Les 5 erreurs à ne surtout pas faire avant d’aller courir

Ne faites pas ces erreurs de débutants avant d’aller courir. Evitez ces pièges vous permettront de courir de manière plus confortable et vous garantiront un succès durable.

Course-a-pied-Erreurs

5erreurs_avant_courir

 

1# : Les étirements statiques

La plupart d’entre nous ont appris à s’échauffer à l’école. Ces méthodes d’échauffement sont maintenant totalement périmées ! Les étirements statiques ne sont pas les meilleures choses à faire pour un coureur. Cela provoque des départs plus lents et un effort qui semble plus intense. Il se pourrait même que les plus petits étirements statiques cassent votre foulée naturelle. A l’inverse un étirement plus actif peut préparer vos muscles de manière plus efficace. Un échauffement plus dynamique parmi une large gamme de mouvement stimulera votre course. Cela lubrifie vos articulations.

2# : Trop manger avant l’entraînement

Cela doit paraître évident mais il vaut mieux le répéter. Ne mangez pas trop avant d’aller courir. On a tous entendu qu’il fallait manger pour se donner du carburant, mais un gros plat de spaghettis aux boulettes, malgré ses nutriments ne sera pas digeste pour votre estomac.

Vos performances dépendront partiellement de l’heure de votre repas. Le processus digestif ralentit pendant que vous courrez et n’est pas capable de fonctionner normalement puisqu’il est détourné pendant l’exercice. Donc si nous mangeons, et spécialement si nous mangeons un gros repas, la nourriture que nous ingérons ne sera pas digéré normalement et peut causer des problèmes gastriques comme des crampes, des douleurs intenses au niveau des côtes ou pire.

Si courir est la première chose que vous faites le matin, vous n’êtes pas obligé de manger. Si vous courez moins d’une heure vous pouvez largement ne pas manger mais plus la journée avance plus il est important de manger quelque chose avant d’aller courir. Attendez au moins heure après le déjeuner ou le dîner avant d’aller courir (deux heures c’est même mieux). Mangez de petits repas ou des collations tout au long de la journée est l’une des stratégies possibles pour être toujours à satiété et garder votre niveau de sucre stable. Mangez simplement avant d’aller courir en prenant des protéines maigres et des aliments contenant des hydrates de carbone. C’est la nourriture la plus digeste. Evitez les aliments frits, gras ou trop sucrés. Des aliments avec trop de fibres ne sont pas non plus recommandés.

chicken

Pour des courses plus longues pendant le week-end, levez-vous plus tôt et donnez-vous 30 à 60 minutes de digestion avant d’aller courir. Un petit encas facile à digérer avant d’aller courir sera un plus et vous donnera de l’énergie. (Exemple toast, beurre de cacahuète et de l’eau). Tous les systèmes digestifs sont différents, alors essayez plusieurs options et regardez ce qui vous convient le mieux.

3# : Hyperhydratation ou déshydratation

Les deux extrêmes sont évidemment nocifs. Ne buvez pas un litre d’eau juste avant d’y aller. Ça ne vous hydratera pas si vite et vous vous sentirez mal avec un estomac qui fait des remous. Ce sera tout aussi mauvais de courir en étant déshydraté comme cela a été maintes fois prouvé. Boire un peu toute la journée vous permettra de rester hydraté sans être trop hydraté. Evitez les boissons caféinés ou les boissons énergisantes. La caféine fera battre votre cœur trop vite. Les boissons contenant trop de sucre peuvent peuvent engendrer un pic de sucre dans le sang, ce qui peut créer une énergie éphémère suivie d’une chute de votre énergie. Gardez en tête qu’une prise de sucre trop importante, (sucre artificiel compris) peut créer des maux d’estomac ; alors il serait plus raisonnable de les éviter.

Combien de litre d’eau faut-il boire ? Cela varie en fonction de votre taille, de votre niveau d’activité, du temps, de votre niveau de transpiration. Regardez la couleur de votre urine est une bonne indication. Si c’est foncé, buvez plus. Si c’est très clair, buvez moins. Un entre deux, vous buvez correctement.

water

4# : Ne pas aller aux toilettes

Essayez d’aller aux toilettes en fonction de vos temps de course. Si vous êtes un coureur du matin, vous éviterez sans doute le café avant de partir, sachant que la caféine accélère l’envie d’aller aux toilettes. Pour être confortable, ne buvez plus environ 30 minutes avant d’aller courir et aller toujours aux toilettes avant de partir. Vous pouvez toujours prendre du papier toilettes et des lingettes en cas d’urgence.

Si vous avez des problèmes avec cela, il serait temps de regarder ce que vous mangez. Si le problème persiste, allez voir votre médecin. Les aliments causant le plus de problèmes digestifs sont : les produits laitiers, des aliments contenant du blé, le gluten, la caféine, le sucre et les bonbons au sucre artificiel.

5# : Si vous n’écoutez pas votre corps

N’en faites pas trop. Si vous êtes novices, écoutez votre corps. Si votre corps vous fait mal ou que vous êtes fatigué, stoppez pendant un jour. En fonction de votre âge et de votre passé en tant que sportif il serait peut-être utile d’incorporer du cross-training en plus de vos courses. Le fitness et la course sont des engagements pris à vie. Prenez votre temps et regardez ce qui marche le mieux pour vous.

 

 

 

 

 

 

 

Réagissez