UTMB 2014 : les résultats de l’Ultra Trail du Mont Blanc, les 29 et 30 août 2014

Magnifique victoire de François d'Haene qui surclasse tous ses adversaires. Il boucle les 167,7 km (9618 de dénivelé positif et autant en négatif) en 20h11mn44s. L'Américaine Rory Bosio après sa victoire l'an passé, réalise le doublé (23h23mn20s).

UTMB 2014 François d'Haene
François d'Haene vainqueur de l'UTMB 2014

Ils étaient favoris, ils ont assumé et grimpent sur le podium. Mais le Français François d’Haene a surtout survolé cette épreuve même s’il ne le reconnaîtra jamais et qu’il a, tout le long de son long chemin sur les sentiers autour du Mont Blanc, demandé à son manager où étaient ses poursuivants. « J’avais beau lui dire, tu gagnes du terrain à chaque point de contrôle, je n’ai pas réussi à le rassurer vraiment, » expliquait Jean-Michel Faure Vincent.

Et pourtant c’est avec 41 minutes d’avance que le viticulteur du Beaujolais franchit la ligne sous un soleil éclatant. Bien loin des conditions connues lors de sa victoire en 2012 sur un tracé modifié en raison des conditions climatiques. « Pourtant au départ, j’ai cru que ce serait la même chose avec les seaux d’eau que nous avons pris sur la tête. Mais heureusement cela s’est calmé et nous voici sous un soleil éclatant. »

La course est partie une nouvelle fois très vite « trop vite. Iker et Tofol se tiraient un peu la bourre chacun attaquant l’autre. Je suis resté au contact sans trop m’en mêler mais nous n’avions pas fait le trou alors à la Fouly j’ai tenté ma chance. De toute façon, je ne voulais pas passer la nuit seul car le terrain était gras et qu’il y avait du brouillard. On aurait encore pu courir plus vite par endroit mais il était parfois simplement impossible de courir. Il y avait de la boue, les appuis étaient incertains et nous étions trempés.. » « 

Au fil des kilomètres le champion français prend l’ascendant. « J’avais de bonnes sensations mais quand on se retrouve seul en tête après 108 km et qu’il en reste 60, il faut toujours se méfier. Un coup de moins bien et ça revient. »

UTMB 2014 Tofol Castaner Bernat et Iker Karrera Aranburu
Tofol Castaner Bernat et Iker Karrera Aranburu

Mais cela ne pouvait revenir car ses deux poursuivants les Espagnols Tofol Castaner Bernat et Iker Karrera Aranburu n’avaient pas les ressources. « Devant, François était trop fort, on ne pouvait rien faire. De notre côté, nous avons décidé d’unir nos forces pour ne pas nous faire reprendre. Tofol était plus fort en descente et moi en montée, courir ensemble nous permettait d’éviter que cela revienne derrière. « . Et le duo a tenu le choc, Iker Karrera allant jusqu’à attendre Tofol Castaner à la Flégère afin qu’ils terminent ensemble main dans la main à la deuxième place même si au chrono, c’est Tofol qui est classé deuxième.

François d’Haene boucle son parcours en 20h11mn44s, à quelques minutes de la barre symbolique des 20h mais en établissant le nouveau temps de référence « Je n’avais pas du tout ça en tête je ne m’en suis pas préoccupé« . C’est sa deuxième victoire cette saison sur ultra trail après celle du Mont Fuji (Japon). Dans quelques semaines, il ira défendre son titre sur le Grand Raid de la Réunion.

Rory Bosio réalise le doublé

Chez les femmes, l’Américaine Rory Bosio qui avait charmé le public l’an dernier, a défendu son titre avec brio et sans contestation puisqu’elle franchit la ligne en 23h23mn20s avec…. 1h30 d’avance sur l’Espagnole Núria Picas (24h54mn29s) et 2h25 sur la Française Nathalie Mauclair qui complète le podium (25h47mn35s).

UTMB 2014 Rory Bosio
Rory Bosio

« J’adore cette course, le cadre est exceptionnel.Je suis venue en juin me préparer et reconnaitre le parcours. Je fais très peu de courses durant l’année, trois au maximum car je suis infirmière en pédiatrie en milieu hospitalier. Mon responsable me laisse du temps pour m’entraîner mais je ne suis pas une professionnelle, loin de là. Cette année, ce fut plus difficile que l’an dernier car il y avait beaucoup de boue et les appuis étaient fuyants. J’étais très prudente car j’avais peur de tomber. Au départ, les filles sont parties très vite, j’ai freiné puis je suis revenue et j’ai pris la tête. Je n’ai su qu’au Col des Montets (à 15 km de l’arrivée) que j’étais largement en tête car nous n’avions jamais les mêmes informations, de fait je n’ai jamais relâché. Je suis heureuse, vraiment, ce fut encore une fois exceptionnel ! »

Nuria Picas était tout aussi rayonnante sur la ligne d’arrivée, savourant sa deuxième place consécutive après celle de l’an passé. « Je suis passée par des moments difficiles et heureusement mes proches m’ont soutenue car le parcours était très difficile. A Courmayeur (77e km) j’ai bien essayé d’attaquer Rory mais je n’ai pas pu la décrocher. Elle était encore une fois la meilleure et je suis on ne peut plus satisfaite de ma performance. »

En début de course Nathalie Mauclair, championne du monde en titre, vainqueur de la TDS et du Grand Raid de la Réunion en 2013, avait pris le commandement un peu comme à son habitude. Une présence surprise sur l’UTMB, puisque Nathalie s’était inscrite sur la TDS mais a décidé il y a deux petites semaines de prendre le départ de l’Ultra « Mon programme était identique à celui de l’an passé avec la TDS et le Grand Raid. J’avais besoin d’un gros challenge, l’UTMB en était un avant d’aller défendre mon titre à la Réunion où il y aura un gros plateau ».

UTB 2014 Nathalie Mauclair
Nathalie Mauclair et sa fille

Dans la première difficulté à la sortie des Houches, elle se fait rejoindre. « Je vis au Mans, il n’y a pas de montagne et je ne sais pas courir à plus de 2000 m. Je n’avais pas de souffle. Je n’avais même pas fait de reconnaissance. Mais je ne regrette pas mon choix, ce fut super. Dur, c’est vrai, je suis rincée et je n’ai jamais eu aussi mal aux jambes mais heureuse de cette troisième place. Je ne m’étais pas mis de pression, je voulais juste être dans les cinq. J’ai pu découvrir des filles super, on a discuté, on s’est présentées puis elles sont parties. Je suis vraiment très très heureuse de cette troisième place.»

Place à la récupération pour la championne française qui aura fort à faire à la Réunion. Une épreuve où on retrouvera donc trois héros français de cette semaine à Chamonix avec Xavier Thevenard, François d’Haene et Nathalie Mauclair.

Les résultats 

Hommes

  1. François D’HAENE (France), 20h11mn44s
  2. Tofol CASTANER BERNAT (Espagne), 20h55mn42s
  3. Iker KARRERA ARANBURU (Espagne), 20h55mn46s
  4. Jason SCHLARB (Etats-Unis), 21h39mn44s
  5. Gediminas GRINIUS (Lituanie), 21h50mn04s
  6. Andrew TUCKEY (Australie), 22h40mn26s
  7. Sondre AMDAHL(Norvège), 22h42mn37s
  8. Carlos SA (Portugal), 22h50mn07s
  9. Bertrand COLLOMB-PATTON  (France), 22h51mn54s
  10. Stéphane BROGNIART  (France),  22h57mn05s

Les autres Français
16. Clément Petit Jean, 23h45mn34s
24. Christophe Le Saux, 24h38mn01s
25. Erik Clavery, 24h38mn04s

Femmes

  1. Rory BOSIO (Etats-Unis),  23h23mn20s
  2. Núria PICAS (Espagne), 24h54mn29s
  3. Nathalie MAUCLAIR (France), 25h47mn35s
  4. Fernanda MACIEL (Brésil), 26h05mn47s
  5. Uxue FRAILE AZPEITIA (Espagne), 26h22mn19s
  6. Ildiko WERMESCHER (Hongrie), 27h47mn52s
  7. Andrea HUSER (Suise), 28h20mn24s
  8. Ester ALVES DESNIVEL POSITIVO (Portugal), 28h39mn01s
  9. Emily RICHARDS-CHISHOLM (Etats-Unis), 29h11mn29s
  10. Shona STEPHENSON (Australie), 30h04mn21s

Les statistiques

Nombre de partants : 2434   dont femmes : 200 (8,22% des partants) 

  • Samedi 30 août 2014 à 16h

Nombre d’arrivants : 5 (0,21% des partants)  dont femmes : 0 (0,00% des arrivants et 0,00% des partantes) 
Nombre total d’abandons : 591 (24,28% des partants)

  • Samedi 30 août 2014 à 20h30

Nombre d’arrivants : 57 (2,34% des partants)   dont femmes : 5 (8,77% des arrivants et 2,50% des partantes)
Nombre total d’abandons : 724 (29,75% des partants)

  • Samedi 30 août 2014 à 22h

Nombre d’arrivants : 79 (3,25% des partants) dont femmes : 7 (8,86% des arrivants et 3,50% des partantes)
Nombre total d’abandons : 757 (31,10% des partants)

  • Dimanche 31 août 2014 à 1h15

Nombre d’arrivants : 155 (6,37% des partants) dont femmes : 13 (8,39% des arrivants et 6,50% des partantes)
Nombre total d’abandons : 787 (32,33% des partants)

  • Dimanche 31 août 2014 à 9h30

Nombre d’arrivants : 669 (27,49% des partants) dont femmes : 39 (5,83% des arrivants et 19,50% des partantes)
Nombre total d’abandons : 838 (34,43% des partants)

  • Dimanche 31 août 2014 à 10h30

Nombre d’arrivants : 791 (32,50% des partants) dont femmes : 47 (5,94% des arrivants et 23,50% des partantes)
Nombre total d’abandons : 840 (34,51% des partants)

  • Dimanche 31 août 2014 à 12h45

Nombre d’arrivants : 1052 (43,22% des partants) dont femmes : 60 (5,70% des arrivants et 30,00% des partantes)
Nombre total d’abandons : 844 (34,68% des partants)

  • Dimanche 31 août 2014 à 13h30

Nombre d’arrivants : 1175 (48,27% des partants) dont femmes : 64 (5,45% des arrivants et 32,00% des partantes)
Nombre total d’abandons : 844 (34,68% des partants)

  • Dimanche 31 août 2014 à 14h30

Nombre d’arrivants : 1399 (57,48% des partants) dont femmes : 87 (6,22% des arrivants) (43,50% des partantes)
Nombre total d’abandons : 847 (34,80% des partants)

  • Au final dimanche 31 août 2014 à 16h00

Nombre de partants : 2434 dont femmes : 200 (8,22% des partants) 
Nombre d’arrivants : 1578 (64,83% des partants) dont femmes : 114 (7,22% des arrivants et 57,00% des partantes)
Nombre total d’abandons : 856 (35,17% des partants)

La vidéo

Quelques photos des vainqueurs à l’arrivée

Quelques photos des arrivées le dimanche matin, 31 août 2014

2 réaction à cet article

  1. Nous avons assisté pour la première fois aux départs et arrives d une telle épreuve de trail dans un site unique .un tel engouement de la population .une organisation gigantesque pour des épreuves nous a ravi. Bravo à tous traileurs organisateurs bénévoles etc

    Répondre
  2. « où était ses poursuivant »
    arghhh !

    Répondre

Réagissez