Conseils nutrition pour footing matinal

Un vrai petit dej... après

Vous faites partie des coureurs et coureuses qui s'entraînent le matin avant de partir travailler ? Notre nutritionniste vous conseille pour ne pas partir le ventre entièrement vide, et bien vous réalimenter après votre séance.

Petit-déjeuner avant marathon

Au saut du lit

Pendant votre sommeil, la déshydratation avance pas à pas. Débutez votre entraînement dans cet état peut mener à la tendinite. Notez que celle-ci peut avoir d’autres causes (surentrainement, chaussures inadéquates,..) mais une bonne hydratation limite les risques de survenue.

Premier réflexe : un grand verre d’eau (eau du robinet ou de source) pour répondre à votre soif et vous réhydrater.

Puis, passez aux apports alimentaires. Le foie dispose d’une petite réserve de glycogène dans laquelle puisent les organes pour fonctionner pendant la nuit.  Au réveil, celle-ci est bien entamée, d’où la nécessité de prévoir un en-cas avant le départ.

Cette collation se veut minimaliste, glucidique et digeste :

  • Yaourt, fromage blanc ou
  • 1-2 tranches de pain ou
  • 2-3 gâteaux secs (petits beurre,…) ou
  • ½ barre de céréales (choisissez les moins grasses)

Pendant l’entraînement

Je vous recommande de partir avec l’autre ½ de la barre de céréales ou 1-2 fruits secs. En cas de fringale, vous les mangerez !

Après l’entraînement, une bonne douche, un bon petit déj

La consommation d’énergie se poursuit au-delà de l’arrêt de l’activité physique mais cela n’est pas une raison pour manger n’importe quoi. Voici des idées à se mettre sous la dent :

  • Chocolat au lait avec de belles tartines de pain, un fruit ou
  • Riz au lait, fruits secs ou
  • Fromage blanc, compote, céréales de type muesli
  • … Et, toujours le grand verre d’eau !!!

Réagissez