Test Montre Garmin Forerunner 935 Tri Bundle

La nouvelle montre Garmin multisport dédiée au triathlon est désormais dans le circuit. La Forerunner 935 vient remplacer la 920XT, avec un nouveau design : d'aspect plus fine, elle se distingue par la suppression de l'écran carré qui caractérisait jusque là les montres GPS triathlon de la marque. Elle partage les mêmes fonctionnalités que la Fénix 5. Pour mon premier test produit, je vous livre ma présentation et mes premières impressions après 2 semaines d'essais.

Garmin_Forerunner935_Lifestyle (c) Garmin Deutschland GmbH (3)

Profil du coureur

LAFLEUR Vincent
21 ans
1m87, 70kg
Triathlète depuis 15 ans (2002)
3 podiums nationaux en catégorie jeunes (1 indiv, 2 par équipe), participation à 2 coupes d’Europe en catégorie jeunes dont un top 15, membre de l’équipe D1 Triathlon de Sainte Geneviève Triathlon.
Entraînements cette saison :
6x en natation
4 à 6x en vélo
6 à 10x en course à pied
Varie en fonction des objectifs

 

Contenu de la boîte 

 

On y retrouve :

- La montre GPS Forerunner 935 avec bracelet silicone jaune

- Un bracelet en silicone noir supplémentaire

- Ceinture HRM-Tri

- Ceinture HRM-Swim

- Rallonge pour chaque ceinture

- Le câble de chargement

- Kit de montage rapide : 2 tournevis, 2 tiges et 2 vis pour fixer le bracelet

- 2 supports pour clipser la montre dessus : 1 pour le porter en course à pied et 1 pour le fixer au vélo

- 10 caoutchoucs pour fixer le support en vélo.

- Manuel de démarrage rapide

 

Présentation de la montre :

 

- Boîtier de 47 mm de longueur, 47 mm de largeur et 13,9 mm de hauteur

- Un poids de 49 g seulement

- Bracelet QuickFit en silicone de 22 mm

- Écran couleur de 30mm en verre avec une définition de 240 x 240 pixels

- Capteur de fréquence cardiaque au poignet

Visuellement, l’effet « plastique » est moins apparent que les précédentes. Les boutons sont en métal, et le petit plus est pour moi le liseré jaune de la couronne qui vient sublimer la montre. Elle passe facilement  au quotidien, un simple changement de bracelet plus adapté à l’activité « civile » et le tour est joué.

Je suis vraiment impressionné par sa légèreté, c’est simple : on ne la sent pas du tout au poignet !

image1 image14

 

Les bases :

 

A l’allumage de la montre, la watchface se présente de cette manière :

  • Heure, soit numérique ou à aiguilles
  • Cardio
  • Statut d’entraînement
  • Dernière séance course à pied
  • Dernière séance vélo
  • Dernière séance natation
  • Nombre de pas
  • Calendrier
  • Notifications
  • Météo

En appuyant longtemps sur le bouton light, on accède à un menu avec différentes fonctions :

  • Éteindre la montre
  • Commandes musicales
  • Détection du téléphone
  • Enregistrement de la position
  • Verrouillage des touches
  • Ne pas déranger
  • Synchroniser
  • Connexion avec le téléphone

Très pratique. Comme pour la watchface, tout est personnalisable : on peut sélectionner les modes recherchés, et leur chronologie.

Pour la watchface, voici tous les widgets (en plus de ceux au-dessus) disponibles :

  • Dernier sport
  • Boussole
  • Baromètre
  • Altimètre
  • Étages gravis
  • Golf
  • Activité de la journée
  • Calories
  • Minutes d’intensité
  • DogTrack
  • VIRB
  • Commandes musicales
  • Stress

 

Ils sont tous accessibles à partir de l’écran principal, il suffit de faire défiler les widgets  avec les boutons « Up » et « Down ».

L’autonomie de la batterie est de 24h en mode GPS (comme la 920XT), pouvant aller jusqu’à 60h en mode UltraTrac.

S’agissant de la connectivité, elle possède le Bluetooth, ANT+,  mais aussi le Wifi, qui va notamment permettre de transférer les données plus rapidement.

Pour les capteurs, tout y est : GPS, GLONASS, capteur cardio au poignet, Altimètre barométrique, Compas, Gyroscope, Accéléromètre, Thermomètre.

image3

 

Bien que la montre soit principalement dédiée au triathlon, on retrouve un nombre important d’activités sportives :

  • Natation : eau libre ou piscine
  • Cyclisme : vélo, vélo intérieur ou VTT
  • Course à pied : course, course tapis, circuit intérieur (piste), trail
  • Multisport : Triathlon, Biathlon, Enchaînement, Swimrun, ou personnalisé
  • Randonnée
  • Marche
  • Ascension
  • Sports de glisse : Ski, Snowboard, Ski de fond
  • Sports d’eau : SUP (Stand Up Paddle), Aviron, Rameur intérieur
  • Golf
  • Musculation
  • Cardio
  • TrainingPeaks
  • Divers : Bateau, Parachute, Tactique
  • Autre : vous pouvez créer vous même votre activité

 

Revue des champs de données proposés :

 

Champs de chrono : Chrono, Temps circuit, temps dernier circuit, Durée moyenne du circuit, Temps écoulé, Temps pour plusieurs sports

Champs de distance : Distance, distance circuit, Distance dernier circuit

Champs d’allure : Allure instantanée, Allure moyenne, allure circuit, Allure dernier circuit

Champs de vitesse : vitesse instantanée, vitesse moyenne, Vitesse circuit, vitesse dernier circuit, Vitesse max, vitesse verticale

Champs de FC : Fréquence cardiaque instantanée, FC moyenne, Zone de FC, TE (Training Effect) aérobie, TE anaérobie,  % FC Max, %RFC (Réserve de Fréquence Cardiaque), % FC moy max, %RFC moy, FC circuit, %RFC circuit, %FC max circuit, FC dernier circuit, %RFC dernier circuit, %FC Max dernier circuit, Temps dans zone

Dynamiques de course (course à pieds) :  Oscillation verticale, Oscillation verticale moyenne, Oscillation verticale circuit, Rapport vertical (instantané, moyen, circuit),  Temps de contact au sol (instantané, moyen, circuit),  équilibre de temps de contact au sol (moyen, circuit, instantanée), longueur de(s) foulée(s) (instantanée, moyenne, circuit), Cadence (moyenne, instantanée, circuit, dernier circuit)

Champs liés à la température : Actuelle, max en 24h, min en 24h

Champs de données d’altitude :  Ascension (moyenne, max, totale, circuit, dernier circuit), Descente (moyenne, max, totale, circuit, dernier circuit), Altitude (instantanée, minimale, maximale, GPS), Taux plané, Pente

Champs compas : Cap, Cap compas, Cap GPS

Champs de navigation : Distance restante, VMG (« Velocity Made Good »), Vitesse verticale jusqu’à cible, relèvement, Parcours, Hors parcours, Distance verticale jusqu’à destination, Taux plané à destination, Position, Position destination, Latitude/Longitude, ETA, ETE, Waypoint de destination, Waypoint suivant, Distance au suivant, ETA au suivant, Temps au suivant.

Autres champs : Calories, Niveau charge batterie, GPS, Condition physique, Circuits, Lever/Coucher du soleil, Heure, Pression ambiante, Pression Barométrique

Champs d’oxygène musculaire : % saturation O2 musculaire, Hémoglobine totale

Virtual Partner

Carte

Commandes musicales

Champs de données de puissance : Puissance (instantanée, circuit, dernier circuit, moyenne, moyenne circuit, max, max circuit, zone de puissance, Tours de pédale, Avancé, %FTP, puissance 3s, 10s, 30s, rapport poids/puissance, NP (Normalized Power), NP circuit, NP dernier circuit

Cadence (vélo): cadence circuit, cadence dernier circuit

Vitesses (vélo) :  Avant, arrière, batterie du capteur de vitesse, rapport de transmission, Combinaison, batterie du Di2, Dyn. cyclisme (uniquement avec les Vector)

Champs de mouvements (natation) : Fréquence, fréquence moyenne/circuit/dernier circuit/ intervalle, mouvements, mouvements pour le circuit/pour le dernier circuit/intervalle, distance moy par mouvement, distance mouv. circuit, distance mouv. dernier circuit, type de mouvement intervalle/dernière longueur, mouvements moyen/longueur, mouvements intervalle/longueur

Champs de longueurs (natation) : longueurs, longueurs dans l’intervalle

Allure (natation) : sur 500 m, moy sur 500m, 500m circuit, 500m dernier circuit, dernière longueur

Champs SWOLF : moyenne, circuit en cours, dernier circuit, intervalle, dernier intervalle, dernière longueur

Champs de données de repos (natation en piscine) : temps de repos, répéter tous les (chrono pour le dernier intervalle et pause en cours

Rep counting (musculation)

TSS (Training Stress Score)

Champs des coups de rame : fréq. coups de rame, Fréq. moyenne des coups, Fréq. coups pour circuit, fréq. coups dernier circuit, Coups (instantané, circuit, dernier circuit), distance par coup, distance moy. par coup, distance par coup circuit, distance par coup dernier circuit

 

Natation

 

Deux modes sont proposés : piscine et eau libre.

Etant en région parisienne, et en cette période, je dois vous avouer que je n’ai pas testé le mode eau libre…

Pour les deux modes, le capteur cardiaque optique (au poignet) ne fonctionne pas. Aussi, le pack triathlon vous propose deux ceintures : la HRM-Swim et la HRM-Tri qui vous permettront d’enregistrer vos données de FC. La HRM-Swim est équipée de bandes adhésives pour mieux adhérer à la peau et éviter qu’elle ne glisse aux poussées au mur ou même lors de la nage. Malgré tout, je dois avouer que sur toutes les séances où je l’ai utilisée, ce ne fut pas très concluant… Je ne l’utilisais pas plus de 2000-2500m (sur des séances de 5 à 8km), elle se desserrait progressivement :

-  Aux poussées sur le mur,

-  Sur les autres nages autre que crawl

J’ai bien tenté de la serrer au maximum : mais en terme de confort, le constat est nuancé : irritations sous les bras, et desserrement progressif également. J’ai fini par la retirer au bout de 3000.

La HRM-Tri est plus élastique et se porte sous la trifonctrion durant toute l’épreuve. Sous la trifonction, aucun problème elle reste en place.

image5
Crédit : Xavier BONEL

 

J’étais, à priori, réservé sur les sensations dans l’eau avec la montre au poignet, du fait que je ne nage jamais avec une montre en bassin. Très bonne surprise : on ne la sent pas non plus dans l’eau!

Sélectionnez bien la taille du bassin (25 ou 50m) avant votre séance, pour que la montre mesure convenablement la distance parcourue. Cela faussera toutes les données si cela n’est pas fait.

A propos de la distance, les mesures sont relativement satisfaisantes, quelques décalages de 25-50m en bassin de 25m ou 50-100m en bassin de 50m sur quelques séances.

Attention, lors des séries en jambes, la distance n’est pas comptabilisée automatiquement par la montre. Pour cela, la Garmin 935 propose le mode « Journal d’entraînement ». Lorsque vous l’activez (pression sur le bouton LAP), seul le chrono défile le temps de votre déplacement. A la fin de la série, appuyez de nouveau sur le bouton LAP, la montre se met en pause et vous demande alors la distance effectuée lors de la série en fonction de la taille du bassin (25, 50, 75, etc… en bassin de 25m; 50, 100,150, etc… en bassin de 50m). Pour reprendre normalement la suite de l’entraînement, il vous suffit de passer à un autre écran de données.

image13
Crédit : Xavier BONEL

 

Lorsque vous terminez une série, en appuyant sur le bouton LAP, la montre passe en phase de récupération(affichage inversé).

Le mode récup vous affiche le temps de récupération en cours, le temps et la distance du dernier intervalle. Vous pouvez également consulter les autres écrans de données à l’aide des boutons UP et DOWN.

Concernant le comptage des coups de bras, j’ai constaté un relevé en moyenne de 14,5 coups de bras de moyenne en bassin de 50m ou 7,2 en bassin de 25m par exemple. Pensez donc à multiplier par 2 pour avoir le nombre réel ;-).

Comme pour la course à pied ou le vélo, il vous est possible de programmer vos entraînements .

 

Vélo

 

Grâce au ANT+ et Bluetooth, la Garmin 935 permet de coupler un bon nombre d’accessoires (sans qu’ils soient forcément de la marque Garmin donc) comme les capteurs de puissance, de cadence et de vitesse. Elle est également compatible avec les produits de la gamme Varia et les capteurs de puissance Garmin Vector.

Il vous est possible de créer vos propres parcours sur Garmin Connect et de les envoyer sur la montre. Le suivi d’itinéraires lors de la sortie est assez clair.

 

La montre possède la fonction GroupTrack, qui va permettre de créer un groupe de cyclistes (jusqu’à 50 maximum), et de suivre en direct où se situe chacun lors de votre sortie! Ce qui peut être très sympa lors des sorties en club. Il faut que chaque cycliste possède un appareil compatible (Fénix 5, compteur Edge) pour pouvoir participer.  

La Forerunner 935 permet d’accéder aux segments Strava en direct. Vous devrez associer vos comptes Garmin Connect et Strava pour accéder à cette fonctionnalité. Le bémol : il faut un compte Strava Premium (payant).

image10

 

Course à pied 

 

L’acquisition du signal GPS se fait assez rapidement, comptez entre 5 et 10 secondes.

L’enregistrement GPS est par défaut réglé sur le mode « intelligent ». Pensez à mettre le mode « Toutes les secondes » (Menu, Paramètres, Système, Enregistrement de données, Toutes les secondes) qui reste plus précis.

La détection de la ceinture HRM-Tri est instantanée. Le port de cette dernière vous permettra d’accéder à 2 écrans de données supplémentaires en plus de ceux que vous avez personnalisé lors de votre séance : 1 avec Équilibre TCS, TCS, Cadence; et l’autre avec Rapport vertical, Oscillation Verticale, longueur de foulée.

image11

 

Comme les autres montres, la Garmin 935 connait quelques difficultés lorsque l’on passe en sous bois ou forêt. La trace se perd un peu lors de ces passages (Map à venir avec màj article) et redevient précise lorsqu’on en sort. Même chose pour la vitesse instantanée, on regagne facilement 1 à 2 km/h à la sortie des passages en forêt.

Depuis la montre (mais aussi depuis Garmin Connect), il est possible de créer ses propres séances. Il est également possible de se mesurer à une activité précédente, à des objectifs personnalisés ou des segments.

Auto pause, auto lap et réglage d’alarmes ou métronome sont également disponibles.

Grâce au port de la HRM-Tri, la Garmin 935 permet de réaliser :

-  Un Test d’effort d’après la variabilité de la fréquence cardiaque,

- Un test de seuil lactique: en analysant l’allure et la fréquence cardiaque.

Au cours de l’activité (entre 6 et 20 minutes) l’appareil analyse la condition,  qui peut alerter sur un état de fatigue par exemple.

Ce qui est vraiment intéressant, c’est que la Forerunner 935 analyse vos données de séance pour donner des indicateurs en fin d’entrainement exploitables par la suite :

- Le Training Effect, qui donne sur une échelle de 0 à 5 pour chacun la part de travail en Aérobie et Anaérobie

- Le Temps de récupération recommandé après une séance, qu’il faut relativiser, par exemple 35h de repos après un footing de 45′, cela m’a fait sourire. Mais plus vous vous entrainerez, plus le temps de récupération préconisé deviendra précis et adapté.

- Elle met également à jour votre VO2 Max après les séances s’il y a eu un changement.

-  Et fait également par la suite des simulations de temps de course sur différentes distances : 5km, 10km, Semi et Marathon. Ces données changeront en fonction de l’estimation de votre VO2 Max et donne une idée des chronos réalisables avec un plan d’entrainement. Bien sûr, à prendre avec des pincettes…

-  Enfin, l’estimation de la charge d’entrainement qui indique si votre volume d’entrainement sur les derniers jours est « optimal », trop faible ou trop élevé.

image12

 

 

Conclusion

La Forerunner 935 se place nettement au dessus que la Forerunner 920XT ou Forerunner 735XT, elle présente une variété de fonctionnalités impressionnante, peut être même « trop » importantes pour une montre dédiée au triathlon.

Le coût élevé (700 euros) de ce bel outil pourrait éventuellement être minoré en supprimant quelques fonctionnalités probablement peu utilisées en pratique par l’athlète, et marquer cependant quelques différences avec la Fénix 5.

Lors du prochain article, je détaillerai d’autres fonctionnalités dans les trois sports mais également la précision du GPS, l’analyse du sommeil… il me tarde d’explorer tout cela.

 

 

Réagissez