Sightrunning : découvrez la capitale en courant grâce à Paris Running Tour !

Une visite guidée running aux pieds

Le sightrunning est en plein essor. Le principe ? Courir tout en faisant du tourisme dans une ville. Jean-Charles Sarfati est autoentrepreneur sur cette activité et se propose de vous faire découvrir Paris en petites foulées. Nous l’avons suivi pour une séance matinale très instructive !

Paris Running Tour - Jean-Charles Sarfati

9h15, place de la Concorde. Un petit bonhomme vert avec un t-shirt « Paris Running Tour » va et vient pour s’échauffer. Facile à repérer Jean-Charles Sarfati. Les présentations faites, c’est parti pour un parcours de 8km à travers les rues de la capitale ! Prévoyant, Jean-Charles déclare tout de suite « qu’il s’adapte à l’allure de ses clients » la seule chose qu’il leur ‘’impose’’ étant le parcours. Coureur depuis toujours, il avale 80 km par semaine avec son entraînement et son activité, s’aligne systématiquement sur le marathon de Paris chaque année et participe à un challenge réunissant 15 courses dans les différents arrondissements parisiens. Autant dire qu’on a affaire à un coureur expérimenté !

Une bonne manière de commencer son séjour

Ce parisien d’origine est passionné par sa ville dont il adore fouiller les moindres recoins et connaître les anecdotes historiques (il y consacre d’ailleurs un blog). Le but ici n’est donc pas la performance mais le plaisir de la découverte d’un lieu. Le sightrunning (ou jogging touristique) est un phénomène encore jeune mais qui prend beaucoup d’ampleur un peu partout dans le monde. Jean-Charles est dans ce domaine depuis 2008 avec le lancement de Paris Running Tour par un ami, malheureusement décédé. « Moi je ne suis arrivé que plus tard, en 2010. Aujourd’hui cela représente une grosse part de ma semaine comme j’ai repris l’entreprise. J’ai dû faire appel à deux autres guides pour m’aider même si je préfère toujours assurer les visites moi-même. J’en fais à peu près 90% au final, parfois jusqu’à 3 par jour ! » Le reste du temps est consacré à son métier d’informaticien, avec des horaires forcément aménagés.

Ces sorties accompagnées de touristes le plus souvent américains, australiens ou brésiliens lui permettent ainsi de lâcher un peu le clavier d’ordinateur et de faire profiter d’autres de ses connaissances et sa passion pour Paris. Les sorties d’une heure se prolongent souvent sans même s’en rendre compte. « J’ai tellement de choses à raconter qu’il faut parfois que je me bride ! Je tiens absolument à ce que les personnes visitent tout en ayant des informations que pourraient leur fournir n’importe quel guide touristique ‘’classique’’. Cela n’aurait pas beaucoup d’intérêt d’aller d’un lieu à un autre et de simplement dire ‘’voilà la tour Eiffel ou la Bastille’’ »

En short sous la coupole de la Bourse de commerce de Paris

Notre guide running a effectivement beaucoup de choses à dire. Des anecdotes sur l’architecture du Louvre, le parvis de Notre-Dame, le marché aux fleurs (désormais marché aux fleurs de la Reine Elisabeth II), les anciens murs de Paris datant du 12ème siècle, la statue de la place des Vosges… On en oublie qu’on est en train de courir et les multiples arrêts ne se font absolument pas ressentir ! Les parcours proposés sont nombreux (vous pouvez d’ailleurs les retrouver sur le site de Paris Running Tour), variés et systématiquement prévus à l’avance. La séance commence toujours par la remise d’un plan sur papier. « Je pense que c’est une manière idéale de démarrer un séjour en douceur. On peut faire déjà un large panel de lieux et décider ensuite d’y revenir pour approfondir. »  Pour cette séance test, nous avions au menu : un départ depuis la place de la Concorde, un passage par le pont des Arts, le musée d’Orsay, le Palais Royal et le Louvre très calme car fermé en ce mardi, puis une longue chevauchée vers dans le Marais (Rive Droite) en passant par l’Hôtel de ville avant de terminer le périple par la place des Vosges via le superbe raccourci de l’Hôtel de Sully. Au cours de notre visite, Jean-Charles a également tenu à passer par la Bourse de commerce de Paris pour y admirer la magnifique coupole intérieure. Pas de tenue correcte exigée heureusement !

C’est le côté très plaisant du sightrunning : pouvoir s’arrêter quand on veut et aller plus ou moins partout où l’on veut. Cela a cependant ses limites car, comme le reconnaît Jean-Charles, il « ne peut pas toujours trop approfondir ses explications » afin de garder le rythme de la visite. Ce concept s’adresse aux touristes qui voudraient changer du classique piétinement avec sac à dos des musées, mais aussi aux parisiens qui voudraient en connaître davantage sur leur propre ville. A tester absolument !

Informations pratiques :

Coût d’une séance d’une heure : 85€, 75€ à deux, 65€à trois et 55€ à quatre.
Mode d’inscription : internet via le site de Paris Running Tour
Quand : tous les jours de l’année (sauf pour le marathon de Paris)

Quelques photos de la séance

2 réaction à cet article

  1. Dans le tarif c’est boissons et repas compris……… humour

    Répondre
  2. « Cher » le kilomètre !

    Répondre

Réagissez