’il soit accepté pour tous les types de compétitions ou clubs car il a les bonnes mentions qui sont mises à jour avec la réglementation en vigueur en étant relié à la base qui regroupe tous les professionnels de santé en activité. Vous rentrez le nom de votre médecin et vous obtenez le numéro RPPS d’identification pour limiter les fraudes de certificat. Le document est pré-rempli par vos soins avec la date de votre rendez-vous et votre médecin n’a plus qu’à signer et tamponner le certificat une fois qu’il vous a vu sans se poser de questions sur les mentions qu’il doit ajouter.

 

DOKEOP 2

 

Lepape-info : Combien de personnes, de courses ont-elles déjà adhéré à Dokeop ?   

R.P : 15 000 personnes ont leur certificat stocké sur Dokeop. Nous sommes en lien avec 5 évènements qui regroupent au total une soixantaine de courses dont l’Ut4M, le LUT, le LUT by Night ou encore le High Trail Vanoise. Nous travaillons avec le club des sports de Val d’Isère qui organise justement le High Trail Vanoise et les responsables du club nous ont demandé que l’on puisse gérer en vue de cet hiver les certificats pour les licences de leurs sections ski (500 à 600 membres). Du coup nous allons sortir un portail club pour prendre en charge les licences de clubs ou leur renouvellement avec la spécificité du questionnaire de santé.

 

Lepape-info : Le service est-il payant ? Comment gérez-vous la demande ? 

R.P : Nous validons humainement les documents. Notre outil de validation est pointu et nous permet de traiter chaque cas en 3 secondes contre environ 30 secondes en moyenne pour les organisateurs de courses. L’accès à Dokeop est gratuit pour les participants aux courses, ce sont les organisateurs qui payent (0,54 euros par participant inscrit). Le gain de temps, la fiabilisation et la professionnalisation de validation ont ce coût qui assure plus de sérénité aux organisateurs.

 

Lepape-info : Avec la situation sanitaire actuelle et les évènements annulés, pas trop inquiet pour l’avenir de Dokeop ? 

R.P : Forcément avec la situation actuelle, les chiffres progressent moins vite mais la société aura toujours besoin de pratiquer du sport. Une fois que la crise sera passée, même si c’est dans longtemps, les gens auront besoin de reprendre une activité sportive que ce soit en compétition ou en loisirs. Bien sûr les organisateurs n’arrivent pas à voir le bout du tunnel et sont en attente de pouvoir confirmer leurs évènements pour 2021 avant de pouvoir penser à optimiser leur organisation. Lorsque les compétitions vont reprendre les organisateurs seront suffisamment occupés pour penser à comment appliquer et faire respecter les contraintes sanitaires. Notre plateforme a vocation à les soulager et d’autant plus dans cette situation, notre but est de leur faire gagner du temps en les débarrassant de la gestion rébarbative des certificats et de leur assurer de la tranquillité à ce sujet. Je suis confiant en l’avenir, il faut que nous soyons patients.

 

Réagissez