Sportifs, le hammam peut vous aider à récupérer

Et si vous testiez le hamman pour votre récupération après l'effort ? Mode d'emploi.

hammam

Pour qui ?

  • Pour les sportifs bien hydratés après l’entraînement ou l’exercice physique.
  • A distance de nouveaux exercices physiques.
  • Pour ceux qui désirent s’acclimater à la chaleur humide en prévision dune compétition avec changement climatiques (chaleur humide).
  • Pour améliorer certains troubles du sommeil.

Pourquoi ?

  • Se détendre et évacuer le stress par le relâchement des tensions musculaires.
  • Réduire les courbatures.
  • Nettoyer en profondeur l’épiderme.
  • Améliorer les fonctions respiratoires (ajout éventuel d’huiles essentielles).
  • Favoriser le sommeil.

Comment ?

  • Le hammam est un bain de vapeur d’eau où la température ambiante n’excède pas 45°C et dont le taux d’humidité est proche de 100%.
  • Sous l’effet de la chaleur, les pores de la peau se dilatent et les glandes sudoripares s’activent.

Protocole

  • Avant la séance : prendre une douche avec savonnage.
    • Bien rincer la peau et les cheveux.
    • Se présenter en maillot court ou entouré d’une serviette.
    • Ne pas oublier d’enlever les bijoux.
  • Déroulement de la séance
    • S’installer sur une serviette confortablement.
    • Respirer normalement.
    • Alterner 2 ou 3 séquences de 5 à 10 minutes de hammam avec des douches tièdes ou froides, respecter un bref repos et entrer de nouveau dans le hammam.
  • Après la séance, reprendre une douche (froide de préférence) ou s’immerger dans un bassin d’eau froide à environ 10°C.
  • Sont recommandées en moyenne une à deux séances par semaine.
  • Respecter ses limites : les personnes non initiées ne doivent pas dépasser 10 minutes d’exposition lors de la première séance.

Contre-indications

  • Troubles circulatoires.
  • Plaies suintantes et cicatrices récentes.
  • Chocs et traumatismes avec œdème important.
  • Etats fébriles et pathologies évolutives (avis médical préalable).
  • Troubles circulatoires (maladie de Raynaud).
  • Déconseillé aux femmes enceintes.

NB : Le hammam entraîne une perte hydro-électrolytique qui se traduit par une perte de poids, mais ne fait pas maigrir.

Cette fiche est tirée du livre « Fiches pratiques pour la récupération en sport », de Christophe Hausswirth (INSEP Publications).
Pour commander ce livre : le site de la boutique de l’INSEP.

Les commentaires sont fermés.