N’en faites pas trop !

Augmenter le nombre d’entraînements par semaine n’est pas forcément une bonne idée. Notre entraîneur, Gilles Dorval, explique pourquoi.

Le nombre d'entraînement ne fait pas tout

Question : Je cours depuis 1 an à raison de 3 fois par semaine. J’aimerai savoir si augmenter mon nombre de séances hebdomadaires permettra d’accélérer mes progrès

La réponse de notre entraîneur, Gilles Dorval

Si actuellement les progrès sont toujours présents,  je vous conseille de rester à 3 séances par semaine.

L’augmentation du nombre de séance est une solution à envisager uniquement lorsque les performances commencent à stagner ou lorsque l’on désire préparer une course sur une distance supérieure (exemple passer du semi marathon au marathon).

Avant d’envisager cette solution, il faut s’assurer que le contenu de votre entrainement est bien adapté à vos capacités, notamment au niveau des allures utilisées mais aussi de l’objectif visé. Parfois quelques petits ajustements suffisent à une amélioration des performances. Si vous êtes en club, n’hésitez pas à solliciter votre entraîneur pour mener cette analyse avec vous.

Il arrive que certains coureurs s’entrainant beaucoup soit amené à faire le chemin inverse : c’est-à-dire à supprimer une ou deux séances pour que les progrès reviennent.

Il est donc très important de comprendre qu’augmenter le nombre de séance n’est pas obligatoirement synonyme de progrès. Encore faut-il que votre organisme accepte cette charge supplémentaire.  Pour s’en assurer, il est conseillé de procéder par étape.

Pour commencer, ne pas ajouter plus d’une séance par saison. Au début, cette séance supplémentaire sera obligatoirement un footing de 45mn à 1heure en endurance fondamentale (70-75%FCM) et ce une semaine sur deux. Si au bout de 2 à 3 mois vous ne ressentez pas de fatigue supplémentaire, vous pourrez officialiser cette séance chaque semaine.

A la fin de la saison, le temps des bilans sera venu. Il faudra alors vérifier que cette séance a eu un effet bénéfique sur les  performances. Dans le cas contraire, n’hésitez pas à vous questionner sur l’intérêt ou non de la maintenir.

Ceci est une réponse à une question posée à notre expert entraînement, Gilles Dorval  : vous aussi posez votre question à nos experts entraînement

Réagissez