Le test des chaussures Brooks Ghost 7

Le test du modèle Ghost 7 a été l'occasion pour Thierry Richeton de découvrir la marque Brooks. Après avoir porté ces chaussures pendant environ 160 kilomètres, il nous livre son sentiment.

Brooks Ghost 7

Le testeur

Thierry Richeton

51 ans
Technicien hydraulique
Taille : 1 m 75
Poids : 70 kg
Pratique du running depuis 6 ans
Chronos

10 km : 51mn
Marathon : 3 h 44
Semi-marathon : 1h 48

Coureur de l’équipe Défi Joëlette, pas de gros trail en compétition, mais beaucoup de sorties  « nature » de 20 à 35 km entre amis, trail des capucins (Aubrac 18 km), marathon vert de Rennes avec la Joëlette Défi …

Les conditions du test

J’ai utilisé ces chaussures sur des terrains variés (160 km de bitume et de sentiers forestiers) pour des séances d’entraînement de type fartlek principalement, dans les conditions météo que l’on connaît en Normandie durant l’automne : douceur et humidité.

Je les ai également testées en compétition sur le marathon vert de Rennes, lors de trois relais courus avec la Joëlette de l’équipe Défi, sous un magnifique soleil breton.

Le test

Jusque-là, je n’avais jamais couru en Brooks. Sorties de la boite, ces chaussures ont un look sympa avec leur semelle striée. La finition est soignée. Je suis étonné par le profil du modèle qui paraît étroit au talon et élargi sur l’avant du pied, mais l’essayage me rassure tout de suite.

Dès la première séance, j’apprécie le confort ferme. Le talon est très bien tenu sans pour autant provoquer de point de pression. Le chausson est confortable, et le pied bien calé y compris sur l’avant.

Sur le bitume, l’amorti me semble satisfaisant, aucune douleur ou autre problème ne viendra semer le doute sur ce point lors des sorties longues effectuées sur route, ni sur les relais du marathon vert de Rennes.  Pas de problème d’évacuation de l’humidité non plus.

C’est sur les sentiers que je serai le plus surpris par ces chaussures. L’accroche de la semelle est excellente. En combinant cela avec la qualité de maintien du pied dans le chausson, elles sont très précises et très rassurantes sur les sentiers forestiers. Au point de les emmener un peu plus loin sur ce terrain, dans des montées et descentes plus techniques et plus glissantes sans problème. Elles répondent très bien aux relances et j’ai pris beaucoup de plaisir à les utiliser lors de séances dynamiques en forêt.

Je les ai un peu malmenées sur des terrains assez accidentés, et n’ai pourtant constaté aucune usure prématurée, ni déchirure ou décollement.

Conclusion 

J’ai été très agréablement surpris par ce premier contact avec Brooks et ces Ghost 7 qui offrent un très bon compromis entre amorti et dynamisme, permettant la recherche de performance en compétition sur semi ou marathon.

Le maintien, que j’ai trouvé exceptionnel, et la qualité de l’accroche de la semelle, offrent une polyvalence de grande qualité, permettant une utilisation à l’entraînement sur terrains de tout type. Un vrai régal en forêt pour des séances d’une à deux heures de fartlek !

La fiche des Brooks Ghost 7

Marque : Brooks
Modèle : Ghost 7
Poids : 294 gr en 42.5
Profil coureur : moins de 80 kg – Pour coureur universel de poids moyen à l’entraînement comme en compétition.
Type de foulée  : universelle à supinatrice
Technologies utilisées :

  •  Amorti ADN
  • Système caterpillar (plots indépendants) pour un déroulé du pied plus fluide

Prix : 130€

Acheter les Brooks Ghost 7 sur lepape.com

Quelques photos du test des chaussures Brooks Ghost 7

4 réaction à cet article

  1. Bonjour,

    Je souhaiterai avoir un renseignement sur ces chaussures, sont-elles universelle et neutre ? Sur les différents sites, c’est ce qui est indiqué mais l’ayant testé j ai un gros doute.
    merci

    Répondre
    • bonjour
      La fiche technique de Brooks définie la chaussure pour « Pour coureur universel de poids moyen (-80kg) à l’entraînement comme en compétition. »
      Le type de foulée est : universelle à supinatrice
      Cordialement

      Répondre
  2. bonjour,
    je confirme ! après 6 mois d’utilisations pour environ 150 km/mois
    j’ai une foulee légèrement supinatrice et des pieds très plats.

    c’est le top ! je pense racheter exactement les memes.

    Répondre
  3. Je découvre Brooks aussi pour ma part, et j’emet une réserve en terme de confort. Je ne retrouve pas ce que Asics m’offrait, avec des douleur a un pied qui font penser a une ampoule qui revient en permanence (j’ai parcouru plus de 100 km avec).
    Par ailleurs, savez vous quelle est la distance maximale préconisée avant d’en changer ?

    Merci

    Répondre

Réagissez