Le Grand Trail du Lac du Bourget (73 – Savoie), le 16 octobre 2016

Dans quelque jours le Grand Trail du Lac entraînera plusieurs centaines de trailers dans une ronde endiablée autour du Lac du Bourget, tantôt en bordure tantôt en balcons du lac, à travers le massif de la Chambotte et le Mont du Chat. Au menu un 75 et 34 km de pur trail, promettant un terrain de jeu à ciel ouvert exceptionnel.

© Laurent Llopis
© Laurent Llopis

Successeur de la Grande Course du Lac, c’est en seulement deux éditions que le Grand Trail du Lac du Bourget a su imposer sa griffe, proposant deux parcours à l’esprit résolument trail, faisant la part belle aux singles et sentiers, avec tout juste ce qu’il faut de bitume pour s’échauffer ou récupérer.

Pour sa troisième édition, le rendez vous en terre savoyarde est donc fixé pour le 16 octobre prochain, avec au programme les habituels 75 km (3 600 m D+) et 34 km (2 050 m D+). 800 coureurs devraient s’élancer sur les sentiers aux couleurs automnales, alternant bords et balcons du lac, le long d’un tracé typiquement montagnard qui promet quelques kilomètres d’effort à tous les participants.

Pour les engagés sur le tour du lac complet, c’est d’abord du côté du massif de la Chambotte et de ses belvédères qu’ils se dirigeront avant d’atteindre Chanaz, où ils seront rejoints par les coureurs du 34 km jusqu’à la seconde partie afin de rejoindre le Mont du Chat. Que ce soit seul ou – uniquement pour la distance reine – à se partager la tâche en relais de deux ou quatre, ce tracé aux multiples facettes saura préparer les coureurs comme il se doit.

Roulant pendant les premiers kilomètres (à peine 200 m de D+), la tâche n’en sera pas moins ardue puisque les 13 derniers kilomètres afficheront pas loin de 1 000 m de D+ et jusqu’à 1 300 de D-… L’occasion de démontrer toute sa polyvalence.

Sur le 75km solo, le vainqueur de l’édition 2015, Pierre-Loïc Deragne, remettra son titre en jeu. Grand spécialiste des ultras et plus particulièrement des 100 miles américains, vainqueur entre autres de l’Ozark Trail 100 Mile Endurance Run 2012, de la Zion 100 Mile Run 2013 et récemment second sur l’Ultra Beaujolais Village Trail, il sera de nouveau un sérieux concurrent à la victoire. Face à lui, se dressera, Sébastien Gérard (gagnant de l’Echappée Belle 2016, quadruple vainqueur de l’Ultra Tour du Beaufortain…) trailer savoyard d’expérience affectionnant particulièrement les ultras montagnards.

Ugo Ferrari (Team Trail Adidas, Champion de France espoir trail long 2014, 7ème de la Maxi-Race, 4ème de la TDS 2016), qui après avoir goûté à la formule solo en 2014 avec une belle seconde place, se lancera de son côté dans l’aventure des relais à 4, escorté par son jeune et prometteur frère Aubin et ses parents Marie-Laure et Philippe.

Sur le 34 km, le talentueux Robin Cattet (Team Hoka, gagnant 2016 du Trail Semnoz Tour, de l’Aravis Trail 25km, de la Marathon Race…) fait déjà office de grand favori.

Réagissez