Douleurs à l’aine : Quelles sont les Causes ? Solutions ?

2 internautes nous ont posé des questions sur des douleurs aux adducteurs et à la hanche pendant l'effort. Notre expert et médecin du sport leur répond.

Source - Fotolia
Source - Fotolia

Première question :

Bonjour, j’ai 23ans, il y a 20jours j’ai fait l’épreuve d’effort pour le certificat d’aptitude, l’épreuve s’est déroulée sur un vélo ou il faut maintenant l’aiguille du compteur à 60 puis à 40…Ça n’a duré que 2min…Mais j’étais très mal dessus…Mes pieds atteignant à peine les pédales, et j’ai eu même du mal à monter dessus puisque le siège était haut pour moi… Depuis je souffre de douleur au niveau du bassin, de claquement entre la cuisse et le bassin, durant ces vacances j’étais un peu soulagée, Mais quand j’ai repris hier l’entrainement du basketball​ tous les symptômes sont réapparus ​, je n’ai pas de mal à me chausser puisque mon pied est posé, j’ai plutôt très mal quand je mets mon pantalon debout, c’est le geste de ramener mon pieds vers mes mains le dos incliné vers l’avant, j’ai mal aussi en descendant les escaliers, monter dans le bus(le côté avec lequel je monte)

SVP dites-moi est-ce que ça peut être une tendinite ou un déplacement de bassin ou autre chose, j’ai un rdv pour cette semaine et je suis très inquiète de ne plus jamais mener de match. Merci pour cette espace.

La réponse de notre médecin du sport :

Bonjour Maria,

Les douleurs situées au niveau du bassin que vous décrivez parfaitement sont probablement en relation avec une atteinte du muscle ou du tendon de l’ilio-psoas. Je vous conseille, dans un premier temps, de vous organiser pour passer une échographie dynamique chez un radiologue qui connait bien les sportifs. L’échographie va permettre de localiser l’origine de la douleur et de préciser s’il s’agit d’une atteinte de l’insertion du tendon, du corps du tendon, de la jonction entre le muscle et le tendon ou s’il existe une bursite de voisinage expliquant les douleurs. Le traitement médical à mettre en place sera fonction de l’origine exacte de la blessure. En attendant les résultats de l’échographie, je vous propose une prise en charge chez un kinésithérapeute qui va organiser des étirements actifs et passifs des différents muscles qui s’insèrent sur le bassin : ilio-psoas mais aussi droit antérieur, adducteurs et rotateurs de hanche.

Ne soyez pas inquiète, lorsque le diagnostic sera fait et les traitements adaptés mis en place, vous pourrez reprendre le basketball sans problème.

Cordialement

Dr J.Pruvost

 

Deuxième question :

Question : Bonjour

Suite à une entorse de la cheville droite survenue début juillet en pratiquant une activité physique, j’ai une douleur persistante au niveau de l’adducteur gauche qui est apparue fin août.

Pour traiter ma cheville j’ai eu une série de séance de Kiné puis 2 séances ostéopathe.

Ma cheville étant guérie, j’ai cette douleur à l’adducteur gauche qui ne passe pas. Cette douleur est ressentie quand je m’étire et surtout quand j’ouvre mes jambes en position grenouille. Retour chez l’ostheo mais rien ne me fait. Je suis gênée dans la pratique du volley et quand je fais des kick à la boxe.

Pouvez-vous me donner un conseil.

Merci beaucoup.

La réponse de notre médecin du sport

Bonjour Myriam,

Merci pour votre confiance.

Il serait bien d’explorer cette douleur de l’aine par un examen clinique complet puis par une échographie. Au vu des exercices qui déclenchent les douleurs, son origine est probablement une tendinopathie soit du long adducteur, soit du psoas-iliaque. Dans ce cas, une prise en charge par un kinésithérapeute qui connait bien les sportifs est incontournable pour, dans un premier temps, pratiquer les étirements actifs et passifs des différents muscles du bassin.

Si l’échographie ne suffit pas à faire un diagnostic précis, une IRM sera intéressante pour éliminer un oedème osseux au niveau de la branche ischio-pubienne qui pourrait souffrir. Dans ce cas, le repos sportif doit être réél et prolongé pendant plusieurs semaines.

Tenez-nous au courant.

Cordialement

Dr Jacques Pruvost

Marseille

 

 

 

8 réaction à cet article

  1. J ai une douleur dans l aine depuis 20 jours qui’a débuté comme une déchirure et qui continue a me faire mal et des que je fais un mouvement un peu plus fort avec ma jambe droite cette déchirure revient aussitôt et j ai toujours cette douleur en sourdine qui me appelle que je ne peux pas faire d efforts après une écho l hernie linguinalebavete écartée je ne sais plys quoi cela viendrait de ma hanche d apres l echogeaphiste mais comment le savoir

    Répondre
  2. Bonjour je voudrais en savoir plus sur mon problème à l’haine déjà tout à débuter il y a deux mois quand je suis partie en vacance je marchait tout les jours mais à cause de l’air frais je suis tomber malade j’avais une gastro et donc j’avais très mal a l’haine Je pouvais pas monter dans la voiture je pouvais pas m’allonger dans mon lit j’etait Obliger de porter ma jambe car je pouvais pas la lever là douleurs était horrible quand je n’etait plus Malade je n’avais plus les douleurs mais maintenant quand je commence à marcher et que je marche assez rapidement je commence à ravoir mal et aujourd’hui j’ai marcher toute la journée et je ne peux plus lever ma jambe

    Répondre
    • C’est a la suite d’une crampe au petit matin qui m’a reveille. Elle persiste pllusieusr jours. La douleur ressemble à cette derniere

      Répondre
      • La douleur est tel que j’ai de la difficulté à la supporter à marcher. Ça donne des chocs électriques comme et se calme lorsque je suis assise e/ou coucher.S.V.P, répondez-moi. Je ne veux pas allez à l’hôpital à cause du virus.

        Répondre
        • Bonjour,
          La description de votre douleur fait penser que vous êtes victime d’une cruralgie, c’est à dire d’une atteinte par compression discale du nerf crural au niveau de la vertèbre lombaire L4 ou de la vertèbre lombaire L3. Les douleurs sont très importantes, irradient dans l’aine et peuvent persister plusieurs semaines. Il ne sera pas nécessaire de vous hospitaliser mais je vous conseille de consulter rapidement votre médecin traitant. Les repos et les antalgiques vont permettre de soulager les douleurs. Il faut absolument connaitre l’origine exacte de votre maladie. Pour cela, les radiographies ainsi qu’un scanner ou une IRM du rachis lombaire permettront de mieux localiser la compression du nerf crural.
          Cordialement
          Dr J.Pruvost

  3. Bonjour, je m’approche de la soixantaine, je suis en très bonne forme et là j’ai un sérieux problème. Musculation 1h et spining 1h, 3 à 4 fois semaine à régime intense pour un poids de 155 lbs et 5’10 » je brûle 750 à 800 calories p/h. Lorsque les gyms ont fermé, je me suis remis à la course 3 à 4 fois semaine sur piste dure et forêt, 10 à 15 km par sortie  »intense ». Puis une douleur est apparue à laine. Douleur qui s’est amplifiée. J’ai consulté et expliquée, fracture du col fémoral en 2011, 3 vis qui ont été enlevés après 6 mois. Puis aucun problème par la suite, toutefois j’ai passé une irm lombaire et de la hanche. Orthopédiste, vois une nécrose normal suite à un tel événement et un peu d’arthrose mais rien de catastrophique, qui pourrait expliquer mes douleurs. L’infiltration ne semble pas nécessaire et pour le lombaire le neurologue ne vois d’explication à ma douleur. Mes douleurs sont parfois à laine,parfois au lombaire, parfois au genou et jusqu’au tibia et tout ça du côté gauche. C’est douleurs sont intermittentes et parfois intense. Et ça dure depuis 3 mois. J’ai vu un chiropraticien sportif qui vise le poses. Lorsque les douleurs sont intenses, il arrive qu’un claquement se fait au niveau de laine et la douleur diminue beaucoup. Qu’en pensez-vous?

    Répondre
  4. Le poses et non le poses.

    Répondre
  5. Le psoas, désolé!

    Répondre

Réagissez