Se réchauffer après l’effort

Un internaute sollicite Yannick Guillodo car il n'arrive pas à se réchauffer après son footing. Notre médecin spécialiste du sport le conseille.

Templiers froid 2012


La question : Bonjour. Voilà, je débute, je viens juste de réussir deux sorties de 20 minutes sans m’arrêter…. Je progresse : avant je pouvais pas tenir deux minutes sans avoir la langue par terre. Ma question : à chaque fois que je rentre chez moi, je n’arrive pas à me réchauffer….. J’attends un peu avant de prendre ma douche, entre 20 minutes et 1 heure, le temps de « comater » un peu sur le canapé , et pendant ce temps là j’ai très froid, pas moyen de me réchauffer même avec une couverture. Seul moyen : rester un bon moment sous la douche… bouillante !!!

La réponse de Yannick Guillodo, médecin du sport

Ma première réflexion est pour vous féliciter. Vous étiez manifestement désadapté (impossibilité de courir plus de deux minutes) et vous avez décidé de remédier à cette sédentarité maladive : c’est bien. En effet, la sédentarité est la maladie la plus grave que l’homme a créée. Donc poursuivez vos efforts, travaillez votre endurance, outre l’effet bénéfique immédiat (se sentir bien !) vous récolterez les fruits de cette pratique sportive par une meilleure santé générale.

La deuxième réflexion est que vous avez également raison d’attendre avant de prendre une douche après l’effort. En effet la douche ou le bain sont déconseillés immédiatement après l’effort. Le temps raisonnable est de 10 à 15 minutes après l’arrêt du sport.

Mais venons-en à votre question sur cette sensation de froid après l’effort. La première cause et peut-être que vous attendez trop avant de prendre votre douche. En effet, comme il dit précédemment, 10 minutes suffisent entre la fin de l’effort et le début de la douche.

Vous venez de faire un effort qui augmente votre température centrale (cette chaleur est en partie évacuée par la sueur) et dans la période de repos qui suit, on assiste à l’effet inverse (diminution de la température du corps). Il existe donc une vasodilatation (ouverture des vaisseaux sanguins) puis une vasoconstriction (fermeture des vaisseaux sanguins). La sensation de froid peut être générale, comme vous, ou parfois  localisée aux extrémités (mains et pieds), c’est le  syndrome de Raynaud que certains sportifs déclenchent après une course, lorsque la température est basse. Ce phénomène est plus marqué si « on prend froid » pendant le sport.
Vous voyez bien que deux éléments s’imposent : laisser évacuer la sueur pendant la pratique sportive (il faut évacuer cette augmentation de chaleur centrale du corps)  et être suffisamment couvert (habillement adapté) pour ne pas baisser la température périphérique du corps.

En résumé :

  • Trouvez une tenue sportive bien adaptée (laissant passer la sueur mais vous protégeant du froid).
  • Portez éventuellement des gants et un bonnet, s’il fait froid.
  • Couvrez-vous immédiatement après l’arrêt de l’effort.
  • N’oubliez pas de boire immédiatement à l’arrêt de l’effort.
  • Prenez une douche 10 minutes (et pas plus) après l’arrêt de l’effort.
  • Mettez un petit radiateur chauffant dans votre salle de bain !!

Ceci est une réponse à une question posée à notre médecin du sport, Yannick Guillodo : vous aussi posez votre question à notre médecin

1 réaction à cet article

  1. Salut et merci de vos conseils. j´ai eu le meme probleme de sensation du froid apres mon jogging de deux heures. malgres 4 couvertures utilisees pour me rechauffer cela n´avais pas marché tout de suite et j´avais commencé à souffrir de maux de tete jusqu´a le lendemain. un comprimé de paracetamol m´a soulagé ensuite.

    Répondre

Réagissez