Florian Carvalho : « Je suis dans la bonne direction »

Impressionnant vainqueur du cross du Sud-Ouest (le 20 novembre 2016), l’international français Florian Carvalho a validé un premier cycle d’entrainement depuis son changement d’entraîneur et son arrivée dans le groupe de Thierry Choffin à Fontainebleau.

Florian Carvalho © Romain Donneux
Florian Carvalho © Romain Donneux

Lepape-info : Florian, comment vous êtes-vous senti lors de ce cross du Sud-Ouest ?

Florian Carvalho : Pour moi, pendant les deux premières moyennes boucles du parcours, on ne courrait pas du tout. Je me disais : « si ça va comme ça jusqu’à l’arrivée, ça va faire un dernier kilo à bloc et c’est tout ». Donc au bout d’un moment, il y a Thierry (Thierry Choffin son entraîneur) qui m’a dit : « cours, fais ta course ». Du coup, j’ai commencé à relancer. J’ai pris des risques et cela a payé, même si le dernier kilomètre a été très compliqué.

Lepape-info : Le même jour, se déroulaient à Allonnes, les sélections pour les Championnats d’Europe de cross. Pourquoi avoir choisi de courir à Gujan, ce qui ne vous garantit pas forcément votre place dans l’équipe, même si la Fédération pourra choisir deux autres noms en plus des quatre premiers présents dans la Sarthe ?

F. C : J’ai fait un choix en venant ici par rapport à mes critères à moi. Il n’y avait pas de bon ou de mauvais choix. Ce n’était pas forcément un objectif premier d’aller aux Championnats d’Europe. Du coup, je suis allé là où il y avait mon nouveau coach et tout le groupe d’entrainement. Ça lui donne des indications pour la suite et moi ça me fait plaisir de me déplacer avec les jeunes. La sélection était à Allonnes. Je n’y suis pas allé donc j’en assumerai les conséquences. Si jamais ils ne veulent pas me rappeler comme cinquième ou sixième homme, je respecterai leur choix. Je n’avais qu’à aller à Allonnes si je voulais courir les Championnats d’Europe. Si j’y participe, je n’irai pas au cross de l’Acier et je repartirai sur un petit cycle pour être performant. S’ils estiment qu’ils n’ont pas besoin de moi, je courrai l’Acier et je repartirai dans ma préparation.

Lepape-info : Comment jugez-vous votre forme en ce début de saison, marqué par votre changement de structure d’entrainement (il était auparavant entraîné par Gérard Sautret)?

F. C : Je pense que je suis bien mais il me manque encore la fin de course. Après c’est normal, on a repris un peu tardivement par rapport à l’année dernière. Je suis très satisfait de gagner et de voir que je suis dans la bonne direction malgré tous les changements qu’il y a eu. La nouvelle façon de travailler me réussit bien.

Lepape-info : Quels sont vos objectifs pour la suite de la saison ?

F. C : C’est prévu que je fasse un 3 000 m en salle mais on ne sait pas encore où. Ensuite, je pense que je vais faire le cross long cette année. J’ai envie de le faire. Faire le « vrai » championnat de France de cross comme disent les gens. Mais c’est prévu que je sois papa le 4 mars 2017 donc peut-être que je vais faire une préparation pour finalement être à l’hôpital. Mais je pense qu’il n’y aura pas de plus beau moment dans ma vie que celui-là. On verra bien. Si je ne suis pas aux Championnats de France de cross c’est que je serai ailleurs (rires).

Réagissez