Les Français champions d’Europe de cross-country par équipes, Jimmy Gressier 3ème en individuel

Superbe coup réalisé à Dublin (Irlande) par l'équipe de France championne d'Europe de cross-country chez les seniors pour la première fois depuis 10 ans.
Un titre obtenu grâce à la très belle 3ème place de Jimmy Gressier mais aussi à Hugo Hay 4ème et Yann Schrub 6ème.
L'inévitable Norvégien Jakob Ingebrigtsen, champion olympique du 1500 m, s'est adjugé la victoire en individuel.

De gauche à droite :  Hugo Hay, Yann Schrub, Jimmy Gressier, Felix Bour, Duncan Perrillat, Mehdi Frère champions d'Europe de cross-country par équipes
De gauche à droite : Hugo Hay, Yann Schrub, Jimmy Gressier, Felix Bour, Duncan Perrillat, Mehdi Frère champions d'Europe de cross-country par équipes

Avec la concurrence le défi était de taille, les Bleus l’ont relevé. Derrière l’intouchable Norvégien Jakob Ingebrigtsen qui a placé une accélération dans le dernier tour et le Turc Aras Kaya, Jimmy Gressier s’est offert une superbe 3ème place au forceps pour sa 1ère année chez les seniors.

Hugo Hay 4ème, Yann Schrub 6ème permettent à la France d’obtenir le titre européen, une première depuis 2011.

Félix Bour termine 8ème, Duncan Perrillat 30ème, Mehdi Frère 35ème.

 

Yann Schrub, champion de France de cross-country à Montauban le 14 novembre dernier et donc 6ème ce dimanche à Dublin, savoure son résultat en individuel et le titre européen par équipes.

 

Lepape-info : Yann, quelle performance collective récompensée par ce titre  

Yann Schrub : On est tous très jeunes et on se connait depuis longtemps. Nous avons un leader Jimmy (Gressier) qui visait un podium et puis derrière tout était possible. C’était un parcours extrêmement exigeant on a pas pris trop de risque, on avait vu dans les courses d’avant que beaucoup craquaient. Après la mi-course à 3 kilomètres de l’arrivée, je voyais que nous étions 3 Français (Hugo Hay, Félix Bour et moi-même) dans un groupe d’une dizaine de poursuivants derrière le quatuor de tête (Jakob Ingebrigtsen, Jimmy Gressier, Aras Kaya et Yemaneberhan Crippa). Je me suis dit qu’il fallait y aller pour que cela ne revienne pas derrière et assurer la médaille d’or par équipes (établi par le classement des 3 meilleurs de chaque pays).

 

Lepape-info : Votre 6ème place en individuel est également remarquable

Y.S : Je suis hyper content, je visais le TOP 15 ou TOP 20 vu le potentiel des autres coureurs et de la densité « olympienne » de la concurrence. Je n’ai rien à me reprocher dans cette course, j’ai été acteur en menant souvent le groupe de poursuivants, j’ai vraiment profité de ma course. Quand on est champion de France comme ce fut le cas pour moi on attend que vous confirmiez. J’ai montré que je pouvais être en forme deux fois de suite et que l’on peut compter sur moi à l’avenir en équipe de France.

 

Lepape-info : Vous avez franchi, validé une nouvelle étape  

Y.S : D’avoir titillé certains athlètes olympiques et d’en avoir battu certains qui étaient en finale, cela montre qu’en terme de niveau plus le temps passe et plus j’ai des chances de réaliser les minima pour les grands championnats. Cela me motive énormément et nous verrons si l’été prochain je peux me qualifier pour les championnats d’Europe à Munich. Je vais tout faire pour bien me préparer pour la saison estivale en attendant je savoure cette médaille d’or par équipes.

 

Lepape-info : Quel nouveau tour de force de Jimmy Gressier qui s’offre sa 1ère médaille individuelle en senior

Y.S : Il visait peut-être mieux mais Jakob Ingebrigtsen était extrêmement en forme il a fait ce qu’il voulait, Aras Kaya termine 2ème, Jimmy a très bien couru il a assuré la 3ème place (Yemaneberhan Crippa dans le quatuor de tête a abandonné avant l’arrivée). Il peut être fier de lui pour sa 1ère année en seniors, il monte à nouveau 2 fois sur le podium, c’est son 6ème titre de champion d’Europe par équipes consécutif (2 en juniors, 3 en espoirs et 1 en seniors) il peut être content de sa course.

 

Lepape-info : Vous avez vécu l’émotion d’un nouveau podium avec une Marseillaise 

Y.S : En 2018, à Tilbourg (Pays-Bas) lorsque nous sommes sacrés en Espoirs on s’y attendait parce que nous étions tellement nombreux dans le TOP 10-12 que même si l’un d’entre nous voire deux avaient une défaillance on savait que les autres pourraient assurer. Là aujourd’hui à Dublin c’était vraiment plus une surprise, les Espagnols étaient venus avec 3 ou 4 coureurs olympiques, pour nous les Norvégiens qui comptaient sur les frères Ingebrigtsen (Filip a abandonné) et sur un autre qui avait fait un gros chrono sur 5 000 ou 10 000 étaient les favoris. On n’avait pas oublié les Britanniques avec Andrew Butchart et Jake Smith qui étaient aussi aux Jeux Olympiques. On espérait faire un podium mais terminer largement premiers ce fut une surprise.

 

Aux deux médailles en seniors chez les messieurs, il faut ajouter les 2 médailles d’argent pour le relais mixte (Aurore Fleury, Azeddine Habz, Alexa Lemitre, Alexis Miellet) et l’équipe de France Espoirs féminine (Manon Trapp, Margaux Sieracki, Aude Clavier, Flavie Renouard, Mélody Julien, Eugénie Lorain).

Enfin l’équipe de France Espoirs chez les messieurs (Antoine Senard, Valentin Gondouin, Florian Le Pallec, Baptiste Fourmont, Baptiste Guyon, Bastien Augusto) s’est adjugé la médaille de bronze.     

 

Au total l’équipe de France qui a remporté 5 médailles termine 4ème au classement par nations derrière la Grande-Bretagne, la Norvège et l’Italie.

Réagissez