% de VMA ou de FC

VMA ou FCM

Bonjour,
J’ai commencé le programme pour la course Eiffage de Millau.
Hier je devais faire 70′ de 65% à 70% de VMA.
Je me suis basé à 80% de FC.
J’ai parcouru 10,2 km au lieu de 11,13 km.
Je trouve qu’il y a beaucoup d’écart.
Ma FCmax est de 176, repos 50 et VMA 13,7.
Dois-je continuer sur la vma sans regarder les distances parcourues, ou dois-je augmenter ma vitesse ??
Merci.

Une réponse à la question

  1. Bonjour
    La réponse à votre question dans cet article : http://www.lepape-info.com/entrainement/progresser/comment-utiliser-la-fcm-pour-determiner-sa-zone-cible.
    En résumé basez vous sur votre VMA qui est une valeur bien plus juste que la FCM sujette à trop de variablités.
    Bon entraînement

    Répondre
  2. Et voici pour vous éclairer un peu plus….

    Complément réponse préparation course eiffage

    Lorsque je conseille de prendre la VMA comme base d’allure pour fixer l’intensité d’un entraînement, le premier paramètre à vérifier est de disposer d’une VMA validée par un test bien mené afin que la VMA ne soit ni surestimée ni sous-estimée.

    Dans la conduite de l’entraînement, il ne faut pas se focaliser sur la différence entre le programmé et le réalisé et de se dire par après qu’un entraînement est un échec lorsque les temps prévus ne sont pas réalisés exactement. Après une séance, il faut se poser plutôt des questions sur la manière dont vous avez réalisé votre séance : « Est-ce que j’étais en difficulté ou facile, à quel moment j’ai baissé pied … ? Est- ce que j’aurais pu aller un peu plus vite ? …»

    Pour déterminer l’intensité ( % VMA à utiliser ) ne vous focalisez pas sur des valeurs de FC cibles déterminées à partir de la FC MAX car cette démarche est source d’erreurs .
    La seule manière d’utiliser proprement la FC est de se baser sur des valeurs obtenues à partir d’une méthodologie déterminant toute une série de relations vitesse/FC (à chaque vitesse de course est associée une FC ).

    Par ailleurs lors d’un footing relativement long en vous basant sur la FC vous êtes confronté à deux hypothèses:
    • La première : une fois que vous avez atteint votre FC cible (au bout d’une dizaine de minutes) et si vous souhaitez rester à cette FC, vous serez obligé, en raison de la dérive cardiaque, de ralentir votre allure (cette dérive est également dépendante de conditions externes et peut déjà intervenir bout de 30mn)
    • La deuxième : si vous maintenez l’allure initiale ( % VMA) , vous aurez par contre, des fréquences cardiaques en augmentation dans la deuxième moitié du footing (dépassant la zone cible) ce qui en soit n’est pas gênant .
    Travaillez avec les fréquences cardiaques est donc assez complexe, il est plus facile pour guider l’intensité de se baser sur des % de VMA. Votre cardio-fréquencemètre vous permettra, à postériori, d’évaluer l’impact physiologique de la séance dans le domaine cardiaque et vous donner des informations supplémentaires.

    Répondre
    • Bonjour
      Quand je fais une compétition de 10km après 2km je suis a 96, 97%, 98%de fcm que je tiens toute la cs pour maintenir mon pourcentage de vma (vma test terrain 18km/h) si je le fais entre 87 et 90% de vma (entre 15,6et 16,2km/h)
      Quand je lis certaines revues qui disent « un 10km c’est entre 90 et 95% fcm » je suis bien au delà.
      Si vous voulez maintenir votre % de vma et qu’il ya un vent de face alors vous devez mettre plus de puissance votre fcm va monter et vous risquer
      d’être trop haut en pulsations pour un entraînement par exemple au seuil.
      Quand vous roulez en voiture vous regardez votre compte tour (nous le coeur)si vous êtes en surrégime il surchauffe et c’est la panne je crois que nous c’est la même chose
      alors s’entraîner en fonction de la vma je suis sceptique.
      Salutations
      Merci

      Répondre

Réagissez