L’intérêt des talons-fesses et montées de genoux ?

Le coureur l'oublie trop souvent, courir s'apprend !

exercice jogging

Ces exercices font partie des « gammes de la course ». Ils nécessitent une bonne coordination des mouvements des jambes et permettent de solliciter les muscles responsables de la foulée du coureur.

Ces gammes sont travaillés dans les écoles d’athlétisme. Eh oui ! Courir s’apprend. En les répétant à chaque séance, à l’échauffement, ou en les intégrant dans une séance, ils vous permettent de travailler votre foulée sans que vous vous en rendiez compte.

  • Les montées de genou. Cet exercice  sollicite les muscles fléchisseurs de la hanche (psoas, droit antérieur, abdos) qui sont responsables de l’avancée du genou dans la foulée.
  • Les talons-fesses impliquent les ischios-jambiers qui sont responsables du retour du pied sous la fesse puis vers l’avant, une fois la poussée terminée sur le sol.

Ces deux exercices célèbres améliorent donc le cycle du pied quand il n’est pas en contact avec le sol pendant la foulée.

L’autre intérêt de ces exercices est qu’ils sont effectués avec une vitesse de déplacement faible. De fait, la résistance à l’écrasement au sol dans le plan vertical est importante, ce qui renforce les muscles repousseurs et propulseurs du pied.
Il ne faut donc pas les négliger !

Convaincu ?

 

Les commentaires sont fermés.