Record personnel pour Hassan Chahdi sur semi-marathon, record d’Europe du 5 km pour Yemaneberehan Crippa

Après Asics dimanche dernier à Malaga (Espagne), c'était au tour d'Adidas d'organiser ce samedi à Herzogenaurach (Allemagne) des courses pour ses coureurs à l'occasion du lancement de sa nouvelle chaussure de running.
Pas de record du monde mais des chronos ultra-rapides en pagaille dont un record d'Europe sur 5 km pour l'Italien Yemaneberehan Crippa qui en 13'14 efface des tablettes le Français Jimmy Gressier.
Sur le semi-marathon, Hassan Chahdi s'est offert un nouveau record en 1h01'21.

Hassan Chahdi - Crédit photo : @hassan.chahdi
Hassan Chahdi - Crédit photo : @hassan.chahdi

Un samedi à grande vitesse en Allemagne que ce soit sur 5 km, 10 km ou semi-marathon.

Cela devient une habitude, les équipementiers aiment organiser des courses pour leur athlètes emblématiques afin de lancer leurs derniers modèles de chaussure de running nouvelle génération. Adidas n’a pas failli à la règle.

Le record d’Europe du 5 km sur route du Français Jimmy Gressier (13’18) qui avait tremblé dimanche dernier est cette fois-ci tombé pour 4 secondes.

En 13’14, l’Italien Yemaneberehan Crippa s’est octroyé le nouveau chrono de référence Européen sur la distance en terminant 7ème d’une course remportée en 12’53 par l’Ethiopien Yomif Kejelcha. À signaler la 20ème place du Français Florian Carvalho en 13’49 qui participera avec l’équipe de France à la Coupe d’Europe du 10 000 m à Pacé (Ille-et-Vilaine) le 28 mai prochain. Chez les femmes, victoire de l’Ethiopienne Senbere Teferi en 14’37.

 

Sur le semi-marathon, superbe explication entre Kenyans, Mathew Kimeli l’a emporté en 59’30 devant ses compatriotes Benard Kimeli en 59’32 et Alfred Barkach en 59’36.

Très belle 9ème place du Français Hassan Chahdi meilleur européen et qui améliore son record en 1h01’21.

Chez les femmes, succès de l’Ethiopienne Tigist Assefa en 1h07’28 qui a confirmé ce samedi la domination sans partage des Ethiopiennes parachevée par la victoire de Fentaye Belayneh sur le 10 km en 30’24. Chez les hommes le 10 km est revenu à l’inévitable Kibiwott Kandie, l’ancien recordman du monde du semi-marathon s’est adjugé en 26’50 une course où les 6 premiers ont couru en 27 minutes ou moins.

Réagissez