Reprise de l’entrainement après infiltrations TFL

Bonjour,
J’ai 29 ans et ça fait 2 ans que je me suis mise à la course à pied (avant cela je faisais principalement que du fitness, renfo et RPM) et depuis quelques mois je souffre d’un syndrome rotulien et du TFL aux genoux droit et gauche.

Après 10 séances de kiné et le port d’orthèses plantaires la situation s’est un peu améliorée surtout au niveau de la rotule, mais les douleurs persistantes après 20 min de course ont poussées mon médecin du sport à me faire faire un échographie du TFL qui a montré des lames liquidiennes pouvant traduire des signes d’irritations, sans bursite constituée. Pour enrayer le problème je viens de faire des infiltrations echo-guidées de corticoïdes dans la face profonde du TFL droit et gauche (à 1 semaine d’intervalle l’une de l’autre). J’aurais le droit de reprendre la course à pieds en douceur dans 10 jours.

C’est la partie qui me stresse le plus, comment être sure de ne pas reprendre trop vite. Quel type de plan pourrais-je suivre pour être sûre d’y aller progressivement? Est-ce que je commence par 10 min sur tapis, puis j’augmente progressivement avant de courir en stade ou sur bitume? Quand pourrais-je reprendre mon entrainement en fractionné ? etc Je sais que l’essentiel c’est d’écouter son corps, mais dans le cas du TFL j’ai peur que la douleur revienne et que le cercle vicieux recommence…

Donc si vous avez les grandes lignes d’un plan de reprise en douceur je suis preneuse et en serais très reconnaissante. Pour information, ma semaine type d’entrainements (avant les infiltrations) c’est 2 à 3 sorties running par semaine ( généralement entre 45min et 1h15, avec beaucoup d’endurance fondamentale et un peu de fractionné), 1 séance en club d’athlétisme (PPG et fractionné), 2 séances de RPM, 2 à 3 séances de renforcement musculaire et un peu de yoga.

Merci par avance :)

Audrey

Une réponse à la question

  1. Bonjour,

    Le syndrôme de l’essuie glace est une pathologie pernicieuse dont on ne s’explique pas toujours la survenue et les causes. Chez certains le retour à la normale est rapide, chez d’autres cela prend parfois des mois.
    Alors la prudence est de rigueur. Il vaut mieux perdre quelques jours supplémentaires au début que d’être à nouveau arrêté quelques semaines. Je sais que c’est dur pour quelqu’un comme vous qui semblez être particulièrement active.
    Mes conseils : quand le médecin vous dit : vous pouvez reprendre attendez encore quelques jours puis commencez en douceur pendant 2 semaines : 10’ tapis de course pour aller jusqu’à 15’ , RPM sans grosse résistance entre 20 et 30’, pas de ppg et fractionné mais du yoga oui. A la moindre douleur, ne pas insister et s’arrêter.
    Si au bout de 2 semaines tout est ok alors vous pouvez commencer à augmenter (là encore progressivement) la charge.

    Bon courage à vous !

    Répondre
    • Merci beaucoup, c’est pas encore gagné mais j’y vais progressivement! (désolée pour la réponse tardive)

      Répondre
  2. Bonjour, c’est Teddy j’ai 20ans. Pendant un match de football j’ai été victime d’une entorse au genou droit, après quelques prises d’antalgiques et massages cela ne guéri toujours donc je suis allé voir le médecin pour infiltration, deux jours après cette infiltration j’ai senti une nette amélioration et cela fait maintenant 1 semaine mais j’arrive toujours pas à retrouver mon ancien genou… S’il vous plaît aidez moi, je patiente encore où que fais je ?

    Répondre

Réagissez