Hassan Chahdi en patron s’offre Marseille-Cassis

La 43ème édition de Marseille-Cassis disputée sous un beau et chaud soleil fut de toute beauté.
Le Français Hassan Chahdi l’a emporté en solitaire et avec la manière en 1h00’43. Chez les femmes, victoire pour l'Ethiopienne Addisie Mislenew Andualem en 1h08'48. La première Française Mekdes Woldu a terminé 3ème.

Hassan Chahdi vainqueur de Marseille-Cassis 2022

C’est une véritable démonstration que nous a offert Hassan Chahdi à l’occasion de la 43ème édition de Marseille-Cassis.

Très rapidement après le départ donné du boulevard Michelet au pied du stade Orange Vélodrome de Marseille, Hassan Chahdi se poste en tête de course et impose son tempo. Une première sélection se fait derrière le Français passé en moins de 2’50 au premier kilomètre. Un petit groupe de moins de 10 coureurs est à proximité d’Hassan Chahdi légèrement détaché, seul aux commandes.

Peu après l’entame de l’ascension du col de la Gineste, un regroupement se fait en tête, Hassan Chahdi est rejoint par un groupe de 7 avec parmi les quelques favoris l’Ethiopien Teresa Nyakora, son compatriote Gebrie Erikhun, le Kenyan Joseph Koech et le Français Felix Bour vainqueur l’an passé.

Aux abords du 7ème kilomètre, Teresa Nyakora lance une attaque fulgurante qui surprend tout le monde et fait littéralement exploser le groupe aux commandes. L’Ethiopien qui avait signé son record sur semi-marathon cette année à Barcelone en 1h00’12 creuse rapidement un écart de plusieurs dizaines de mètres. Derrière seul Hassan Chahdi et Gebrie Erikhun parviennent à limiter la casse en pleine ascension du col de la Gineste.

Teresa Nyakora affiche un visage grimaçant, la pente semble le faire souffrir. Hassan Chahdi seul maintient l’écart à quelques secondes derrière, le Français garde l’Ethiopien en ligne de mire avant de finalement revenir progressivement sur lui et de le laisser sur place sans un regard au moment de le rejoindre juste après le passage au 10ème kilomètre à la mi-course au moment d’aborder la descente du col de la Gineste.

Teresa Nyakora craque, incapable de suivre Hassan Chahdi il le laisse reprendre seul les commandes, la course a basculé.   

Dans la descente de la Gineste, Hassan Chahdi se régale et augmente son avance sur Teresa Nyakora en difficulté, l’affaire semble entendue pour le Français qui avait terminé 17ème des championnats du monde sur marathon à Eugene (Etats-Unis) en juillet dernier.

Les dernières difficultés du parcours à l’approche de Cassis n’affectent en rien la motivation d’Hassan Chahdi intouchable en ce dimanche matin radieux. 

Les spectateurs de plus en plus présents au bord de la route à l’entrée de Cassis portent encore un peu plus Hassan Chahdi qui file vers la victoire. Le dernier kilomètre est un pur moment de bonheur, de ferveur populaire et de communion avec le public pour Hassan Chahdi qui sait qu’il va l’emporter et qui n’a plus qu’à savourer la dernière ligne droite en descente.

Hassan Chahdi qui avait terminé premier Français de Marseille-Cassis en 2018 en 1h02’14 pulvérise son record en l’emportant en 1h00’43, une victoire de prestige avec la manière puisqu’il établit un nouveau record pour un athlète Français sur l’épreuve.

Hassan Chahdi confirme et enchaîne après son succès le week-end dernier sur le 10 km de la Voie Royale en 28’20 avec une arrivée triomphante au stade de France. 

 

Teresa Nyakora à l’énergie s’adjuge finalement la 2ème place devant le Français Félix Bour vainqueur l’an passé et vice-champion de France du 5 000 m cette année.

Un test concluant pour Félix Bour qui disputera son premier marathon le 4 décembre sur le parcours rapide de Valence (Espagne).   

 

 

Chez les femmes, l’arrivée s’est quasiment jouée au sprint après 20 km d’efforts. L’Ethiopienne Addisie Mislenew Andualem s’est adjugée la victoire en 1h08’48 devant sa compatriote Betelihem Afenigus Yemer à 9 secondes. La Française Mekdes Woldu, victorieuse l’an passé complète le podium de belle façon à 12 secondes de la gagnante.

À signaler la belle 5ème place de la triathlète Léonie Periault (2ème Française de la course), médaillée de bronze olympique du relais mixte avec l’équipe de France de triathlon l’an passé à Tokyo.              

 

Crédit photo : Guillaume Ruoppolo
Crédit photo : Guillaume Ruoppolo

 

Derrière les élites hommes et femmes, ce sont quelques 20 000 participant(e)s qui ont pris part à cette 43ème édition de Marseille-Cassis contribuant une nouvelle fois à la traditionnelle grande fête populaire le long du tracé à travers le merveilleux Parc National des Calanques.

Malgré la chaleur et la difficulté du parcours, les 18 084 finishers avaient pour la plupart le sourire à l’arrivée et déjà cette envie pour beaucoup de revenir l’an prochain le 29 octobre 2023 afin de dompter une nouvelle fois le col de la Gineste !

Réagissez