Reprise du fitness après arthroscopie du genou

Bonjour à tous

Tout d’abord merci d’avoir pris la peine de lire mon post. J’ai 17 ans, je pratique de la musculation depuis 1 an et demi ( suivi par des coachs spécialisés et médecins du sport), lors d’une séance des jambes j’ai du faire un mouvement plus brutal que d’habitude sur la flexion durant les squats. Une douleur assez forte est apparu le lendemain, 3 mois de mauvais diagnostic ( on m’a dit que c’était une entorse ) et 1 mois et demi pour obtenir un rdv d’irm. Au total 5 mois que je me traine ce genou pour rien. Après irm, le verdict est tombé, déchirure du ménisque externe du genou droit, on m’oriente donc vers une arthroscopie.. J’ai jamais subi d’opération et je suis un peu anxieux à l’idée de me faire opérer et des éventuels complications possibles.. Voilà ma question, après que j’aurais effectuer cette opération, dans combien de temps pourrais-je recommencer l’entraînement des jambes (à quoi dois-je vraiment faire attention ?) pourrais-je un jour refaire des squats (délai approximatif ) ?

Merci pour votre attention

Une réponse à la question

  1. Bonjour,

    Vous décrivez parfaitement un accident pouvant survenir lors d’un exercice de musculation dangereux pour les genoux : le squat. Lors de la course à pied par exemple, les ménisques ont un rôle d’amortissement en évitant les impacts directs entre le fémur et le tibia. Ces ménisques ont aussi un rôle guidage et de centrage des condyles fémoraux sur les plateaux tibiaux lors des rotations et des flexions. Mais, par exemple, lors de changements d’appui trop rapides ou de flexions brutales, les ménisques n’ont pas le temps de se placer idéalement entre le fémur et le tibia. De ce fait, pour prendre une image évocatrice, le pilon fémoral ne frappe plus sur le fond de la mortaise mais sur son bord et écrase ou fend le ménisque. Le plus souvent c’est le ménisque interne qui souffre car c’est le plus mobile, mais le ménisque externe, pourtant plus solide, peut être atteint.

    L’IRM a montré chez vous une lésion du ménisque externe isolée puisque le ménisque interne ne semble pas touché. Il est tout à fait logique d’envisager une arthroscopie thérapeutique et le chirurgien vous proposera sans doute de faire une suture méniscale. Les orientations chirurgicales Concernant le ménisque externe, les orientations chirurgicales sont de tenter à tout prix de le préserver au maximum et de ne retirer que les languettes trop abimées qui ne pourraient pas être conservées. Ces ménisques externes ont une importance majeure dans l’amortissement des impacts entre le cartilage du fémur et le cartilage du tibia. Sans ménisque externe, les phénomènes d’arthrose surviennent très rapidement et empêchent une vie sportive normale dés l’âge de 35-40 ans.

    Après l’opération, vous allez devoir rester très prudent pendant plusieurs mois et ne pas solliciter les ménisques dans des positions de flexion ou en charge. Adieu donc les squats pour quelques années…Mais, ne vous inquiétez pas, il existe de nombreuses autres façons de renforcer les muscles des jambes sans risquer de s’abimer les genoux. Les kinésithérapeutes du sport qui vont vous prendre en charge après l’arthroscopie vous expliqueront parfaitement les différentes techniques de renforcement musculaire beaucoup mieux adaptées que la musculation par squats.

    Cordialement
    Bon courage

    Répondre
  2. Jean Claude desole mais je rarement vu autant de betise dans un seul post. Venant d’un medecin c est encore plus interessant (ironie). Le squat est LE meilleur mouvement de renforcement tout muscle confondu mais aussi d’anyse du mouvement. par contre son execution peut etre a revoir. Peut etre que cette blessure a ete creer par un manque de maitrise du geste mais plus probable par un dysfonctionnement moteur (muscle pas actif). Ce n est pas le mouvement le probleme mais son execution! A ton pris en compte la physiologie articulaire (longueur des segment, forme articulation) pour proposer la meilleure variante du squat?! Entendre un medecin dire que la course a pieds est moins traumatisante que les squat est une annerie sans nom! Il a bcp plus de contrainte sur la course qu un sqaut…. et comme 90% des personnes ayant des petits ou gros prob d activation ou dysfonctionnement moteur la course a pied ne va faire qu aggraver et mettre des tensions sur une articulation non centrée!!!!!! Merci la medecin francaise!

    Répondre

Réagissez