UTMB 2018 – Direction Chamonix avec la Team HOKA

Un bon nombre de favoris ont déjà affiché leur participation à l’Utmb. Afin de mieux connaître les ambitions de certains, leur préparation mais aussi leurs appréhensions et dans quel état d’esprit ils approcheront la grande échéance haut-savoyarde, nous sommes allés à la rencontre de certains d’entre eux. En particulier nous avons interviewé en exclusivité pour Lepape-Info la Team Hoka.

Crédit : Rémi Blomme Photos
Crédit : Rémi Blomme Photos

C’est devenu un rituel au fil des éditions, la dernière semaine d’août, 10 000 coureurs (toutes courses confondues avec les mini) passionnés de montagne et d’ultra-endurance se retrouvent au Pays du Mont-Blanc pour le Sommet Mondial du Trail. Cette année encore, les inscriptions ont atteint des records avec 21 700 demandes pour tenter de décrocher le précieux sésame et vivre l’une des 6 épreuves que propose l’UTMB

  • UTMB® : 171 km & 10 000 m D+ – 2 300 coureurs – Départ vendredi à 18:00 de Chamonix – 46:30 heures maxi
  • CCC® : 101 km & 6 100 m D+ – 1 900 coureurs – Départ vendredi à 09:00 de Courmayeur – 26:30 heures maxi
  • TDS® : 121 km & 7 300 m D+ – 1 600 coureurs – Départ mercredi à 06:00 de Courmayeur – 33 heures maxi
  • OCC : 56 km & 3 500 m D+ – 1 200 coureurs – Départ jeudi à 08:15 d’Orsières – 14:30 heures maxi
  • YCC : 15 km & 1 200 m D+ – 300 coureurs – Départ mercredi à 10:00 de Courmayeur – 4 heures maxi
  • PTL® : environ 300 km & 25 000 m D+ – Un raid non-stop 300 coureurs – Départ le lundi 09:00 de Chamonix – 151:30 heures maxi

Parmi tous ces traileurs, 44 coureurs de niveau international* chez les hommes (*Élite internationale : Les coureurs ayant un indice ITRA supérieur ou égal à 850) et 15 chez les femmes.

CAMILLE ANCEYcamille-ancey trail running team hoka

« Cette année je vais participer à l’OCC. Ce sera l’un des mes plus gros objectifs, et surtout le fait de courir une distance de plus de 50km. Mon but sera évidemment de terminer dans le top 10 du classement féminin. Suite à mes expériences de ma saison de Trail de l’année dernière, il faudra que j’apprenne à savoir m’alimenter pour pouvoir gérer au mieux ma course. Pour préparer ma saison, j’ai intégré des courses de 30km comme le Tour des Fiz et la Samoëns Trail Tour. Mes trois principaux objectifs sont le 42km du Mt-Blanc, la 42km de la marathon-race à Annecy et l’OCC. Je vais également finir ma saison sur le mois de Septembre avec des courses un peu plus courtes. Pour moi, Chamonix représente le pays du Trail. J’habite à Sallanches donc j’ai souvent l’occasion de m’entrainer là-haut et c’est un de mes terrains de jeux favoris. Pour l’OCC j’essaye de ne pas me mettre trop de pression, je suis encore jeune et j’ai encore beaucoup de choses à apprendre. Mais je vais acquérir de l’expérience grâce à ma nouvelle Team Hoka. »

 

Thomas Cardin UTMB Team Hoka Ultra trailTHOMAS CARDIN

« Je participerai à l’OCC pour la première fois. Mon objectif sera de rester avec la tête de course et de finir dans le top10 – 5 ou même sur un podium dans mes rêves les plus fous. A partir des championnats de France de trail long, j’orienterai ma préparation vers cet objectif. Je n’ai pas encore déterminé le contenu de cette préparation. Elle variera surement en conséquence des sensations et des lacunes identifiées pendant le championnat de France. Il y a aura surement une course de préparation, peut être lors du Montreux Trail Festival. Je participe avec l’intention de prendre des marques et me préparer dès  à présent aux prochaines éditions. Bien entendu, je veux me confronter aux meilleurs de la discipline car c’est une belle façon de progresser. Comme sur chaque course, j’essaierai de me donner à fond. »

 

NICOLAS MARTIN

Crédit : Martina Valmassoi
Crédit : Martina Valmassoi

« Ma saison va s’articuler autour de deux objectifs majeurs. D’abord, les championnats du monde de trail qui auront lieu le 12 mai. Ensuite, ce sera les Golden trail series avec Zégama, Marathon du Mont Blanc, Sierre Zinal et Ring of Steal Skyrace (Ecosse). Si la forme est bonne, je serai aussi au départ de l’OCC. Et si ça se termine comme la dernière fois, je veux bien signer maintenant. Plus sérieusement, c’est une course exigeante où il faut être fort dans les ascensions en étant capable de descendre vite tout en tenant la durée. C’est un format que je maitrise donc si je suis en forme, je devrais pouvoir jouer à l’avant. Je ne focalise pas ma préparation sur l’OCC à priori. Toutefois, selon le début de saison, il est possible qu’elle devienne une course prioritaire et dans ce cas, je ferai tout pour être à 100% sur la ligne de départ. De toute façon, je serai à Sierre Zinal donc ce sera la dernière course de préparation si l’OCC doit être l’objectif majeur. Aujourd’hui, Cham est de manière indiscutable un haut lieu du trail. Les courses de l’UTMB amènent une médiatisation inédite dans notre sport. Le niveau sportif est excellent surtout sur l’UTMB même s’il reste très bon sur l’ensemble des autres courses. J’aime bien l’ambiance mais à petites doses. Je trouve que passer toute la semaine sur place est compliquée à gérer pour un athlète. Il y a par exemple beaucoup de sollicitations. Au niveau de l’état d’esprit, je vais aborder la course comme toutes les courses à venir dans ma carrière. Je ne veux plus vivre la compétition comme quelque chose d’anxiogène. C’est tout de même juste la conclusion de toutes les journées d’entrainement. Il n’y a pas de miracle à attendre, on est en forme ou pas. Il suffit juste de reproduire ce qu’on a mis en place même si un léger stress peut avoir un vrai effet positif sur la performance. »

 

Ludovic Pommeret ultra traileur team Hoka UTMBLUDOVIC POMMERET

« Je serai sur la TDS, et mon objectif sera comme tout le monde celui de faire du mieux possible.  J’arriverai certainement avec un peu moins de courses dans les jambes qu’en 2017. L’an dernier j’avais beaucoup couru en juillet, donc j’espère être un peu plus frais cette fois-ci. C’est un réel objectif dans ma saison même si en général lorsque je vais sur une course je fais toujours mon maximum. En phase terminale, j’ai prévu 2 semaines avant un 50km à Maurice, une course voyage où j’aime m’y rendre en famille. Mais début juillet, j’aimerai aussi bien retenter la Pierra Menta été. Avant cela, il faudra attendre de voir comment se passe le début de saison. Cham représente forcément pour moi de bons souvenirs. C’est toujours l’occasion de rencontrer ou de revoir beaucoup de monde durant cette semaine. Passer la semaine sur place est toujours un moment sympa bien qu’un peu stressant pour la course. Mais être présent sur cette semaine de l’UTMB est devenu un passage obligatoire vis à vis des partenaires. Donc tant qu’à faire, autant en profiter pour courir un peu. »

 

GUILLAUME BEAUXIS

Crédit : Passion Trail
Crédit : Passion Trail

« Je participerai à l’UTMB. Je vise un top 10, mais je préfère parler d’objectif de temps sur un Ultra. Etant donné que je ne connais pas encore le parcours, je vais aller le repérer cet été et je pourrais alors mieux évaluer un temps. J’ai déjà couru à Cham mais seulement sur le 90km du Mont-Blanc ou sur le Marathon, et pas encore sur une des courses de l’Utmb, ce sera une première pour moi. J’aime avoir un gros objectif sur la saison. L’année dernière c’était la Diagonale des Fous, en 2018 ce sera l’Utmb et je vais tout organiser pour être au top sur cette course. Je vais essayer d’améliorer mes points faibles en me préparer sur des courses « roulantes » comme Guerlédan en Mai et le Lavaredo au mois de juin. Ensuite, place à un peu de récupération avant d’enchaîner de gros entraînements en montagne jusqu’à la mi-août. Pour moi, Chamonix représente la ville mythique du Trail Running ou de la Montagne en général. J’ai vécu une arrivé en 2ème  position lors du 90km du Mont Blanc en 2016 et je m’en rappelle encore. J’aborderai cette course sans pression. La course est très longue et c’est un combat contre soi-même avant de se battre contre les autres coureurs.»

 

Clément Molliet Team Hoka UTMB Ultra trailCLEMENT MOLLIET

« Je participerai à l’OCC cette année avec comme objectif de jouer devant en espérant décrocher un podium. J’ai participé deux fois à la CCC et une fois à la TDS (dnf). L’OCC sera un format plus court que je connais déjà bien car empruntant la fin de la CCC. Chaque course de l’UTMB est un petit événement. J’irai sans trop de pression mais surtout pour participer à cette belle fête du trail. Après deux saisons sur du « long », je voulais réduire un peu les distances, retrouver de la vitesse et de la confiance. Je n’aurai pas vraiment de courses de préparations mise à part le trail de Meribel en Août. Je ferai davantage un enchaînement de courses et d’objectifs durant l’été avec le marathon du Mont Blanc, les Championnats de France de trail long. Chamonix et l’UTMB, quoique l’on en pense, reste un événement unique où il est toujours intéressant de s’aligner et de se confronter aux meilleurs. Je compte l’aborder sans pression avec l’envie d’en découdre et donner le maximum pour faire une course pleine. »

 

MAXIME CAZAJOUSmaxime-cazajous Team Hoka  Ultra trail UTMB

« Je participerai à la TDS, avec l’objectif premier de découvrir ces sentiers autour du Mont Blanc car je n’ai jamais couru là-bas. Ensuite je souhaite faire la meilleure course possible pour tenter d’accrocher un podium. Ce sera aussi ma dernière grosse épreuve de l’année avant la Diagonale des fous qui restera l’objectif majeur. Pas de changements côté gestion car je découvrirai ces sentiers. Ce sera donc de la prudence au départ afin de pouvoir arriver au bout en étant performant. J’ai axé ma saison de façon à pouvoir participer à des courses relevées sans pour autant avoir un « pic de forme ». J’espère donc être régulier dans mes résultats, et il n’y aura pas de préparation particulière pour la TDS. Je commence par la Transgrancanaria en février, Puis Madère en avril, le 90km du Mont Blanc en Juin, l’Ultra trail Beach Comber en Juillet et la TDS en août avant de finir sur le GRR. Toutes les courses précédentes serviront donc de préparation pour la TDS. Chamonix représente pour moi l’ultra trail du Mont Blanc, un lieu que tous les trailers veulent connaître, découvrir et pouvoir courir un jour. Avec le 90km du Mont Blanc, je viendrai donc pour découvrir ces sentiers autour du Mont Blanc, me confronter à une grosse densité sportive et aussi apprendre pour les années suivantes avec dans un coin de la tête la participation en 2019 à l’UTMB. »

 

Crédit : Vincent Gravier
Crédit : Vincent Gravier

THIBAUT GARRIVIER

« Je serai au départ de la CCC avec pour objectif un top 10 pour une première participation pour moi sur cette distance. L’an dernier je me suis déchiré le quadriceps deux mois avant l’OCC et je suis donc arrivé un peu à court de kilomètres et surtout de dénivelé. Ce qui a rendu la fin de course difficile. L’objectif cette année est surtout d’éviter les blessures et en principe si tout va bien, je devrais avoir le kilométrage et le dénivelé nécessaires pour faire une course pleine. J’ai l’habitude de courir à mon rythme, ce qui est pénalisant sur le court mais je pense plutôt bénéfique pour le long. Je compte rester fidèle à ma devise ! Cette année ce sera la découverte de distances un peu plus longues que les 30 à 50 km que je cours habituellement, donc il va falloir enchaîner les grosses sorties et des séances en montagne. La Transvulcania le 12 mai fera office de 1ère expérience sur un format assez exigeant de 74k pour 4200+. Je ferai les France de trail long mais aussi l’Ironman de Nice pour pimenter un peu la saison et varier les plaisirs. C’est clair que Cham représente le top du trail depuis quelques années maintenant, pour toutes les raisons que l’on connaît et notamment l’exigence et la beauté des parcours mais aussi la densité des courses. C’est aussi mes plus belles places d’honneur (sur le MMB 6e et 1er français en 2017 et 8e en 2016, 6e sur l’OCC en 2017), une série qui se poursuivra dans les années à venir j’espère. La CCC est l’objectif de l’année pour moi ! »

 

JULIEN CHORIER

« Je participerai à la TDS avec pour objectif de faire une belle course et de jouer les premiers rôles, si possibles pas trop loin du podium. J’ai couru la CCC et de nombreuses fois l’Utmb. Je ne pense pas trop changer ma préparation qui reste celle d’un ultra classique. Cet été, je vais rester sur Val Tho un peu plus de 2 semaines pour me préparer dans les meilleures conditions possibles. Il y aura d’abord les 90km du Mont Blanc à Chamonix le 29 juin, puis un projet personnel fin juillet, le Grand Tour de Tarentaise (une nouvelle boucle depuis Val Thorens) et les VT Summits Games dans la foulée début août en phase terminale de ma préparation. La semaine de l’UTMB est un peu comme les JO annuels du trail. C’est toujours une belle semaine à vivre avec les meilleurs athlètes présents sur toutes les distances. Le salon permet également de rencontrer l’ensemble des acteurs du milieu du trail et en soi cela est vraiment sympa. »

Julien Chorier Team Hoka UTMB Ultra trail
Crédit : Christophe Aubonnet

Réagissez