Les résultats du marathon féminin des Championnats d’Europe d’athlétisme (Zurich), le 16 août 2014.

Le sacre de Christelle Daunay

Christelle Daunay en grande championne obtient enfin la consécration s'attribuant le nouveau record des championnats avec un chrono de 2h25mn14s.

Christelle Daunay, championne d'Europe du marathon en 2014
Christelle Daunay, championne d'Europe du marathon en 2014

C’est dans des conditions idéales que s’est disputé le marathon féminin des championnats d’Europe 2014 avec… de la pluie et une température autour de 10 degrés. Des conditions difficiles pour tous les athlètes sauf pour les marathoniennes.

Le parcours était sous la forme d’une boucle de 10 km en ville et sur le bord du lac avec des portions suivant les rails du tramway. Particularité de ce tracé : une côte de 250m à 10%, une deuxième à 4% sur 300m et une grosse descente sur 1 km.
Au niveau des postulantes au titre en ce samedi 16 août 2014, trois femmes : la Française Christelle Daunay, l’Italienne Valeria Straneo, vice-championne du Monde 2013 à Moscou (2h25min58s) et la Portugaise Jessica Augusto, (2h24mn25s, Londres 2014).

La Française a été la grande patronne de la course. Elle se place en tête du peloton dès les premiers mètres tout comme Valéria Straneo. Elles ne se lâcheront pas. De son côté, Jessica Augusto opte pour une course plus sage « au cardio » en restant plus en retrait durant la première partie de la course avant de revenir à moins de 20s après le passage au semi-marathon. La surprise du jour, est la présence de la Turque Elvan Abeylegesse qui reste dans ce groupe de tête. La course se dispute alors sur des allures élevées puisque proches des bases du record de France détenu par Christelle Daunay (2 h 24 min 22 s, Paris 2010).

Le premier tournant survient lors de la troisième ascension du « mur à 10%» après 1h30 de course alors que la Française et l’Italienne se retrouvent seules en tête, la Turque lâchant prise. Valéria Straneo tente alors une attaque mais Christelle Daunay répond parfaitement tandis qu’Augusto passe en troisième position durant quelques minutes, laissant craindre un gros retour. Mais c’était sans compter sur la volonté de la Turque qui revenait en troisième position et creusait à nouveau l’écart sur la Portugaise. Un sursaut qui ne dura pas bien longtemps. Au 30e km, la Portugaise repasse en troisième position. Dès lors se pose la question de savoir si elle pouvait revenir sur le duo Franco-Italien.

Une attaque décisive à deux kilomètres de l’arrivée

Dernier tour. Dans la dernière difficulté, l’Italienne tente d’accélérer le rythme mais Christelle Daunay reste au contact ne perdant que quelques foulées et revient à hauteur au sommet. Pendant ce temps, la Portugaise revient à 17s reprenant 3s mais ce n’est pas suffisant pour revenir sur les deux femmes de tête.

Et ce qui devait arriver arriva. La Française qui avait annoncé qu’elle attaquerait dans la descente, suit son plan de marche prenant l’ascendant et tenant le choc dans la deuxième côte. L’Italienne répond et temporise à son tour mais choisit non pas de revenir à hauteur mais de rester dans la foulée de Christelle Daunay. Un signe ? Après 2h15 de course, à deux kilomètres de l’arrivée sur une petite portion descendante, la championne Française opte pour une nouvelle accélération et creuse l’écart.

Elle termine en reine du jour, prenant le temps de prendre un drapeau et de se retourner avant de franchir la ligne en grande gagnante avec un chrono de 2h25mn14s (nouveau record des championnats d’Europe). L’Italienne Valeria Straneo se classe deuxième en 2h25mn27s, la Portugaise Jessica Augusto troisième en 2h25mn41s.

« Je l’ai fait. J’illume une belle carrière avec la médaille, la plus belle. Je suis très satisfaite. La course est partie vraiment vite. Ce n’était pas facile, le chrono l’illustre parfaitement. Je devais être là, être patiente. Je savais que je devais attaquer quand nous attaquerions la descente. Et c’est ce que j’ai fait sur lors dernier tour. Ce ne fut pas simple de prendre de l’avance sur Valeria (Straneo, ITA, ndlr). Ma course a été parfaite à la fois tactiquement et au niveau du chrono. Il y a quelques semaines, je n’aurais jamais pensé une telle chose possible. Je savais que j’étais très forte, je savais que tout était possible. Mais mes adversaires l’étaient aussi. J’étais en confiance et tactiquement j’ai fait le bon choix. J’ai su rester forte.Je suis très heureuse de ce titre, pour moi, pour la France et pour ceux qui me sont proche,  » déclarait-elle en conférence de presse.

La Française avait l’occasion d’aller enfin chercher un titre afin de compléter son palmarès impressionnant (lire son interview ). Une occasion qu’elle n’a pas ratée. C’est décidement une belle année pour Christelle Daunay qui fut 10e lors des championnats du monde 2013 sur 10 000 mètres (première européenne), 4e du marathon de New-York en novembre 2013 (2h28mn14s), septième aux championnats du Monde de semi-marathon à Copenhague en mars dernier 2014 (1h08mn48s) et donc championne d’Europe 2014. La sixième médaille d’or de l’Equipe de France sur ces championnats.

Les temps de passage du podium

5 km 10 km 15 km 20 km 21,1 km
Christelle Daunay (FRA) 17mn20s 34mn30s 51mn42s 1h08mn50s 1h12mn33s
Valéria Straneo (ITA) 17mn20s 34mn30s 51mn42s 1h08mn50s 1h12mn33s
Jessica Augusto (POR) 17mn21s 34mn30s 51mn42s 1h09mn09s 1h12mn50s

 

25 km 30 km 35 km 40 km Final
Christelle Daunay (FRA) 1h26mn01s 1h43mn15s 2h00mn22s 2h17mn41s 2h25mn14s
Valéria Straneo (ITA) 1h26mn01s 1h43mn15s 2h00mn22s 2h17mn44S 2h25mn27s
Jessica Augusto (POR) 1h26mn12s 1h43mn33s 2h00mn42s 2h18mn15s 2h25mn41s

 

Les résultats

  1. Christelle Daunay (FRA), 2h25mn14s
  2. Valeria Straneo (ITA), 2h25mn27s
  3. Jessica Augusto (POR), 2h25mn41s
  4. Lisa Christina Nemec (CRO, 2h28mn36s
  5. Elvan Abeylegesse (TUR), 2h29mn46s
  6. Anna Incerti (FRA), 2h29mn58s
  7. Rasa Drazdauskaite (LIT), 2h30mn32s
  8. Jessica Draskau-Petersson (SUI), 2h30mn53s
  9. Maja Neuenschwander (DAN), 2h31mn08s
  10. Fionnuala Britton (IRL), 2h31mn46s

Les Françaises
46. Martha Komu, 2h47mn34S
Corinne Herbreteau-Cante, abandon (dernière pointage au 35e km en 2h28mn16s)
Carmen Oliveiras forfait sur blessure

 

Les programmes et les résultats

Mardi 12 août 2014 - Les résultats du mardi 12 août 2014
Mercredi 13 août 2014  –  Les résultats du mercredi 13 août 2014
Jeudi 14 août 2014 – Les résultats du jeudi 14 août 2014
Vendredi 15 août 2014 – Les résultats du 50 km Marche - Les résultats du vendredi 15 août 2014
Samedi 16 août 2014 - Les résultats du marathon féminin – Les résultats du samedi 16 août 2014
Dimanche 17 août 2014 - Les résultats du marathon masculin – Les résultats du dimanche 17 août 2014

2 réaction à cet article

  1. Un immense BRAVO et un grand MERCI à Christelle DAUNAY pour avoir apporter cette médaille d’or sur le marathon, ça faisait tellement longtemps qu’une française n’était pas montée sur le podium pour cette distance. MERCI et mille fois BRAVO.

    Répondre
  2. Ce titre récompense – o combien justement ! – une superbe championne qui, humblement, œuvre par son travail et sa rigueur (ainsi qu’une sélection particulièrement méticuleuse de ses courses) a la renaissance de grand fond féminin français.
    Que cet exemple puisse susciter les vocations chez les plus jeunes si les médias consentent enfin a s’intéresser aussi au marathon !!!

    Répondre

Réagissez