Séance longue de rando-course : comment casser la routine ?

Pensez à pratiquer d'autres sports !

Vous êtes adepte de longues séances de rando-course et vous voyez la lassitude pointer le bout de son nez ? Sébastien Chaigneau, notre spécialiste trail, vous donne des conseils pour rompre la monotonie des séances d'entraînement.

sortie longue - jogging -

Cette question de la rupture de la routine dans les séances longues de rando-course est intéressante car elle soulève deux points :

  • Il faut éviter d’en arriver là. Car après cette lassitude vient le dégoût et ce n’est pas forcement l’objectif recherché.
  • Quel est l’objectif de ces sorties longues ? Les sorties dites de rando course sont très souvent présentes dans les plans d’entraînement et leur but est d’augmenter votre capacité à tenir la distance lors de vos courses longues. Cela va aussi vous permettre de mieux passer le dénivelé et, de ce fait, de mieux finir vos épreuves.

Je faisais régulièrement des sorties longues en montagne, seul et parfois jusqu’à 15h et j’ai fini par me rendre compte que ce type de sorties fastidieuses n’était pas forcement obligatoire dans une préparation. Il me fallait presque 4 à 5 jours pour récupérer derrière !
Alors nous avons fait évoluer l’entraînement et la façon de se préparer ces dernières années pour aller vers l’essentiel et articuler les entraînements de façon à ce que je fasse de la distance – ou tout au moins du travail musculaire – sans en avoir l’air.

Puisque l’objectif est le travail musculaire, nous avons regardé ce qui serait le plus intéressant pour effectuer le travail nécessaire sans les contraintes de temps et de démotivation. La solution la plus appropriée se trouve être l’association de plusieurs sports afin de rompre la monotonie. Par exemple, je fais très peu de course à pied pendant l’hiver, mais plus de ski de fond ou de rando. En été, je pratique le vélo sur route pour allonger mes séances, cela me permet de faire des sorties avec des cyclistes et de ne pas être seul…

Vous pouvez aussi effectuer vos entraînements sous forme de blocs avec des séances courtes mais rapprochées et des périodes de récupération derrière pour bien assimiler les séances.

Une chose est sure : il faut surprendre les muscles en permanence et ne pas en faire trop pour garder la motivation.

Ceci est une réponse à une question posée à notre expert trail, Sébastien Chaigneau : vous aussi posez votre question à nos experts entraînement

Réagissez