5 randos coup de cœur de l’été

L'été semble enfin être là et avec le beau temps l'envie de marcher revient à grand pas! Un week-end pour partir à l'aventure ou une semaine dédié à la découverte de la France profonde au rythme de vos pas et en contemplant le paysage et le patrimoine croisé au bord du chemin? Voici cinq randonnées coup de cœur pour passer un bel été sur les chemins.

Randonnée

1 – Tour des Glaciers de la Vanoise

Pour ceux qui aiment la montagne, les vues imprenables sur les glaciers, rencontrer un troupeau de mouflons au petit matin et éviter la grande foule du TMB (le Tour du Mont-Blanc), cet itinéraire classique mais moins surpeuplé reste une très bonne option.

En effet, au départ de Pralognan-la-Vanoise, on s’élève vite vers les cimes pour marcher ensuite quasiment en permanence au-dessus des 2000 mètres d’altitude. On est au plus près des cimes, tout en restant sur un parcours relativement abordable même si il révèle une nature toute à fait montagnarde. Les sentiers sont relativement techniques et le col de Chavières, à plus de 2800 mètres d’altitude, se mérite, mais les vues, l’environnement général et la majesté des paysages du parc National le plus ancien de France valent vraiment l’effort.

Il faudra compter entre quatre et six jours pour boucler ce parcours autour de Pralognan et des glaciers, en visant pour les étapes les différents beaux refuges qui émaillent le parcours.

72 kilomètres, 2500 mètres de dénivelé positif. Hébergements en refuges de montagne.

 

2 – GR 34, en Bretagne

La Bretagne est une vraie belle terre de randonnée, aussi bien à l’intérieur des terres que sur la côte. C’est bien sûr tout le long du littoral que le fameux GR 34 vous emmène, puisqu’il suit sur plus de 300 kilomètres la côte, des Côtes d’Armor jusqu’au Morbihan.

Bien sûr, si cet itinéraire forcément très long peut faire l’objet d’un long voyage à pied qui sera alors très physique et relèvera de la grande aventure, le GR34 peut aussi tout à fait se conjuguer sur des parcours plus courts, à la journée mais également pour un grand week-end prolongé ou une semaine de randonnée.

Sur ce format, je vous conseille notamment le parcours sur la Presqu’île de Crozon, absolument magique, ou bien un peu plus loin dans le Finistère entre Douarnenez et la Pointe du Raz.

Pour des randonnées un peu plus tranquilles sur le plan du dénivelé, le golfe du Morbihan, aux belles cartes postales, conviendra mieux. Enfin les côtes d’Armor ont également beaucoup de charme!

340 kilomètres, de nombreuses possibilités de randonnées à la journée, ou à la semaine. Hébergements en gîtes et hôtels possibles (certains camping l’été).

 

3 – Via Podiensis (GR 65) entre Le Puy et Conques

C’est certes le tronçon le plus classique parmi les voies de Saint-Jacques en France, mais sa réputation n’est pas usurpée. Entre la capitale du Velay et Conques la magnifique, vous voguerez entre une douce nature préservée et des villages qui chantent en chœur la douce France.

Ce parcours, qui peut se parcourir en quinze jours à bonne allure, est d’une rare richesse entre patrimoine et nature et vous mènera dans les pas des milliers de pèlerins qui sont venus chercher sur ce chemin d’étoiles, la spiritualité, la foi, ou bien tout simplement faire un beau voyage et une retraite sur soi, au rythme de leur pas.

250 kilomètres, de nombreux gîtes pour pèlerins sur le parcours. Assurément l’un des plus beaux tronçons jacquaires de France.

4 – GR 10

Parce que les Pyrénées, c’est très beau aussi (il n’y a pas que les Alpes !), les traverser de part en part, d’une mer à l’autre, est forcément une expérience à part. Entre cimes et alpages, le GR 10 révèle toute la diversité naturelle et la richesse des paysages de ces massifs, ainsi que la beauté rustique des villages.

Certains pourront préférer mixer ce parcours avec son cousin espagnol, le GR 11, ou bien même avec la Haute-Route, qui est bien plus coriace et demande certaines connaissances techniques.

Mais le GR 10 est déjà une très belle aventure. Il faudra compter près de deux mois pour en venir à bout dans son intégralité, mais vous pouvez aussi y passer une ou deux semaines intenses, où bien souvent vous vous retrouverez à camper au milieu de la montagne.

800 kilomètres, bivouac ou refuge le plus souvent.

5 – GR 470

Encore peu connu, le GR 470 possède un charme certain. Celui d’une France à la nature préservé, ponctuée par des villages authentiques, riches en architecture romane notamment. Ce chemin de grande randonnée suit les méandres d’une des dernières rivières de France dont le cours n’est pas du tout canalisé : l’Allier. Ses gorges révèlent des paysages spectaculaires.

Le parcours, qui sillonne les départements de la Haute-Loire et du Puy-de-Dôme, est relativement physique. Les hébergements seront à prévoir dans les villages, en petits hôtels ou gîtes d’étape. Vous y trouverez toute la poésie de la France profonde et de sa belle nature, parfois encore méconnue.

Le GR470 est aussi un des sentiers les plus moderne de France, puisqu’il est le premier GR numérique, avec une application dédiée qui permet de suivre son parcours et de repérer visites, hébergements et lieux d’approvisionnement, en lieu et place du topo papier. Pourvu que l’on ait de la batterie, ça marche plutôt bien!

200 kilomètres, hébergements en gîtes ou petits hôtels possibles.

 

Bien entendu, ces cinq idées ne sont que des exemples parmi la richesse incroyable offerte par le réseau des chemins de randonnées en France.

A ce propos, vous pouvez consulter le nouveau site dédié aux itinéraires de Grande Randonnée, les GR, mis en place par la fédération :

https://www.mongr.fr/

Réagissez