Les chiffres d’un champion du monde handbike

Riadh Tarsim est devenu, le 13 juin, champion du monde sur la course en ligne de sa catégorie (H3, paraplégique).
Voici quelques chiffres pour illustrer ce résultat et pour se rendre compte qu’avec les bras et beaucoup d’entraînement, certains cyclistes sont capables de réaliser des performances assez incroyables.

Photo Riadh

Le contexte

Riadh Tarsim est cycliste Handisport (catégorie H3), membre de l’équipe de France. Mais il est aussi chef d’entreprise (ATM Levage). Il s’entraîne régulièrement entre 10 et 15h par semaine. Dans sa catégorie il joue souvent les premiers rôles. Cette année il a d’ailleurs remporté la première manche de coupe du monde à Ostende.

 

 

Les chiffres de la course en ligne (1er)

Déroulé de la course : rapidement une échappée de 6 costauds s’est dessinée et la victoire s’est jouée au sprint entre les 6.

 

Distance : 66 km

Dénivelé positif : 475 m

Temps : 1h49

Vitesse moyenne : 36,5 km/h

Puissance moyenne : 155 W

Puissance normalisée : 185 W

Puissance dans le final : 25 sec à 430 W

Cadence moyenne : 97 rpm

 

 

Les chiffres du contre la montre (6ème)

Distance : 24,5 km

Dénivelé positif : 173 m

Durée : 39 min 25

Vitesse moyenne : 37,4 km/h

Puissance moyenne : 200 W

Puissance normalisée : 210 W

Cadence moyenne : 96 rpm

 

A noter que la position en handbike (vélo couché) est plus aérodynamique qu’en vélo traditionnel.

 

Ces chiffres nous permettent donc de voir que les performances d’un handbike ne sont finalement pas si éloignées de celles d’un cyclise amateur pédalant avec les jambes… assez dingue quand on y pense !

Réagissez