Nous pouvons légitimement nous demander pourquoi nos voisins transalpins sont moins performants que nous en trail, alors que leur environnement est propice à la performance quel que soit le format de course. Voici quelques éléments de réponse.

Le Cervinio X-Trail, la montagne à l’état brut
Le Cervinio X-Trail, la montagne à l’état brut

Le trail arrive en Italie vers la fin des années 90, les courses étaient nommées “Ecomaratona”, sur des formats du type 42 kms et 2000 d+, assez roulants pour des montagnards, et accessibles pour les routards.

Ce sont d’ailleurs des athlètes du 100 km route qui performent les premiers. Dans le même temps, le Skyrunning est en explosion (premières courses dans les années 90 et les premiers championnats du monde en 98), et la course en montagne reste la discipline phare avec un grand nombre de courses dans toutes les régions italiennes et un niveau très relevé.

 

Un ADN de montagne

Et si le trail a démarré bien plus timidement qu’en France, c’est en raison de l’histoire de la course en montagne en Italie. En effet, les Italiens dominent cette discipline au niveau européen (et même mondial avant l’arrivée des Africains, Ougandais en tête) depuis son avènement.

Seul le jeune français Sylvain Cachard (classé numéro 1 mondial en 2020, https://ranking.wmra.info/ ) est parvenu à battre les Italiens à leur propre jeu, et notamment Henri Aymonod et Francesco Puppi.

Ainsi, les athlètes italiens de la course en montagne et du Skyrunning ont tout d’abord considéré les traileurs comme des athlètes de deuxième catégorie; et encore aujourd’hui la course de montagne reste la discipline numéro 1 en Italie, malgré l’évolution du trail au niveau mondial.

Bien entendu, les performances de Kilian Jornet et d’autres ultra-traileurs ont créé un intérêt pour le trail du côté des coureurs comme des organisateurs. On se souvient des 2 victoires de Marco Olmo à l’UTMB, juste avant l’avènement de Kilian. En conséquence, comme en France, les courses se sont multipliées et permettent notamment de faire connaitre des coins de l’Italie un peu inconnus.

 

ITALIE 2
Francesco Puppi, leader Italien de la montagne, ici devant Sylvain Cachard

 

De plus, l’esprit moins compétitif de la discipline pousse plus de coureurs à s’aligner en compétition, ce qui n’était pas si simple sur les épreuves ultra compétitives en montagne. Du coup, le niveau progresse et des athlètes élites devraient rapidement sortir du lot.

Pour autant, on ne trouve aucun Italien dans les 100 premiers de l’UTMB 2019. La première femme est 13ème ; Giulio Ornati termine 11ème de la TDS, la première femme 14ème, alors que Stefano Rinaldi prend la 21ème place de la CCC.

Ce sont des performances très perfectibles qui montrent le manque d’investissement des athlètes sur les formats trail et Ultra trails. La preuve, c’est que quand les Italiens investissent une course comme le Tor des géants (330 km et 24000m d+), ils deviennent très difficiles à battre.

En Italie comme en France, les marques de l’outdoor ont compris l’intérêt de la discipline, et les contrats dépendent souvent de la prestation des athlètes à Chamonix.

 

 

Quelques courses à ne pas rater !

– Le maintenant célèbre Lavaredo Ultra Trail, dans les Dolomites, épreuve de l’Ultra World Tour. https://ultratrail.it/it/ en partenariat avec la célèbre marque italienne La Sportiva.

Lago d’Orta, magnifique épreuve en octobre autour du lac d’Orta (petit lac voisin du lac majeur). C’est la région de Giulio Ornati du Team Salomon Italie. https://www.ultratraillo.com/

Cervino X-Trail, organisé par Fabio Scipioni, une des premières (2010) autour du mythique Mont Cervin. http://www.cervinoxtrail.com/index.php?l=fr

Monterosa Walser (en Vallée d’Aoste) autour du Mont Rose; un trail très très dur. https://www.monterosawalsertrail.com/fr/

Sellaronda Ultra Trail majestueux dans les Dolomites, avec les mêmes organisateurs que la célèbre Dolomyths Run Skyrace, que tous les montagnards veulent gagner. https://www.runinternational.eu/maps/italy/1073-sellaronda-trail-running

Garda Trentino Trail, très beau trail dans la partie haute du lac de Garde, la patrie des sports Outdoor (Arco di Trento). Trail assez roulant aux paysages magnifiques. https://www.gardatrentinotrail.it/

Tuscany Crossing, c’est un trail très roulant dans l’ un des endroits les plus beaux d’Italie, en Toscane, vers Sienne. https://www.tuscanycrossing.com/

Mugello Ultra Trail: au nord de Florence, dans un endroit sauvage mais tellement fascinant des Apennins. C’est une course limitée en dossards pour une question de logistique mais elle fait le sold out rapidement. Une ambiance magique. https://www.ultratrailmugello.it/en/

 

Et nous ne pouvons conclure cette liste non exhaustive sans parler du Tor des Géants, course créée en 2010 et qui réalise le tour du Val d’Aoste en septembre. C’est une épreuve grandiose en tous points, gagnée une seule fois par un français (ou une française), Patrick Bohard en 2015. https://www.tordesgeants.it/fr

 

Réagissez