WTCS – Hambourg : Pas de podium pour l’équipe de France de triathlon

Contrairement aux précédentes étapes du circuit mondial WTCS (World Triathlon Championship Series), les triathlètes de l'équipe de France ne sont pas parvenus à accrocher le moindre podium à Hambourg (Allemagne) que ce soit chez les femmes ou les hommes.
Léo Bergère 4ème en individuel a perdu sa place de leader mondial au profit du Néo-Zélandais Hayden Wilde qui l'a emporté.

Jawal Abdelmoula 3ème devant Léo Bergère - Crédit photo : @World Triathlon
Jawal Abdelmoula 3ème devant Léo Bergère - Crédit photo : @World Triathlon

Honneur aux dames, c’est la course féminine qui a lancé les festivités à Hambourg (Allemagne) dans une ambiance plutôt agréable avec du soleil et 22°C au thermomètre.

En l’absence de la Britannique Georgia Taylor-Brown qui prépare les Jeux du Commonwealth et de la Française Cassandre Beaugrand, victorieuses à elles deux des trois premières manches de l’année, la course est ouverte.

Après les 750 m de natation, l’Américaine Summer Rappaport sort de l’eau en tête devant la Brésilienne Vittoria Lopes et la Britannique Sian Rainsley. Côté Françaises, Léa Coninx à plus de 25 secondes, Emma Lombardi et Sandra Dodet à environ 50 secondes sont distancées.

Sur la partie vélo, un groupe de 15 triathlètes avec toutes les favorites est aux commandes et aborde la seconde transition avec 35 secondes d’avance.

Sur le début de la course à pied, la championne olympique et du monde Flora Duffy pénalisée de 10 secondes pour des lunettes mal déposées dans la zone de transition prend le maximum d’avance pour palier son handicap.

Lors de son arrêt à la penalty box, la Bermudienne voit la Britannique Beth Potter lui passer devant mais pour seulement quelques secondes. Flora Duffy reste calme, une fois repartie avec son talent et son expérience elle comble son léger retard progressivement pour reprendre les commandes à moins d’un kilomètre de l’arrivée.

Flora Duffy qui a connu un début de saison perturbée par le Covid s’adjuge son 13ème succès sur le circuit WTCS, le premier de l’année. La Britannique Beth Potter et l’Allemande Lisa Tertsch complètent le podium.

Grâce à une très bonne course à pied (9ème temps) au même niveau que les plus rapides, Léa Coninx termine 16ème tout près de son meilleur classement sur le circuit (13ème à Abu Dhabi en fin d’année dernière). Même sans avoir renoncé, la course fut plus compliquée pour Emma Lombardi (46ème) et Sandra Dodet (51ème).

 

Malgré son absence, la Britannique Georgia Taylor-Brown conserve la tête du championnat du monde avec 368 points d’avance sur Flora Duffy qui progresse de 2 rangs. Beth Potter complète le podium provisoire. Cassandre Beaugrand est désormais 5ème mais ses espoirs de podium restent réels.

 

 

Chez les hommes, les Français se mettent en valeur dès la natation. Vincent Luis est le premier à s’extraire de l’eau suivi de près par Valentin Morlec. Tom Richard est 8ème à 8 secondes, Léo Bergère 12ème à 11 secondes.

Sur la partie cyclisme, un peloton conséquent de 33 triathlètes se constitue aux avant-postes. Un groupe  sans les Espagnols Antonio Serrat Seoane et Mario Mola, le Brésilien Manoel Messias et l’Australien Jacob Birtwhistle.

Le Sud-Africain Jamie Riddle tente un coup en solitaire avant d’être rejoint. La différence va se faire lors de la course à pied.

 

6 concurrents prennent rapidement le large : le Néo-Zélandais Hayden Wilde, l’Australien Matthew Hauser les Français Léo Bergère et Tom Richard, le Marocain Jawad Abdelmoula et le Belge Jelle Geens. 

Tom Richard puis Jelle Geens lâchent prise. À la fin du premier tour de course à pied, Hayden Wilde décide de durcir la course, Matthew Hauser essaye de le suivre mais ne tient pas longtemps la cadence. Le médaillé de bronze des Jeux olympiques de Tokyo s’envole vers son 2ème succès sur le circuit WTCS de l’année.

Hayden Wilde l’emporte devant Matthew Hauser qui se hisse pour la première fois sur le podium d’une WTCS. Idem pour le Marocain Jawad Abdelmoula qui devance d’un rien Léo Bergère privé de podium pour la première fois de la saison.

Comme l’an passé, Tom Richard hérite de la 6ème place après une superbe prestation. Vincent Luis et Valentin Morlec terminent respectivement à la 11ème et à la 19ème place.

 

Au classement général, Hayden Wilde s’empare du leadership mondial avec 357 points d’avance sur Léo Bergère désormais 2ème. Le podium provisoire est complété par le Belge Jelle Geens.

Respectivement 4ème et 5ème, le Portugais Vasco Vilaca et Vincent Luis gagnent eux aussi des rangs. Absent en Allemagne, Pierre Le Corre perd 3 places pour se retrouver 6ème.

 

Prochaine étape les 7 et 8 octobre à Cagliari (Italie).

 

Réagissez