Deauville, sa plage, ses Planches mais aussi et surtout son triathlon !!

François-Xavier de Chateaufort

Avec un nombre record d'environ 7000 participants attendus, le 8ème Triathlon de Deauville (Calvados) s'annonce le samedi 22 et le dimanche 23 juin comme un grand succès populaire. Laissez-vous tenter par un week-end à Deauville sportif et festif.

Triathlon de Deauville 2018
Triathlon de Deauville 2018

Lors de sa grande première, le Triathlon de Deauville avait attiré 850 participants. Le week-end prochain, ils seront environ 7000 à relever le défi sur l’un des rendez-vous au programme de la 8ème édition.

Un succès grandissant qui n’a rien d’étonnant pour Vincent Eudier (responsable communication et partenariats du triathlon de Deauville) : « Le triathlon s’est popularisé, démocratisé avec des épreuves différentes qui s’adressent à des profils variés. Deauville fait rêver, c’est une station balnéaire très connue, les parcours sont attrayants avec notamment le fait de nager en mer, ce n’est pas le cas partout ou encore de courir sur les fameuses Planches. »

Vincent Eudier qui a vu évolué le Triathlon de Deauville au fil des années a constaté qu’au début beaucoup venaient en solo et que maintenant de plus en plus de concurrents s’essayent en relais en famille, entre amis, avec chacun sa discipline, en clair le triathlon est devenu très accessible.

 

 

Vincent Eudier: « Le Triathlon de Deauville est devenu l’un des événements sportifs les plus importants de la ville. »

 

Cette année, une nouvelle fois l’épreuve phare sera la longue distance samedi après-midi à partir de 14h. Chez les messieurs, Arnaud Guilloux remet son titre en jeu. Chez les dames, la Belge Alexandra Tondeur, récente championne du monde de triathlon longue distance sera l’une des favorites. 

Au programme, 1,9 km de natation dans la mer (2 boucles de 950 m) avec un départ à marée haute sur la célèbre plage de Deauville et ses parasols colorés.

Ensuite les concurrents enchaînent avec 85 km à vélo sur un parcours verdoyant entre chaumières, prairies et haras comprenant la traversée de 9 villages et par moment de belles vues plongeantes sur la mer. La boucle de 42,5 km (à réaliser 2 fois) est très technique et tout en relance. La première difficulté arrive très vite après 2 km de parcours avec la fameuse côte de Saint-Laurent (15% de dénivelé sur 1 km). La descente vers Saint-Arnoult est ensuite à gérer avec précaution. A peine le temps de récupérer que c’est la longue côte de Reux qui se profile, puis celle de Benerville-sur-Mer avant la plongée finale et le retour vers Deauville par l’hippodrome de Clairefontaine.

Enfin pour terminer en beauté 21km de course à pied (4 boucles de 5,250 km), avec un parcours qui amène les triathlètes sur les légendaires Planches de Deauville qui seront parcourues dans leur globalité.

 

D’autres épreuves sont au programme du week-end, il y’en a pour tous les goûts et tous les âges avec la distance olympique, l’épreuve découverte (300 m natation, 23 km à vélo, 5 km de course à pied), le DO 750 rendez-vous idéal entre la découverte et la distance olympique avec une natation de 750 m, sans oublier l’épreuve jeunes réservée à 320 enfants de 8 à 16 ans qui s’élanceront en 4 vagues de départ avec l’épreuve de natation en piscine.

 

L’un des autres atouts du Triathlon de Deauville est son village, le plus grand de France pour une telle épreuve avec 60 exposants et une cinquantaine de marques présentes. L’occasion d’un week-end sport triathlon complet comme le précise Vincent Eudier : « Vous pouvez participez ensuite encourager les copains, manger au restaurant, dormir sur place et vous déplacer en vélo tout le temps. Le village est en plein cœur du site, en plein air, les sportifs mais aussi les touristes viennent tous les ans. C’est devenu l’un des événements sportifs les plus importants de la ville, il fait partie du panorama, c’est le fleuron de la politique sportive de Deauville. »

 

 

 

Réagissez