Fromage blanc ou yaourt ?

Ne choisissez pas

Au petit déjeuner ou au gouter, à la fin d’un repas, ils peuvent se déguster sucrés ou salés.

Fromage blanc, yaourt

Yaourt

Malgré les apparences, tout laitage en petit pot ne mérite pas la dénomination «yaourt». Celui-ci répond à une définition précise et réglementaire. Il s’obtient à partir de lait fermenté (écrémé ou non) grâce à l’action de deux bactéries spécifiques : «Streptococcus thermophilus» et «Lactobacillus bulgaricus». Ces ferments vivants aident à résoudre les désordres intestinaux, comme la diarrhée ou la constipation.

Ce bon vieux yaourt de base est riche en calcium, en protéines et reste souvent moins onéreux que les nouvelles recettes fermentées.

Toutes les formules constituées avec d’autres bactéries sont appelées «spécialités laitières fermentées» qui n’offrent pas les mêmes qualités nutritionnelles.

Fromage blanc

Il s’agit d’un simple fromage à pâte fraiche fabriqué à partir de lait caillé puis battu pour lui donner sa texture crémeuse.

Sur le plan diététique, il offre du calcium, et une teneur en protéines plus élevée que celle du yaourt. Les lipides sont en quantité variable (traces, 3.4 g, 8 g/100g).

Et, sur la table des sportifs : à égalité

Au petit déjeuner ou au gouter, à la fin d’un repas, ils peuvent se déguster sucrés ou salés. Leurs accompagnements sont multiples : sucre fin, confiture, cubes de fruits, compote, fines herbes, …

Allez, à vos recettes !

Réagissez