Championnats de France de 100 km à Belvès : une sélection et des défections

Le 9 avril prochain, le célèbre site de Belvès en Périgord noir accueillera les championnats de France de 100 km. Ils serviront de sélection aux championnats du monde de la spécialité qui se disputeront le 27 août 2022 à Berlin-Bernau.
Il y a quelques mois, un magnifique plateau s’annonçait pour une course de haut vol. Malheureusement, les forfaits s’accumulent et la course sera plus ouverte que jamais.

Image1

Une sélection plus que difficile

Il faut le reconnaître : venir chercher sa sélection aux mondiaux sur ce France de 100 km sera très difficile. Pourquoi ? Parce qu’un championnat de France s’est déjà tenu à Amiens en octobre 2021 dans des conditions idéales, c’est-à-dire une météo agréable et un parcours plat.

À cette occasion, les deux records de l’épreuve ont été battus avec 6h42:48 par Guillaume Ruel (SO du Maine Athlétisme) et 7h28:58 par Camille Chaigneau (Dijon UC).

Nous avions relaté cet événement ici https://www.lepape-info.com/actualite/championnats-de-france-du-100-km-le-renouveau-a-amiens/

Chez les hommes, de belles performances avaient été réalisées avec Erik Clavery 2ème en 6h57:08, Yann Nourry 3ème en 7h07:52 et Jérôme Mirassou 4ème en 7h08:44.

 

A Belvès, ce sera très différent car le parcours présente un dénivelé cumulé de 800m et que la météo sera peut-être défavorable. Dès lors, les critères de sélection semblent difficilement accessibles.

En effet, le champion de France sera qualifié seulement s’il réussit un chrono inférieur à 7h15, et 8h10 pour les femmes.

 

Voici en détails les modalités de sélection :

Critères de sélection
Le comité de sélection sélectionnera au maximum 6 hommes et 6 femmes en s’appuyant sur les critères suivants :
1 – Athlètes prioritaires
Seront prioritaires :
– Le et la championne de France de l’édition 2021 à Amiens le 16/10/2021,
– Le et la championne de France de l’édition 2022 à Belvès le 09/04/2022, sous réserve d’une performance inférieure à :
– 7h15 min pour les hommes,
– 8h15 min pour les femmes.
2 – Athlètes sélectionnables
Le complément de sélection sera effectué en prenant en compte la hiérarchie des performances réalisées entre le 12/06/2021 et le 10/04/2022 avec une limite fixée à :
–   7h10 min pour les hommes,
–   8h10 min pour les femmes.

Date de publication
La sélection sera publiée sur le site internet de la fédération à partir du 12 avril 2022.

 

Si les conditions sont difficiles à Belvès, on peut même imaginer que le 5ème d’Amiens (Benoit Potelle en 7h14 :27), voire le 6ème (Ludovic Dubreucq en 7h18:08), soient sélectionnés.

 

Des favoris qui disparaissent

Image2

Il y a quelques mois, on annonçait une course passionnante avec la participation de 2 traileurs de valeur internationale : Sébastien Spehler et Thomas Cardin, tous deux également excellents sur la route. Mais Sébastien souffre d’une pubalgie et Thomas a retiré l’épreuve de son calendrier.

En cas de réussite, ils auraient rejoint les 2 autres spécialistes de trail que sont Erik Clavery et Yann Nourry. Autre blessé de talent, Jérôme Bellanca, pur spécialiste de la discipline, contraint à l’abandon à Amiens.

Au final, la surprise pourrait bien venir de Jérôme Mirassou, 4ème à Amiens, et déterminé à assurer sa sélection en équipe de France. Il devra se méfier des spécialistes Jocelyn Kerbouc’h et Julien Nison.

 

Chez les femmes, parmi la quarantaine d’inscrites, la favorite logique semble être Stéphanie Gicquel, championne de France du 24 heures et vice-championne de France du 100 km à Amiens en 8h01. Elle viendra pour le titre mais aussi pour conforter sa sélection qui semble pourtant acquise tant la densité chez les femmes est faible.

Autres athlètes à surveiller : Elena Fétizon, Julia Fatton (Suisse) et Gaëlle Decorse. On aimerait voir plus de spécialistes d’ultra distance (en trail) tenter l’expérience du 100 km comme Audrey Tanguy en 2021 (7h40) mais les calendriers ne s’accordent pas.

Souhaitons aux 300 concurrents inscrits une météo très favorable, propice à de belles performances. Résultats de la course le 9 avril au soir, et le 12 avril pour avoir les sélectionnés en équipe de France femmes et hommes.

10 réaction à cet article

  1. Petite correction, les minimas (hors champions de France) sont à 7h10. Donc avant Belvès, seuls 4 coureurs les ont réalisés. Et pour être qualifié, le champion de France de Belvès devra réaliser moins de 7h15. Réponse samedi prochain …

    Répondre
  2. Vous avez clairement oublié Floriane Hot chez les femmes.

    Répondre
  3. C’est vrai. Même si elle n’a pas encore de référence sur 100 km, elle arrive avec de belles performances sur les distances inférieures et une grosse préparation. On lui souhaite le meilleur

    Répondre
    • Vos souhaits se sont réalisés… 1ère, la deuxième à une demi-heure, les minimas pour les mondiaux atteints.

      Répondre
  4. c’est Julien Nison et non Jérôme dossard numéro 2 mon favori

    Répondre
    • C’est fort possible. C’est à priori la meilleure référence sur la distance. Merci de votre contribution

      Répondre
  5. Vous avez oublié de citer en favorite Audrey Passot une athlète discrète et très performante…..

    Répondre
  6. aurons nous un résumé de la course???

    Répondre

Réagissez