« Contre les polluants, un antidote : le trio Curcuma, poivre noir et Gingembre ! »

Si vous souhaiter "lutter" contres les polluants à travers votre alimentation, il est temps d'épicer vos plats, comme vous l'explique Corinne Peirano, diététicienne-nutritionniste.

épices

Les média ont beaucoup parlé récemment des polluants retrouvés dans l’air, l’eau et les aliments : métaux lourds, pesticides et autres… Pour limiter leurs effets sur la santé, on peut adopter de puissants protecteurs alimentaires. Décryptages.

Epices comme antidotes

Ce sont les expositions ponctuelles et les petites doses accumulées au quotidien qui contribuent à l’inflammation des cellules et à une dégénérescence précoce. Pour limiter cette agression, il existe un puissant antidote : les épices aux nombreux effets anti-inflammatoires, antibactériens, antiviraux, antispasmodiques… Véritables antidotes, ces dernières sont une belle source d’antioxydants et possèdent une action protectrice sur l’ADN en raison d’une teneur élevée en polyphénols et flavonoïdes. Les bénéfices se retrouvent notamment au niveau du foie et des reins. Des organes dont le rôle est de détoxifier, drainer et éliminer. C’est-à-dire de nettoyer et donc de protéger l’organisme de tout xénobiotique (polluants entre autres).

==> 9 épices pour protéger la santé

Neuf épices sont à privilégier et à consommer le plus régulièrement possible : Anis étoilé, cardamome, carvi, clou de girofle, cumin, curcuma, fenouil, gingembre et poivre noir. 

Le trio gagnant : curcuma, poivre noir et gingembre

Cette association exerce une puissante activité anti-inflammatoire. Le trio a fait l’objet de nombreuses recherches qui ont démontré une synergie entre ces trois épices notamment sur les systèmes ostéo-articulaires et neuromusculaires ainsi que sur le digestif (ce qui est particulièrement intéressant pour les sportifs). L’association de la pipérine du poivre noir potentialise jusqu’à 20 fois l’action de la curcumine (substance extraite du curcuma). Quant au gingembre, son gingérol multiplie également l’action protectrice des curcumines.

Mon conseil : utilisez le trio curcuma, poivre noir et gingembre associé à une base de matières grasses pour augmenter les effets protecteurs. Confectionnez vos assaisonnements salade avec ces trois épices et une huile d’olive ou de colza de qualité. En cuisine, saupoudrez au dernier moment et en fin de cuisson votre plat culinaire. Utilisez les rhizomes pour le curcuma et le gingembre chaque fois que vous pouvez (jus de fruits ou smoothies), n’oubliez pas deux à trois tours de moulins pour le poivre noir pour obtenir la combinaison gagnante.

Corinne Peirano (Expert Lepape-info Diététicienne-nutritionniste, http://corinne-peirano.wix.com/dieteticienne-paris)

1 réaction à cet article

  1. Je suis super content d. Avoir trouvé cet article sur la consommation de poivre +gingembre + curcuma en association car je souffre beaucoup du mal de dos et. Autre

    Répondre

Réagissez