WTCS : Cassandre Beaugrand et Léo Bergère confirment à Montréal

Sur leur lancée d'il y a 2 semaines à Leeds (Angleterre), Cassandre Beaugrand et Léo Bergère ont une nouvelle fois brillé lors de la 5ème étape WTCS (World Triathlon Series Championship) à Montréal (Canada).
Cassandre Beaugrand 2ème et Léo Bergère 3ème de leurs courses individuelles ont confirmé la très bonne forme du triathlon Français sur le circuit mondial avec des Britanniques au sommet.

Cassandre Beaugrand 2ème de l'étape WTCS de Montréal - Crédit photo : ©Kevin Mackinnon
Cassandre Beaugrand 2ème de l'étape WTCS de Montréal - Crédit photo : ©Kevin Mackinnon

Sur le format Eliminator au combien spécifique prévu pour les courses WTCS Elite à Montréal, le triathlon Français emmené par Cassandre Beaugrand et Léo Bergère a de nouveau démontré de quoi il était capable au niveau mondial.    

300 m de natation, 7,2 km de cyclisme (3 tours de 2,4 km) et 2 km de course à pied (2 tours de 1 km) étaient au programme lors de chaque course ou super-sprint (séries, repêchage, finale). 

 

 

Le vendredi, les 10 premiers de chacune des deux séries étaient qualifiés pour la phase finale. 2 repêchages permettaient de qualifier 10 autres triathlètes (5 par repêchage).

Le samedi, 30 triathlètes disputaient la phase finale en trois super-sprints sur les mêmes distances que la veille. Seuls les 20 premiers du premier se qualifiaient pour le deuxième à l’issue duquel, seuls les 10 premiers se disputaient la victoire finale dans un troisième et dernier super-sprint.

 

Chez les femmes, lors de la 1ère manche, les 2 Françaises engagées Cassandre Beaugrand et Audrey Merle n’ont pas à forcer leur talent pour se hisser dans le Top 20, synonyme de qualification pour la 2ème course de la journée.

Audrey Merle seulement au 13ème rang de la 2ème manche n’arrive pas à se hisser dans le Top 10 pour parvenir à l’ultime explication.

Parmi les 10 rescapées on retrouve sans surprise 3 Britanniques (Georgia Taylor Brown, Beth Potter et Sophie Coldwell), 2 Américaines (Summer Rappaport et Taylor Spivey), la Danoise Alberte Kjaer Pedersen mais aussi la Brésilienne Djenyfer Arnold, une ex-Française, Jeanne Lehair, qui court sous les couleurs de World Triathlon avant de passer sous bannière luxembourgeoise et bien évidemment Cassandre Beaugrand victorieuse à Leeds il y a 2 semaines.

Lors de cette super finale à 10, un groupe d’échappées se constitue à l’issue de la natation. Un trio de choix  composé de Georgia Taylor Brown, Beth Potter et Cassandre Beaugrand. Les 3 triathlètes comptent une avance de 17 secondes à l’issue de la partie vélo.

Plus rapides lors de la dernière transition, les deux Britanniques s’élancent sur le parcours pédestre avec une dizaine de mètres d’avance sur Cassandre Beaugrand.

Rapidement, Georgia Taylor-Brown fausse compagne à sa compatriote. Malgré tous ses efforts et ses qualités en course à pied, Cassandre Beaugrand ne pourra jamais revenir sur la vice-championne olympique.

Georgia Taylor-Brown remporte la 4e manche de WTCS de sa carrière et la 2ème de l’année après Yokohama.

Cassandre Beaugrand au final 2ème obtient son 4e podium, le 2ème de cette saison après son succès à Leeds. Le podium est complété par la Britannique Beth Potter. 

 

Au classement général, la Britannique Georgia Taylor Brown possède désormais près de 800 points d’avance sur sa compatriote Beth Potter.

Grâce à sa nouvelle belle prestation, Cassandre Beaugrand occupe désormais la 3ème place. Absente à Montréal, la championne olympique Flora Duffy rétrograde au 5ème rang. Audrey Merle accède au Top 20 (19ème).

 

bergere
Léo Bergère toujours leader du classement général WTCS – Crédit photo : ©Kevin Mackinnon

 

 

Chez les hommes, sans faute d’entrée pour les 4 Français en lice. Léo Bergère, Dorian Coninx, Vincent Luis et Pierre Le Corre se hisse dans le Top 20.

Malheureusement, lors de la manche suivante, Dorian Coninx, victime de crampes à pied, jette l’éponge.

Dans la super finale à 10 on retrouve 3 Français Léo Bergère, Pierre Le Corre et Vincent Luis en très bonne compagnie avec le Néo-Zélandais Hayden Wilde, le Brésilien Manoel Messias, le Britannique Alex Yee, le Marocain Jawad Abdelmoula, les Belges Jelle Geens et Marten Van Riel sans oublier le Portugais Joao Silva.

Les 3 Français sont aux commandes à la sortie de l’eau mais hormis Joao Silva, tous les autres concurrents effectuent la jonction rapidement avec eux.

Coup de théâtre à la mi-course, victime d’un problème de dérailleur, Hayden Wilde est contraint de ralentir. Le médaillé de bronze des Jeux olympiques de Tokyo perd une vingtaine de secondes. Mais sans s’affoler avec son talent, il arrive à refaire son retard sur les échappés pour les rejoindre juste avant l’ultime transition.

En début de course à pied, 4 hommes creusent l’écart aux commandes : Hayden Wilde, Alex Yee, Léo Bergère et Jelle Geens. Le quatuor se divise ensuite en deux : les médaillés olympiques en tête, le Français et le Belge en poursuite. 

L’accélération d’Alex Yee en fin de course est fatale à Hayden Wilde sans doute fatigué par ses efforts à vélo.

 

 

Alex Yee s’adjuge sa 3e victoire sur le circuit WTCS, la 2ème de l’année après Yokohama. Derrière Hayden Wilde 2ème, Léo Bergère complète le podium juste devant Jelle Geens. 

Le Brésilien Manoel Messias complète le Top 5 juste devant les 2 autres Français Vincent Luis et Pierre Le Corre, respectivement 6e et 7e.

 

Au classement général, Léo Bergère conserve la tête de la compétition mais ne possède plus que 64 points d’avance sur Hayden Wilde.

Pierre Le Corre profite des défaillances ou des absences des concurrents pour gagner 3 rangs et accéder au podium provisoire. Vincent Luis 6ème garde toutes ses chances pour un podium final.

 

En attendant le relais mixte, Cassandre Beaugrand et Léo Bergère ont donc offert à la France deux  podiums en WTCS lors de ce week-end Canadien qui avait commencé à merveille avec la victoire de Thomas Hansmaennel lors du championnat du monde junior.

Réagissez